Cameroun-Japon: La coopération économique au top

mercredi, 09 janvier 2019 20:53 Liliane N.

Une publication récente montre que la coopération entre les deux pays est en bonne voie.

Le Ministère japonais des Affaires étrangères a publié le livre blanc de 2017 sur la coopération au développement, mettant à nu les contributions du pays aux organisations internationales. Le document publié en 2018, montre une coopération économique croissante entre les gouvernements japonais et camerounais, alors que le Cameroun se classe au 15ème rang sur 49 pays d'Afrique subsaharienne bénéficiaires de l'aide publique au développement japonaise.

Selon le rapport, le flux total de ressources financières du Japon vers les pays en développement en 2016 s'est établi à 54 361 millions USD. L’Afrique subsaharienne a reçu 1 490 millions USD, le Cameroun évitant le versement de subventions et une aide de 23 72 millions USD. La publication indiquait que le Japon avait déboursé 552 734 millions de yens en 2017 au titre de l'ODA, un montant divisé en projets mis en œuvre dans les pays bénéficiaires par des agences de coopération telles que l'agence de coopération internationale japonaise (Jica), la Japan Foundation ou des contributions versées à des institutions multilatérales telles que des agences de l'ONU, le Fonds international pour le développement agricole de la Banque mondiale, le groupe consultatif sur la recherche agricole internationale, entre autres.

Sur l'affectation de l'ODA 2017, le Cameroun a obtenu environ 11 milliards de FCFA de la part de Jica pour financer le projet d'amélioration de la première installation de débarquement et du marché du poisson de Youpwe à Douala le 11 décembre. L'accord a été signé par le Ministre de l'Economie, de la Planification et de l’aménagement du territoire, à l’époque, Louis Paul Motaze et l'ancien ambassadeur du Japon, Kunio Akamura.

Le Japon n’entend pas s’arrêter là. Le pays veut multiplier ses investissements au Cameroun. A titre de rappel, Philemon Yang encore Premier Ministre avait accordé une audience à S.E Tsutomu Osawa, Ambassadeur du Japon au Cameroun le 13 novembre 2018. Bien évidemment l’échange entre Philemon Yang et le Diplomate japonais a tourné autour de la coopération qu’entretiennent leurs deux pays. «Nous avons discuté de la façon d’améliorer et d’étendre les relations entre le Cameroun et le Japon. Je lui ai parlé du fait que nous allons poursuivre nos différents apports. Nous souhaiterions également inviter les entreprises privées japonaises à investir au Cameroun et faire du commerce au Cameroun», a déclaré au sortir de l’audience, S.E Tsutomu Osawa.

L’Ambassadeur avait indiqué que son pays gagnerait à investir davantage sur le sol camerounais dans les secteurs précis de l’exploitation de l’huile de palme, les essences de bois, le café et le cacao. L’échange entre Philemon Yang et son hôte avait aussi porté sur le plan sportif. «Je lui ai parlé du fait que du 24 au 25 novembre, se tiendra la 2e édition du championnat africain de Judo à Yaoundé. C’est un évènement historique pour les pratiquants de Judo», a indiqué le Diplomate. Aussi a-t-il ajouté «le Cameroun va accueillir les Jeux olympiques de 2020. Il y aura beaucoup d’activités et nous avons besoin d’exploiter ces opportunités pour multiplier nos échanges».

Liliane N.

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le mardi, 21 juillet 2020 08:08
Produits pétroliers : Le Cameroun lance un appel d’offres international de 465 000 tonnes

Le ministre camerounais de l’Eau et de l’Energie (Minee), Gaston Eloundou Essomba vient de lancer un avis d’appel d’offres pour…


Innocent D.H. Publié le vendredi, 17 juillet 2020 15:52
Transport aérien : Le Président Paul Biya ordonne la privatisation de la Camair-Co

C’est la quintessence d’une correspondance adressée le 14 juillet dernier au Premier ministre, Chef du Gouvernement par le Secrétaire général…


Santé

Liliane N. Publié le jeudi, 09 juillet 2020 14:44
Le camerounais Arthur Zang invente un système intelligent de production d’oxygène médical

La nouvelle invention d’Arthur Zang qu’il a baptisée Oxynnet peut bien servir en cette période crise sanitaire. Arthur Zang vient…


N.R.M Publié le mercredi, 24 juin 2020 11:25
Lupus Érythémateux Systémique : « Ces malades qui meurent »

C’est à travers une lettre ouverte que Ghislaine Mangoua Kamcheu, présidente de l’association « J’ai un Lupus », maladie auto-immune,…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.