Afrique de l’ouest : une monnaie unique en 2020 ? 15 pays y espèrent

mardi, 18 juin 2019 15:51 Danielle Ngono Efondo

Les ministres des Finances et gouverneurs de banques centrales des pays d'Afrique de l'Ouest, réunis à Abidjan, Côte d’Ivoire, depuis lundi 17 juin 2019, ont réaffirmé leur volonté de mettre en place une monnaie unique d’ici 2020. Celle-ci devra remplacer le franc CFA, conformément aux objectifs de la Cédéao.

 

Du 17 au 18 juin 2019, les ministres des Finances et gouverneurs de banques centrales des pays d'Afrique de l'Ouest sont réunis en Côte d’Ivoire. Ils ont réaffirmé l'objectif de lancer une monnaie unique en 2020, malgré les « défis » à relever pour ce projet évoqué depuis 30 ans. Le projet date de 1983 et son lancement a été plusieurs fois reporté, mais les concernés maintiennent le cap.

 

Cette réunion « marque un tournant important dans la mise en place de la monnaie unique », a déclaré en ouverture le président de la Commission de la Cédéao, l’Ivoirien Jean-Claude Brou. Il s’agit d’un « chantier lancé par les pères fondateurs de la Cédéao, l’objectif ultime de l’intégration », a-t-il rappelé. « Les chefs d’Etats de la Cédéao ont demandé d’accélérer ce chantier pour aboutir en 2020 à la monnaie unique ».

 

« La monnaie unique que nous envisageons n’est plus, à présent, une utopie technocratique. […] Nous devons œuvrer, dans notre espace communautaire, à lever toutes les barrières intérieures et les obstacles réglementaires à la libre circulation des biens, des capitaux, des services et des personnes. […] L’échéance de l’année 2020 […] c’est maintenant. » A lancé le ministre ivoirien de l'Economie et des Finances, Adama Kone, au micro de RFI, reconnaissant cependant que « le chemin restant à parcourir était parsemé de nombreux défis. Il reste à lever des obstacles pour la libre circulation des biens, des capitaux et des personnes à l'intérieur de la Cédéao », a-t-il noté.

 

« Le nom et le symbole de la future monnaie unique devraient être évoqués" lors de la réunion d'Abidjan, qui s'achève ce mardi 18 juin, » a indiqué Jean-Claude Brou.« Les experts doivent débattre également du « choix du régime de change » et du « modèle de banque centrale ». Ces travaux seront soumis aux chefs d’Etat et de gouvernement de la Cédéao lors de leur prochain sommet à Abuja le 29 juin », a-t-il dit.

 

Notons que, la Cédéao qui regroupe aujourd'hui 15 pays totalisant 300 millions d'habitants, dont 180 pour le seul Nigeria, poids lourd de la zone, a été créée en 1975. Le Franc CFA fait l’objet d’une polémique récurrente entre ses défenseurs, qui soulignent sa stabilité, et ses détracteurs, qui l’accusent d’être une monnaie « néo-colonialiste ».

 

Danielle Ngono Efondo

 

Leave a comment

Economie

Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.