Economie : Le Togo et Dangote se donnent la main pour produire des engrais phosphatés

vendredi, 08 novembre 2019 13:00 Innocent D H

Le projet qui vise à produire des engrais à destination de l’Afrique de l’Ouest, est estimé à deux milliards de dollars. Des engrais à obtenir à partir des ressources présentes dans le sous-sol togolais. 

 

Dangote Industries Limited, dirigé par le nigérian Aliko Dangote avec le Gouvernement togolais, ont annoncé le 07 novembre 2019, la conclusion d’un partenariat pour développer au Togo une filière de transformation du phosphate en engrais. Selon les révélations de Jeune Afrique Business, ce projet dont le coût d’investissement global est estimé à deux milliards de dollars va être matérialisé par deux partenaires. Le projet est destiné à couvrir une partie des besoins en engrais phosphatés de l’Afrique occidentale, et de permettre la création de plusieurs milliers d’emplois directs. Les travaux d’aménagement devraient débuter avant la fin de l’année en cours. 

L’accord de partenariat est adossé sur la complémentarité des deux parties (Gouvernement togolais et Dangote). Le Togo figure parmi les premiers producteurs de phosphate du continent africain. Le pays détient ainsi plus de deux milliards de tonnes de phosphate dans son sous-sol.  

La force de frappe du groupe Dangote

Ce groupe pourra se targuer de sa fortune usine d’ammoniac et durée basée à Igebu-Lekki (Lagos), sa mise en service étant annoncée en 2020. Selon le communiqué de Dangote, « l’ammoniac est un ingrédient essentiel dans la transformation du phosphate en engrais dérivés de phosphates ». Le même communiqué ajoute, « le Togo fournira l’accès aux ressources en phosphates et le groupe Dangote donnera l’accès à l’ammoniac ainsi qu’au marché nigérian ». 

Le Togo compte bénéficier de l’expertise et de la capacité d’investissement de l’un des plus grands industriels africains que représente Dangote, dont les revenus avoisinaient 5 milliards de dollars en 2018. « En transformant notre phosphate, nous allons non seulement créer des emplois, mais nous pourrions également mettre à la disposition de nos agriculteurs des engrais de bonne qualité et à un coût abordable », mentionne Faure Essozimna, Président togolais. 

Pour sa part, Aliko Dangote souligne : « ce partenariat s’inscrit dans le cadre de notre programme de transformation visant à créer la prospérité et à renforcer le développement économique non seulement au Togo, mais aussi en Afrique ». 

 

Innocent D H 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le lundi, 20 janvier 2020 13:45
Dialogue Etat-Secteur privé : Le patronat sollicite un rapprochement avec le Chef de l’Etat

Dans une tribune qui a pour titre « Relever les défis des entreprises et de l’économie », parue dans un…


Innocent D H Publié le samedi, 18 janvier 2020 13:31
Sommation : La Beac demande aux banques de lui transmettre les données de leurs transactions

C’est une injonction de la Banque des Etats de l’Afrique centrale entre vigueur dès cette année 2020. Tous les établissements…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.