Redynamisation de la filière du Sorgho : L’IRAD présente les résultats satisfaisants de 60 de recherches dans le Nord

jeudi, 25 février 2021 13:28 Innocent D.H.

L’Institut de Recherche agricole pour le Développement (IRAD) a récemment présenté le bilan satisfaisant de 60 ans de recherches sur le Sorgho repiqué encore appelé « Mouskouari », aux jeunes chercheurs de la région du Nord. Il était question par cette démarche, de redynamiser cette filière pour une sécurité alimentaire assurée aux population de la partie septentrionale du Cameroun.

 

 

Maloum, village situé dans l’arrondissement Bibémi, département de la Bénoué, abrite un bassin de production du Sorgho repiqué ou de contre saison (Mouskouari) de 50 hectares. Une culture pratiquée par une bonne partie de la population dans cette localité. « Ici, nous cultivons le Mouskouari, le Bayéri, Safari, Dalassi, Madjéri et Boubouri et plusieurs autres variétés », confie Sa majesté Oumarou Djaouro Yaya, Chef du village Maloum. 

Durant 60 ans de recherches menées par l’Institut de Recherche agricole pour le Développement (IRAD), ce sont plus de cinq (5) variétés de ce mil (Sorgho) qui ont été améliorées par les bons soins de l’Institut. « La recherche produit des variétés, mais il faut qu’on les multiplie pour que la qualité de cette semence arrive aux paysans. Il faut donc créer une variété nouvelle qui sera meilleure que l’autre en termes de rendements », postule Dr Jacques Paul Ekebil, consultant international. 

Des défis restent encore énormes à relever dans la filière même si, les résultats obtenus sur le terrain sont palpables, indique Wouin Noé, Directeur général de l’IRAD. « L’une des variétés a eu prix d’or au salon international d’invention de Genève en avril 2016. La CS54 de chercheurs senior va former les jeunes pour qu’ils prennent le relais », évoque le directeur général Des résultats qui viennent ainsi s’ajouter aux efforts d’extension de la culture du Sorgho repiqué sur des terres marginales du Nord à l’initiative de l’IRAD. Il est question pour l’institution de garantir aux populations de cette partie du Cameroun, une sécurité alimentaire grâce à cette culture de contre saison.

Innocent D H

 

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le mardi, 13 avril 2021 08:43
Extension infrastructurelle : la Beac va construire une nouvelle agence à Limbé

La Banque des États de l’Afrique centrale (Beac) poursuit la mise en œuvre du programme d’extension et de renouvellement de…


Innocent D.H. Publié le jeudi, 08 avril 2021 06:26
Initiative pour la Transparence dans les industries Extractives (Itie) : Une menace de radiation pèse sur le Cameroun

Le Cameroun est désormais mis au ban des pays qui mettent en œuvre l’Initiative pour la Transparence dans les Industries…


Santé

Innocent D.H. Publié le mercredi, 31 mars 2021 09:58
Techniques de diagnostic de la Covid-19 : Le LANAVET renforce les capacités de son personnel

C’est dans le cadre d’un atelier organisé avec le concours du Centre pasteur du Cameroun et de l’Organisation des Nations…


N.R.M Publié le jeudi, 25 mars 2021 14:25
Soins essentiels dans une crise persistante : Les régions septentrionales du Cameroun bénéficient de l’expertise de Médecins sans Frontières

L’organisation humanitaire médicale internationale et indépendante y a pris ses quartiers depuis un peu plus de cinq ans maintenant et,…


Videos