Lutte contre le terrorisme en régions anglophones : L’Armée Camerounaise sévit une nouvelle fois

lundi, 27 janvier 2020 15:27 Nicole Ricci Minyem

Ce dimanche, les Forces de Défense et de Sécurité ont fait une descente musclée dans la localité de Kikaikom, dans le département du Bui, Région du Nord-Ouest.

 

Le bilan est assez lourd. Celui qu’on présentait comme le « tout puissant général Chacha »a été neutralisé pendant cette opération conjointement menée par le Bir – Btap – Bim. L’individu qui avait juré qu’il allait empêcher la tenue du double scrutin du 09 février prochain est tombé avec vingt deux (22) de ses « scélérats ».

Dans une vidéo mise en ligne il y a quelques jours, on a vu le « général Chacha » et trois de ses acolytes qui narguaient le pouvoir de Yaoundé, et menaçant de s’en prendre à tous ceux qui « auront la malheureuse idée » de se rendre dans un bureau de vote. Peut être pour démontrer qu’il avait le potentiel humain et militaire, cet individu a adopté une attitude de défiance et d’arrogance et a indiqué dans sa vidéo que jamais, les Forces de Défense et de Sécurité ne parviendront à rétablir la quiétude dans cette localité.

Sur l’image de son cadavre, on peut lire en anglais : « Chacha est mort comme un poulet. Merci à l’Armée Camerounaise, Mkpd et aux agents chukuchuku ».

D'autres victimes en plus des dégâts matériels

Les mêmes sources indiquent qu’il y’a eu de nombreux blessés sans compter la saisine d’un nombre important de matériels militaires ; notamment 01 pistolet automatique, 05 pistolets artisanaux, 04 fusils à pompe, 18 munitions calibre 12, 04 drapeaux de ce pays imaginaire… Le camp dans lequel se refugiait ces terroristes a lui aussi été détruit.  

Ce sont les individus qui sont soupçonnés d’avoir simultanément détruit trente (30) établissements d'enseignement secondaire dans le même département.

Collaboration parfaite

Ce sont les propos d'Angouem Serge, un confrère établit dans le chef lieu de la région du Nord-Ouest : « Vous avez certainement vu les images diffusées dans certaines chaînes de télévision et nous ici, nous en parlons aussi. C’est vrai qu’il y a encore des zones à risque mais, au cours des dernières semaines, les populations ont démontré qu’elles entendent entretenir une « collaboration parfaite » avec les Forces de Défense et de Sécurité. Les parents sont fatigués d’enterrer leurs enfants et, ce sont eux qui donnent des informations afin que les villages soient débarrassés de ces bandes armées dont on ignore aujourd'hui les véritables et réelles motivations. Dans les villages, ce sont les jeunes qui s’organisent au jour le jour et, notre souhait est que les élections se déroulent normalement… ».

 

Nicole Ricci Minyem

 

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le lundi, 21 septembre 2020 13:47
Offre en énergie électrique : Le Cameroun annonce la résorption du déficit pour février 2022 dans la région de l’Est

C’est la principale information à retenir de la visite effectuée le 18 septembre dernier par le ministre camerounais de l’Eau…


Innocent D.H. Publié le jeudi, 17 septembre 2020 08:05
Entrepreneuriat féminin : Le Minpmeesa annonce un appui de 50 millions de FCFA au GFAC en 2021

Le ministre des Petites et Moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat (Minpmeesa), Achille Bassilekin III a fait l’annonce…


Santé

Innocent D.H. Publié le lundi, 07 septembre 2020 22:25
Cameroun : Une campagne de vaccination contre la poliomyélite en vue dans certaines régions

Les journées locales de vaccination contre cette maladie se déroulent dans les prochains jours au Cameroun. Cette campagne qui concerne…


Stéphane Nzesseu Publié le vendredi, 28 août 2020 11:22
Epidémie de Rougeole : Plus de 1.427 malades de rougeoles et 13 décès enregistrés

Alors qu’on la croyait presque vaincue, la rougeole refait surface et mine de nombreux ménages. De plus en plus d’enfants…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.