Riziculture : Près de 1400 milliards F Cfa pour relancer la filière riz au Cameroun

samedi, 19 octobre 2019 09:20 Marie MGUE

 

Ce montant qui représente près de 60% du budget destiné à l’aménagement des rizières, permettra au Cameroun, de produire  environ 1,5 million de  tonnes de riz d’ici 2024 dans son  plan de relance de la filière riz.

 

Le Cameroun entend améliorer sa production de riz d’ici 2024. Dans son plan de relance de la filière riz, proposé par le ministère de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire, Alamine Ousmane Mey,  les estimations du pays pour les cinq prochaines années  sont évaluées à près de 1,5 millions de tonnes de riz. Une production à grande échelle, qui nécessitera un investissement de près de  1400 milliards F Cfa, soit près de 60% du budget destiné à l’aménagement des rizières.

L’objectif du gouvernement, est de réduire au maximum les importations du riz, effectuées pour combler le déficit de la production locale. En effet,  la demande locale s’élève à  près de 300 mille tonnes par an et le Cameroun importe environ 750 mille tonnes.  Selon l’Institut national de la Statistique (Ins), la part du riz dans   les dépenses d’importation au Cameroun  s’élevait à près de  1 612,7 milliards F Cfa, soit  19%, au  cours du premier semestre 2018. En 2017, ces importations s’évaluaient  à 183,7  milliards F CFa.  

C’est dans l’optique de réduire ces dépenses, que l’Etat met un accent  non seulement dans l’amélioration de  la production  mais aussi de  la consommation des produits locaux. Selon le ministre de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire, relaye la Crtv, « La mise en œuvre de ce plan devrait, sur cinq ans, porter la production nationale à environ 1,5 million de tonnes de riz paddy (représentant 1 million de tonnes de riz marchand),  accroître le niveau de transformation de 65% à 100% et amener les Camerounais à consommer le riz Made in Cameroon, d’ici 2024 ».

Pour atteindre cet objectif le pays peut s’appuyer sur son potentiel humain, les techniques acquises et les parcelles agricoles disponibles.

 Le  nouveaux programme de relance,  est axé entre autres,  sur la mise en place d’un cadre de coordination pour veiller à la synergie des initiatives de développement de la filière riz ; la structuration de la filière, notamment du rôle des acteurs ;  la disponibilité et l’accessibilité des intrants (semences améliorées et adaptées) ; la promotion de l’utilisation des bonnes pratiques culturales ; la mécanisation appropriée, à travers le renforcement des capacités des acteurs. L’accent sera également mis sur la promotion de la première et la deuxième transformation avec une insistance sur le respect des normes et de la qualité. 

 

Marie MGUE 

 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le jeudi, 07 novembre 2019 14:56
Afrique subsaharienne francophone : Sept Camerounais figurent dans le top 20 des milliardaires en 2019

Le duo des plus riches d’Afrique francophone pour cette année est camerounais comme c’est d’ailleurs le cas depuis quelques années.…


Danielle Ngono Efondo Publié le jeudi, 07 novembre 2019 14:37
Cameroun : Emprunt de 12,6 milliards de FCFA auprès de la Deutsche Bank d’Espagne pour aménager le lac municipal de Yaoundé

Le 04 novembre 2019, le président de la République, Paul Biya a signé deux actes autorisant le ministre de l’Economie,…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.