Bâtiment et Travaux publics : Le marché du ciment en pleine expansion au Cameroun

vendredi, 26 avril 2019 08:19 Liliane N.

Alors que les observateurs notent une amélioration dans l’offre du ciment, on constate également que ce secteur est source de nouveaux emplois, de création de nouvelles zones économiques.

 

La production du ciment semble depuis un temps faire beaucoup de bien au Cameroun. Car avec la concurrence qui s’est installée, la revue à la hausse de l’offre a drainé avec elle, des conséquences jugées positives par des observateurs. Il convient de souligner qu’après de longues années de leadership, soit une quarantaine d’années pour être plus précise, les Cimenteries du Cameroun (Cimencam) ont été retrouvées sur le marché camerounais, par d’autres opérateurs à l’instar de Dangote cement, Cimaf, Mecdem et Egin S.A.

La concurrence s’étant installée, ces opérateurs suscités mettent le paquet dans la qualité et la quantité du ciment à produire. Ce qui favorise entre autres la de nouveaux emplois et de nouvelles zones économiques On se rappelle qu’au mois de Cimencam a procédé le 2 avril 2019 en présence  de Gabriel Dodo Ndoke Ministre des Mines de l’Industrie et du Développement technologique représentant le chef de l’Etat, à l’inauguration de sa troisième usine, située à Nomayos, une localité située près de Yaoundé. L’entreprise qui a réalisé un chiffre d’affaires de 70,7 milliards de FCFA en 2018,  espère se repositionner avec cette autre usine. Il a été dit que l’usine de Nomayos de Cimencam doit produire chaque année 500 000 tonnes de plus de ciment. Cette production va s’ajouter à celle d’1,5 million de tonnes déjà fourni. Ce qui fait dire aux responsables, qu’on est à même d’attendre au cours des prochains mois, une augmentation de la capacité de production de l’unité de Figuil de 120 000 tonnes à 150 000 tonnes.

Il n’y a pas que la mise en place de nouvelles usines qui est à l’ordre du jour, le tout se joue aussi sur la diversification des produits offerts notamment avec le lancement de la production du ciment blanc baptisé « Sublime », et du « Multix », un ciment à plusieurs usages. Pour brièvement parler de Dangoté Cement principal challenger de Cimencam, il faut relever qu’il a réalisé en 2018, un chiffre d’affaires de 86,4 milliards de FCFA. Dans un rapport comptant pour l’année 2018 qu’il a publié au mois de février dernier, Dangote révélait que 1,2 million de tonnes de ciment ont été commercialisés sur une production de 1,5 million de tonnes. Et ces chiffres sont prévus s’accroître avec la construction d’une nouvelle usine dans une banlieue de la capitale.

Tout compte fait, même si on peut constater que le secteur ciment est en mouvement au Cameroun, il reste que les utilisateurs de ce produit espèrent que tout cela conduise à une révision des prix de vente. Le Cameroun enregistre une production qui tourne autour de quatre millions de tonnes répartis entre les opérateurs suscités.

 

Liliane N.

Leave a comment

Economie

Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.