Barrage hydroélectrique : Memve'ele ne livre que 45Mw

mercredi, 22 mai 2019 08:40 Liliane N.

L’information a été rendue publique par Gaston Eloundou Essomba le ministre de l’Eau et de l’Energie.

 

Dans une interview accordée au quotidien gouvernemental Cameroon tribune du 8 mai 2019, le Ministre de l’Eau et de l’Energie (Minee) a indiqué que depuis la mise à l’essai de ses différentes turbines, le barrage hydroélectrique de Memve’ele ne livre que «chaque jour » au réseau « un minimum de 45 mégawatts d’électricité ». Cette mise à l’essai a eu lieu le 13 avril 2019. Pourtant, dans un communiqué qui date du 12 avril dernier, le Ministère dirigé par Gaston Eloundou Essomba affirmait que 80 Mw de Memve’ele étaient déjà injectés dans le réseau à partir du poste de transformation de Mbalmayo. Ces 80 Mw représentaient moins d’un tiers de la puissance installée du barrage qui est de 211 Mw.   

 

A titre de rappel, le barrage hydroélectrique de Memve’le a été construit en juin 2012. Son coût est de 420 milliards Fcfa. Il est situé à Nyabizan sur le fleuve Ntem à 175 km de la ville d’Ebolowa, dans la région du Sud et à 300 km de Yaoundé. Depuis sa construction, il avait été dit que le barrage de Memve’ele permettra la production de 200 MW supplémentaires en période de pointe. Précisément entre 18h et 22h, et contribuera ainsi à pallier le déficit énergétique qui n’épargne aucune de nos dix régions.

 

Pour ce qui est des retombées, la mise en service totale de ce barrage répond à la demande croissante des industries et celle des ménages, tout en maintenant le prix de l’électricité à un niveau beaucoup plus bas pour faciliter l’accès à toutes les couches sociales. Ce qui fait donc la fierté des populations environnantes qui voient en cette infrastructure, le développement socio-économique de la localité. Grâce aux emplois générés et à travers le bitumage du tronçon Meyo-centre – Ma’an – Nyabizan qui sert de voie d’accès au barrage de Memve’ele.

 

Memve’ele doit aussi permettre l’exportation des produits agricoles vers les centres de consommation. Avec cet ouvrage, il est dit que le Cameroun ambitionne de devenir un exportateur d’électricité. Selon certains ingénieurs chinois, le barrage de Memve’ele peut rapporter 100 millions de dollars. Soit plus de 55 milliards de Fcfa chaque année, une fois entré en production. Ce sera en 2020 d’après les prévisions.

 

Liliane N.

Leave a comment

Economie

Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.