Elecam vise 10 millions d’inscrits sur les listes électorales

vendredi, 04 janvier 2019 21:50 Mfoungo

«Nous sommes déjà à plus de 6,6 millions d’électeurs inscrits sur les listes. Notre objectif est d’atteindre les 10 millions d’inscrits», a déclaré Erik Essousse, le directeur général des Elections d’Elections Cameroon (Elecam) lors du lancement de la nouvelle campagne de révision des listes électorales mercredi dernier.

A l’occasion, le DG des Elections a effectué une descente sur le terrain. A l’antenne ELECAM de Yaoundé IV au quartier Mimboman à Yaoundé et à Mfou dans le département de la Mefou-et-Afamba, région du Centre, Erik Essousse a pu jauger par lui-même l’engouement des électeurs.

Pour atteindre l’objectif fixé cette année, l’organe en charge des élections compte sur le concours des partis politiques. «Nous allons intensifier les inscriptions. Nous pensons à des méthodes novatrices à mettre sur pied. Mais il faut d’abord que les partis politiques qui sont les principaux bénéficiaires, s’impliquent davantage», lance M. Essousse. 

Il renseigne qu’ELECAM a acquis 1020 nouveaux kits de nouvelle génération. «Je suis moi-même impressionné par la fidélité de l’appareil parce que j’ai vu comment les empreintes sont bien prises et la photo est claire. Je pense que nous avons fait des progrès en termes de qualité et de fidélisation de l’inscription. Ce qui change dans l’enregistrement de l’électeur avec ce nouveau kit, c’est essentiellement la qualité.

Le nouvel appareil a un taux de pourcentage éliminatoire. Si la qualité de l’information n’est pas bonne, le kit n’accepte pas et demande de reprendre l’opération. Dès l’inscription, l’électeur sait quel est son centre de vote et par conséquent, le bureau dans lequel il va voter», ajoute le directeur général des Elections.

Les opérations de révision lancées mercredi, s’achèvent le 31 août 2019 au plus tard, ainsi que le dispose le Code électoral. Sauf convocation avant cette date, du corps électoral pour un scrutin. Une hypothèse à envisager cette année puisque les élections locales sont attendues. En effet, le calendrier électoral prévoit le double scrutin législatif et municipal cette année. Les élections régionales ne sont pas à exclure dans le cadre de la mise en oeuvre accélérée de la décentralisation.

L’article 74 en son alinéa 2 du Code électoral stipule que la révision des listes électorales commence le 1er janvier.  Et,  s’achève le 31 août de chaque année. Selon l’article 77 du Code électoral, pendant la période de révision, tout citoyen omis sur la liste électorale peut demander son insertion.

Quant à l’article 78, il renseigne qu’au plus tard le 5 septembre, le président de la Commission de révision des listes électorales adresse le procès-verbal des travaux de ladite Commission au démembrement départemental d’Elecam.

Erik Essousse rappelle que «des cartes sont en souffrance, mais pas du fait d’Elecam. Beaucoup s’inscrivent, partent et ne reviennent pas. Ils attendent souvent la convocation du corps électoral pour se précipiter dans nos services. C’est pourquoi nous allons également intensifier la campagne de distribution des cartes électorales. Nos services sont disponibles pour le retrait. Nous aurons également des équipes itinérantes pour ce faire. Nos services sont ouverts de 7h30 jusqu’à 16h, voire au-delà pour le retrait des cartes d’électeur».

Otric N.

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le mardi, 21 juillet 2020 08:08
Produits pétroliers : Le Cameroun lance un appel d’offres international de 465 000 tonnes

Le ministre camerounais de l’Eau et de l’Energie (Minee), Gaston Eloundou Essomba vient de lancer un avis d’appel d’offres pour…


Innocent D.H. Publié le vendredi, 17 juillet 2020 15:52
Transport aérien : Le Président Paul Biya ordonne la privatisation de la Camair-Co

C’est la quintessence d’une correspondance adressée le 14 juillet dernier au Premier ministre, Chef du Gouvernement par le Secrétaire général…


Santé

Liliane N. Publié le jeudi, 09 juillet 2020 14:44
Le camerounais Arthur Zang invente un système intelligent de production d’oxygène médical

La nouvelle invention d’Arthur Zang qu’il a baptisée Oxynnet peut bien servir en cette période crise sanitaire. Arthur Zang vient…


N.R.M Publié le mercredi, 24 juin 2020 11:25
Lupus Érythémateux Systémique : « Ces malades qui meurent »

C’est à travers une lettre ouverte que Ghislaine Mangoua Kamcheu, présidente de l’association « J’ai un Lupus », maladie auto-immune,…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.