08/12
Election à la Fecafoot: Samuel Eto’o Fils reçoit le soutien du milliardaire Baba Danpulo
08/12
Crise anglophone : le chef traditionnel de Mbambalang enlevé par les Ambazoniens (Nord-Ouest)
08/12
CAN 2021: le trophée de la compétition a été présenté au premier ministre Joseph Dion…
07/12
CAN 2021: la CAF dément la rumeur de la délocalisation du tournoi
07/12
Crise anglophone: Une bombe artisanale explose dans un marché de Buea
07/12
Perturbation du réseau téléphonique: Camtel dénonce le sabotage de ses installations à Yaoundé
07/12
Logone-et-Chari : De nouvelles violences intercommunautaires font plusieurs morts et une vingtaine de blessés
07/12
Extrême-Nord : Le Mincommerce instruit au Gouverneur de veiller à la non exportation de la…
07/12
Secteur bancaire : Charlotte Kouecheu nommée au poste de Directrice générale d’Union Bank of Cameroon
07/12
Violences à l'égard des femmes : Comment briser le silence ?
06/12
Maurice Kamo: «ceux qui disent que le MRC est mort, je leur mets au défi…
06/12
Monseigneur Serge Abeng Donatien Mbarga: “L’église Catholique n’est pas contre le mariage polygamique”
06/12
Election à la Fecafoot: Alliance entre Samuel Eto’o Fils et Tagouh Justin
06/12
Dr Aristide Mono: «le prof. Maurice Kamto, lorsqu´il tousse, c´est le régime qui éternue, Yaoundé…
06/12
Accident: un navire camerounais fait naufrage au large des eaux équato-guinéennes et camerounaises
03/12
Construction du Complexe Olembe: Cabral Libii annonce l’ouverture d’une enquête parlementaire
03/12
Financement des médias par l'Etat: Equinoxe affirme n'avoir jamais reçu de subvention
03/12
Stade Olembe et ses annexes: un nouveau report pour la livraison de l'infrastructure
02/12
Besoins énergétiques des entreprises : Accord trouvé entre le Gicam et Eneo pour la couverture…
02/12
Sécurisation des actes d'état civil : Le Bunec lance la phase de numérisation et d'indexation…
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Coronavirus
  • Médicaments illicites du Covid-19 : Les trafiquants semblent avoir le vent en poupe au Cameroun

Médicaments illicites du Covid-19 : Les trafiquants semblent avoir le vent en poupe au Cameroun

mardi, 15 juin 2021 15:44 Nicole Ricci Minyem

Dans leur reportage, nos confrères de TV5 Monde ont relevé que les individus qui s’adonnent à cette funeste activité passent par la capitale économique du Cameroun, venant du Sud-Ouest et ils ne manquent pas de multiplier des entourloupes pour faire passer leurs produits.

 

Dans le reportage, on peut par exemple voir qu’ils nouent des liens avec des conducteurs d’engins lourds qui transportent des sacs de cacao et c’est au dessous de ces derniers qu’ils cachent les médicaments médicaux non homologués. Ces derniers passent quelquefois inaperçus au niveau des postes de contrôle tenus par les douaniers.

Mais quelquefois seulement car des milliers de faux masques ainsi que des tests Covid ont été saisis au cours des dernières semaines  par le Capitaine Stéphane Bayiha Djiki, officier de la Douane Camerounaise et ses éléments : « Les fraudeurs débordent d’ingéniosité en matière de dissimulation de la fraude. D’une manière générale, ils profitent de ce type de moyens de transport pour dissimuler les produits illicites, tels que les médicaments, les faux tests de Covid, du carburant et autres…

Il y a quelques jours par exemple, dans le cadre de nos opérations, nous avons intercepté un véhicule et procédé à la fouille. Nous avons mis la main sur quatorze mille (14 000) masques de protection). Des faux masques qui sont proposés aux Camerounais en dessous du prix pratiqué par le Gouvernement Camerounais ;

Lire aussi :  Covid-19 : Des agents de l’aéroport de Douala, complices de la mafia autour des tests PCR négatifs

En plus de ces derniers, nos confrères affirment qu’ils ont découvert un entrepôt dans la Capitale économique du Cameroun dans lequel étaient cachés six mille (6000) faux tests de dépistage qui ont été récupérés par les douaniers ; Ils ont en outre trouvé de nombreux autres produits dont ils ignorent la provenance et ce sont ces derniers qui sont vendus un peu partout, sur l’ensemble du triangle national, au détriment de la santé de ceux qui les utilisent :

Etienne Lamara, douanier : « Nous avons remarqué que les masques que nous saisissons sont parfois reconditionnés dans d’autres cartons, donc on ne sait pas comment ils arrivent ; ça prouve simplement que les trafiquants essaient de diluer ou alors de cacher l’origine de ces masques pour qu’on n’arrive pas à faire un traçage… ».

Ces fraudes s’étendent au niveau des tests effectués sur les voyageurs, contre de fortes sommes d’argent, comme le laisse entendre Paul Joël Kamchouang, responsable d’une Ong : « C’est une enquête qui nous a pris trois, voire trois mois et demi pour essayer d’infiltrer ces différents réseaux et c’est à ce moment où nous nous sommes aperçus que le mal était très profond parce que plusieurs corps de métier étaient mêlés aussi bien au niveau des hôpitaux que des aéroports…

Il y a même quelques agences aériennes qui sont impliqués dans le processus de délivrance de ces faux tests ».

Lire aussi :  Vaccin anti-Covid : Entre réceptivité et scepticisme des camerounais

C’est dans ce même reportage qu’il est indiqué que lorsque les fraudeurs sont interpellés, ils ne passent pas beaucoup de temps dans les postes de gendarmerie ou de police car, des interventions arrivent de part et d’autre.

Voilà une autre histoire qui vient démontrer que le Covid 19 au Cameroun est un vaste réseau dans lequel des individus sans foi ni loi se préoccupent très peu de la santé des Camerounais. Le plus important pour eux c’est de se mettre autant d’argent que possible dans les poches.

Quelles sont les mesures prises par le Gouvernement Camerounais, afin de protéger leurs concitoyens ? Quelle est la garantie que les vaccins qui sont inoculés depuis quelques semaines ne sont pas nocifs à la santé car, si l’on s’en tient aux réactions recueillis dans ce reportage, le mal est profond, très profond.  

Lire aussi :  Lutte contre le Coronavirus : Voici ce que le gouvernement recommande aux personnes vaccinées

 

Nicole Ricci Minyem

 

 

  

 

Leave a comment

Herman Bertrand Assiga Ebana a été installé dans ses fonctions vendredi, 7 juin 2019 par le délégué du gouvernement, Gilbert Tsimi Evouna.…

Agenda

«December 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031