Grand banditisme : Un chef de quartier impliqué dans les prises d’otage avec demandes de rançons

jeudi, 14 novembre 2019 11:16 Nicole Ricci Minyem

Galgo Mandalka, 80 ans révolus, chef traditionnel à Sakdjé, localité située dans la région du Nord Cameroun est à la tête d’un gang de cinq hommes dont l’un de ses fils, Dalgo Samuel, 33 ans.

 

Selon les informations relayées par non confrères de la chaîne nationale, ces individus se sont spécialisés dans l’enlèvement des personnes nanties. Hommes, Femmes et enfants sont passés entre leurs mains pendant de longs mois, et pour retrouver la liberté, des fortes sommes d’argent étaient demandées à leurs familles respectives, en guise de rançon. Se croyant en terrain conquis et hors d’atteinte parce que leur chef de gang est une autorité traditionnelle, ils ont longtemps semé la panique dans les localités environnantes de leur ville de résidence, faisant subir les pires atrocités à leurs victimes.  

Dans cet élan de terreur, certains leur ont attribué quelques assassinats puisqu'ils ne relâchaient pas ceux qui malencontreusement étaient tombés entre leurs mains lorsque leurs demandes n’étaient pas comblées.

Complicité entre Victimes et Forces de Défense et de Sécurité

Las de subir ce chantage et de se voir délester du fruit d’un dur labeur, les habitants de Sakdjé et des autres villes ont saisi leurs compatriotes qui ont décidé de faire don de leur vie, afin d’assurer à leurs congénères, protection, quiétude… Ces derniers ont lancé une véritable chasse à l’homme.

Tous les moyens mis en œuvre ont conduit à l’arrestation de cette horde de criminels, comme le Commandant 31ème Brim, Nudocka Dominique : « Il y a celui qui avait payé la rançon, qui a reconnu le type qui prenait la rançon. Il a donné l’alerte et nous avons pu l’appréhender. Lors de l’exploitation, il a donné les noms de ses complices et c’est comme cela que nous avons et pendant trois jours, nous avons mené une battue qui nous a permis de mettre la main sur les autres membres du gang. Et, à notre grande surprise, c’est le chef du quartier qui est lui même le chef du gang… ».

Et pourtant, ce dernier nie les faits alors que tous les autres sont passés aux aveux complets.

La mise aux arrêts de ces bandits intervient au moment où les membres des Forces de Défense et de Sécurité, multiplient les actions afin de déloger les groupes armés, spécialisés dans les kidnappings des personnes, dans les régions du grand Nord et même à l’Est. 

Lire aussi : Lutte contre des enlèvements avec demande de rançons : 36 suspects interpellés dans la région du Nord

 

Nicole Ricci Minyem 

 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le vendredi, 06 décembre 2019 14:32
Portrait : Langllo Flekem, un jeune producteur et vendeur de pastèques qui se frotte les mains à Garoua

Ce jeune homme a fait de la production, et de la commercialisation des pastèques son dada. En cette période marquée…


N.R.M Publié le mercredi, 04 décembre 2019 13:43
Budget Cameroun 2020 : L'analyse et les propositions de l'Economiste Dieudonné Essomba

Selon lui, le « problème du Cameroun est pourtant simple » et, il suffira de mettre en place, quelques réformes…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.