31/07
Cameroon: Tenor spends first night at New Bell prison
30/07
Bacc 2021 results: Restive South West region tops classification chart with 83.73%
30/07
Tokyo 2020 Olympics: Four times Africa champion, Hortence Mballa Atangana crashes out
30/07
Manifestation publique: une marche de soutien au président de la République interdite à Douala
30/07
Le ministre du Commerce dévoile les vrais prix du ciment Cimencam dans les villes de…
30/07
Diaspora: une camerounaise d’origine nommée sénatrice au Canada
30/07
IMF approves new triennial support to Cameroon worth FCFA 375B
30/07
Three Cameroonians napped after stealing FCFA 15M from Gabonese boss
29/07
Destruction des régions du Nord et Sud Ouest : le rapport d’Amnesty International qui accable…
29/07
Cameroon vows to wage ceaseless campaign against Boko Haram following countless attacks
29/07
Tragédie: une famille camerounaise décède dans un incendie en RCA
29/07
Vaccin anti – Covid : Déjà quatre milliards de doses injectées dans le monde
29/07
Douala : Célestine Ketcha Courtès et ses pairs apportent leur soutien au Chef de l’Etat…
29/07
Calixthe Beyala: «ces influenceuses qui risquent amener nos jeunes vers les dérives»
29/07
Un réseau de faux agents de la présidence de la République démantelé
29/07
Crise anglophone: plus de 4,200 personnes ont fui Nwa dans le Nord-Ouest en l’espace de…
29/07
En France, un lieutenant camerounais sort major de l'école de guerre de Saint Cyr
29/07
Le camerounais Basile Njei dans la liste très convoitée des médecins les plus honorés aux…
29/07
Adamawa: Four including three-year-old perish in road accident
29/07
Extrême Nord : boko haram fait de nouvelles victimes
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Economie
  • Agro-Industrie
  • Autonomisation : Les femmes de Garoua III sensibilisées sur la valorisation moderne des produits forestiers non ligneux

Autonomisation : Les femmes de Garoua III sensibilisées sur la valorisation moderne des produits forestiers non ligneux

samedi, 01 août 2020 23:44 Innocent D.H.

 

C’est à la faveur d’une visite d’échange organisée dans les locaux de l’ancienne sous-préfecture de cette unité administrative à Sanguéré Paul. Une initiative du Réseau des organisations féminines de Garoua III sous la bannière de sa présidente, Asta Tizi Haman. L’activité qui rentrait dans le cadre de la Journée internationale de la Femme africaine a drainé du beau monde notamment des femmes de la communauté tchadienne et centrafricaine. 

 

Après avoir interrogé certains habitants de Garoua III, ils confient que de nombreuses femmes dans cette localité sont engagées dans la transformation et la commercialisation des produits forestiers non ligneux grâce auxquels, elles tirent l’essentiel de leurs revenus. Ce sont entre autres, des grains du Neem, du Balanite, du Moringa et le Karité. Mais seulement, la transformation de ces produits se fait jusqu’ici dans la plupart des cas suivant des méthodes traditionnelles caractérisées par des pertes de temps inutiles et des pertes d’une bonne quantité de la matière première. Cette visite d’échange à l’initiative du Réseau des Organisations féminines de cette circonscription administrative a ainsi permis de transmettre à la gent féminine de la localité, des techniques modernes de valorisation des produits forestiers non ligneux économiquement bénéfiques. « On utilisait le mortier pour enlever la coque des graines du Neem et ça prenait beaucoup de temps avant de penser à l’extraction de l’huile à la main. Maintenant avec les machines, nous découvrons que tout est devenu facile car en une journée nous avons le produit fini. La méthode moderne est d’un grand apport et nous génère plus de revenus », se réjouit Yvette Djeodi, habitante de Garoua III venue prendre part à cet échange.

Autres apports

Selon Julienne Zingue, épouse du Consul de la République centrafricaine à Garoua, cette rencontre est un moment idoine d’expression du vivre ensemble dans la quête des moyens d’autonomisation de la femme dans un contexte économique difficile dû au coronavirus. « Le coronavirus a beaucoup fait chuté l’économie tant du côté camerounais que du côté centrafricain. Nos mamans qui sont dans le secteur informel payent les frais. Face à cette situation la formation dans de telles activités est une nécessité », déclare-t-elle.

Quant à la présidente de cette association, Asta Tizi Haman, par ailleurs, présidente de la coopérative dénommée SCoops Kareti, la visite d’échange organisée en prélude à la célébration de la Journée internationale de la Femme africaine (JIFA) le 31 juillet 2020, vise à rendre les femmes plus productives. « Cette activité va permettre aux femmes de se développer économiquement, d’augmenter leur rendement et elles auront de quoi se servir pour envoyer leurs enfants à l’école dès la rentrée prochaine. Elles pourront également se soigner et se prendre en charge grâce aux revenus », souligne la présidente du Réseau des Organisation féminines de Garoua III.

Les Femmes de Garoua III ont pu observer le processus de transformation industrielle des graines du Neem en huile, ainsi que la fabrication de la Vaseline à base de ce produit dont les vertus thérapeutiques ont été unanimement reconnues.

Célébrée chaqu’année le 31 juillet, la Journée internationale de Femme africaine encore appelée Journée panafricaine des Femmes, commémore la première conférence panafricaine des femmes tenue à Dar es-Salaam en Tanzanie en 1962 pour reconnaître les contributions et réalisations des femmes africaines au développement et à la libération de l’Afrique. Le thème de cette édition 2020 est : « Femmes africaines et défis liés à la pandémie du coronavirus ».

Innocent D H    

Leave a comment

Comme dans le reste du monde, la pandémie de coronavirus a porté un sérieux coup sur le secteur économique camerounais entraînant un…

Agenda

«August 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031