Recrutement des 2600 commandos de l’armée: 400 candidats retenus à l’Est

jeudi, 13 décembre 2018 11:44 Liliane N.

La région du Soleil levant a connu les opérations de recrutement du 5 au 8 décembre 2018.

A l’Est, 400 jeunes ont été retenus après les épreuves relatives au recrutement des 2600 commandos devant servir dans les rangs du Bataillon d’intervention rapide (Bir) et au sein de la Garde présidentielle (Gp). Le 7 décembre dernier, tous les candidats ont pris part à l’épreuve de course commando qui s’est faite sur une distance de 20 km avec une charge de 20 kg. Le premier de ladite course a été reçu et félicité par Florent Ribouem A Mougam le représentant du gouverneur de l’Est et d’autres autorités administratives et militaires. «Je dis merci à Dieu. Je me suis entraîné pendant quatre mois. Je ne suis pas ici pour blaguer. Je veux porter la tenue, j’aime servir mon pays comme soldat», a déclaré le vainqueur de la course.

D’après des chiffres officiels, ils ont été dans la région du soleil levant, 1136 jeunes à frapper aux portes de la Gp et du Bir. Ils sont venus des quatre départements de ladite région. La commission a mis de côté 508 candidats après les examens sommaires. Il  faut savoir que la tâche pour les 400 jeunes retenus ne s’est pas arrêtée après la course de 20 km. Elle s’est poursuivie avec une course sur une distance cette fois-ci de 10 km. Il y a par ailleurs eu le port de poteaux par groupe de quinze sur quelques mètres. «Les candidats se montrés de façon globale particulièrement honnêtes. Nous n’avons pas connus le cas de délestage de sac, ni d’autres incidents. Nous pouvons dire qu’au regard de la moyenne de temps mis, la préparation s’est encore améliorée cette année. Au niveau individuel, les performances sont encore devenues plus intéressantes», a déclaré le Lieutenant-Colonel Zanga Zambo, adjoint chargé de la communication au recrutement à la Gp et au Bir.

A titre de rappel, c’est en septembre dernier que le Ministère de la Défense a lancé le recrutement spécial de 2600 commandos. 600 jeunes vont intégrer la Gp et 2000 le Bir. Dans la région du Centre 850 candidats ont été retenus. Ces derniers doivent entre autres avoir 18 ans au moins et 23 ans au plus; jouir de leurs droits civiques.

Liliane N.

 

Leave a comment