Attaques terroristes au Cameroun : La Commission Nationale des Droits de l’Homme et des Libertés sort de ses gongs

vendredi, 15 janvier 2021 18:04 Nicole Ricci Minyem

Dans un communiqué rendu public ce jeudi, James Mouangue Kobila – président par intérim de cet organisme déplore et condamne les actes criminels perpétrés par des individus sans foi ni loi ; Des actes qui ont entraîné la mort de nombreux Camerounais et de nombreux blessés.

 

Une position prise après la série d’attaques commise depuis le début de l’année en cours, notamment celle :

Du cortège du Préfet du Département de la Momo, à quelques kilomètres de la ville de Mbengui (Région du Nord Ouest) ;

Du poste de contrôle mixte de la Gendarmerie et de la Police de Matazem, non loin de Babadjou (Ville située dans la frontière Ouest – Nord Ouest) ;

Des populations du village Mozogo – Région de l’Extrême Nord.

De Ndop dans le Département du Ngoketunjia (Région du Nord Ouest) ;

Ndan – Région du Sud Ouest ;

Tinto – Département de la Manyu (Région du Sud Ouest)…

De l’avis de la Commission Nationale des Droits de l’Homme et des Libertés, ces multiples attaques constituent de graves violations des Droits de l’Homme, à l’instar du Droit à la Vie ; du Droit à l’Intégrité Physique et Morale ; du Droit à la Sécurité ; du Droit de Propriété ; du Droit à l’Education…Droits reconnus et protégés par la Constitution de même que par les instruments régionaux et internationaux des Droits de l’Homme.

Par conséquent, la Commission Nationale des Droits de l’Homme et des Libertés « Condamne avec la plus grande énergie, tous les actes de terrorisme, quels qu’en soient les motifs, où qu’ils soient commis et quels qu’en soient les auteurs ».

En outre, au regard « du lourd bilan de ces attaques ignobles et barbares, la Commission :

Est consternée par l’acharnement des sécessionnistes et de boko haram à multiplier les actes criminels dans certaines Régions, au lendemain de l’élection des Conseillers Régionaux qui constitue un gage supplémentaire de la volonté des Pouvoirs Publics d’apporter des réponses concrètes aux préoccupations légitimes des uns et des autres ;

Déplore la défiance récurrente des indépendantistes à l’égard des Institutions de l’Etat, en dépit de la longue série des réponses pertinentes apportées par le Gouvernement aux revendications légitimes des Populations des Régions du Nord Ouest et du Sud Ouest, y compris les mesures tendant à rétablir la paix et à reconstruire ces deux Régions ;

Renouvelle son appel aux bandes armées qui sévissent dans ces Régions pour qu’elles mettent immédiatement fin aux souffrances qu’elles infligent aux Populations qu’elles prétendent défendre et aux traumatismes causés aux enfants, élèves pour la plupart ;

Les invite à nouveau à renoncer à leur projet indépendantiste qui n’est qu’une illusion, à déposer les armes et à saisir la main tendue des Pouvoirs Publics en intégrant les Centres de désarmement, de démobilisation et de réintégration, afin que la paix revienne définitivement ;

Invite le Gouvernement à mener les enquêtes, afin que les coupables répondent de leurs actes devant les juridictions compétentes…

 

Nicole Ricci Minyem

 

Leave a comment

Economie

Liliane N. Publié le vendredi, 19 février 2021 10:40
Coopération: le Japon apporte plus d’un milliard de F au plan de reconstruction des régions anglophones

Le Japon vient de débloquer au bénéfice du Cameroun un financement de 2 millions 750 000 dollars, soit 1 492…


Innocent D.H. Publié le mercredi, 17 février 2021 13:16
Entreprises publiques : Le FMI entend accompagner le Cameroun renforcement de la Gouvernance et de la surveillance financière

C’est sans doute pour atteindre cet objectif que le département des finances publiques du Fonds monétaire international (FMI) effectue une…


Santé

Innocent D.H. Publié le mardi, 23 février 2021 15:13
Cameroun : Le Minsante annone la survenue d’une nouvelle épidémie de poliomyélite dans la ville de Yaoundé

L’annonce est faite par le Ministre camerounais de la Santé publique (Minsante) dans un communiqué daté de ce lundi, 22…


Nicole Ricci Minyem Publié le mardi, 16 février 2021 13:21
Arnaques et mauvais traitements dans les hôpitaux : On peut désormais composer le 1506 pour dénoncer

C’est du moins l’une des principales informations contenue dans le communiqué signé ce lundi, par Manaouda Malachie – ministre de…


Videos