Recrutement spécial de 2600 commandos d'élite: Les résultats sont disponibles

samedi, 26 janvier 2019 16:13 Liliane N.

Les listes des candidats retenus peuvent être consultées depuis le 22 janvier 2019.

Depuis mardi dernier, les personnes qui se sont présentées au concours relatif au recrutement spécial de 2600 commandos d’élite peuvent déjà savoir si elles ont été retenues ou pas. Au Ministère de la Défense des civils font des va-et-vient. Tous veulent savoir s’ils font partie des camerounais qui sont soit à la Garde présidentielle soit dans les rangs du Bataillon d’intervention rapide (Bir). Autre lieu où les listes sont consultables, c’est la Garde présidentielle sise au quartier Obili.

Comme on pouvait s’y attendre tous les candidats n’ont pas été retenus. Ceux qui étaient à leur deuxième essai, sont malheureux. Ceux qui vont se retrouver dans l’armée sont invités à se présenter le 10 février 2019 «au Centre d’instruction de la GP à Obala-Minkama, munis de leurs pièces d’identité et du nécessaire de toilette pour le début de la formation». C’est ce qui est dit dans le communiqué du 22 janvier dernier de Joseph Beti Assomo le Ministre de la Défense.

La répartition des candidats retenus se fait comme suit: Centre d’entraînement et d’aguerrissement en zone sahélienne de Maroua (1100 candidats), Centre d’instruction du Bir/Man Owar Bay à Limbe (1100 candidats), Centre d’instruction de la Gp/Minkama (529 candidats). Dans les rangs des musiciens de la Gp, on compte 112 candidats. Soit un total de 2841 recrues.

A titre de rappel, le recrutement spécial de 2600 commandos d’élite a été lancé au mois d’août 2018. Ledit recrutement comme prévu s’est déroulé du 12 novembre au 18 décembre 2018 dans les chefs-lieux des dix régions administratives du Cameroun. Les conditions à remplir par les candidats étaient les suivantes: être Camerounais de sexe masculin, être âgé de 18 ans au moins au 1er janvier 2018 et de 23 ans au plus au 31 décembre 2018 (c’est-à-dire être né entre le 31 décembre 1995 pour les plus âgés et le 1er janvier 2000 pour les plus jeunes), n’avoir jamais été condamné, être célibataire sans enfant à charge, être de bonne moralité, être physiquement apte à satisfaire aux épreuves médicales intellectuelles et sportives prescrites.

Les postulants, d’une taille minimale de 1,66 m devaient être titulaires au moins du Certificat d’études primaires (CEP), du First School Leaving Certificate (Fslc) ou d’un diplôme équivalent. Toutefois, il était fortement recommandé aux candidats de présenter leurs diplômes les plus élevés. Après avoir réuni les pièces administratives exigées (certificat de célibat, CV, copies certifiées du diplôme présenté, casier judiciaire, etc), les dossiers de candidature complets devaient de préférence être déposés dans les postes de commandement des secteurs militaires des régions d’origine des candidats, ou à défaut, dans les postes de commandement des secteurs militaires de leur région de résidence. Cela devait être fait du lundi 10 septembre au vendredi 12 octobre 2018.

Liliane N.

 

Leave a comment