Statistiques du Coronavirus
WORLD
Recovered
2419670
Confirmed
5814885
Deaths
360412
CAMEROUN
Recovered
1996
Confirmed
5436
Deaths
175

Infos Corona Virus : La mise au point du Directeur Général de l’Oms

mercredi, 01 avril 2020 08:44 N.R.M

Lors d’un point de presse donné il y’a quelques heures le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus a entre autres relevé que le « COVID-19 met à rude épreuve les systèmes de ‎santé de nombreux pays ».‎

 

Son allocution 

« L’augmentation rapide de la demande qui pèse sur les ‎établissements de santé et le personnel soignant menace d’amener ‎certains d’entre eux au point de rupture, et de les laisser dans ‎l’incapacité de fonctionner efficacement. ‎

L’expérience des précédentes flambées épidémiques a montré que ‎lorsque les systèmes de santé sont submergés, les décès dus aux ‎maladies évitables par la vaccination et pouvant être traitées ‎augmentent de manière dramatique.‎

Même si nous sommes au cœur d’une crise, les services de santé ‎essentiels doivent être maintenus. Des nourrissons naissent ‎toujours, des vaccins doivent toujours être administrés, et des ‎personnes ont toujours besoin de traitements vitaux pour diverses ‎autres maladies.‎ 

L’OMS a publié des lignes directrices pour aider les pays à trouver ‎un juste équilibre entre les demandes de riposte directe à la COVID-‎‎19, tout en maintenant les services de santé essentiels. ‎

Il s’agit notamment d’un ensemble de mesures ciblées, immédiates ‎pour réorganiser et maintenir l’accès à des services de santé ‎essentiels de qualité, tels que la vaccination systématique ; les ‎soins pendant la grossesse et l’accouchement ; le traitement des ‎maladies infectieuses ou non transmissibles et les troubles de la ‎santé mentale ; les services de transfusion sanguine, entre autres.‎

Il s’agit aussi de veiller à ce des personnels de santé en nombre ‎suffisant puissent répondre aux nombreux besoins sanitaires autres ‎que ceux liés à la COVID-19.‎

 

Ainsi, nous sommes heureux de voir qu’au Royaume-Uni, 20 000 ‎agents de santé ont proposé de retourner travailler, et que d’autres ‎pays comme la Fédération de Russie font appel aux étudiants en ‎médecine et aux internes pour appuyer la riposte.‎

Pour aider les pays à gérer la forte augmentation des cas de COVID-‎‎19 tout en maintenant les services essentiels, l’OMS a aussi publié ‎un manuel pratique sur la manière d’établir et de gérer des centres ‎de traitement de la COVID-19.‎

Le manuel détaille trois interventions essentielles :‎

Premièrement, comment mettre en place le dépistage et le triage ‎dans les établissements de santé, en utilisant une tente ou un ‎bâtiment reconverti à cet usage.‎

Deuxièmement, comment mettre en place des établissements ‎collectifs pour la prise en charge des patients atteints d’une forme ‎bénigne de la maladie ;‎

Et troisièmement, comment installer un centre de traitement, en ‎reconvertissant des services hospitaliers ou des hôpitaux entiers, ou ‎en installant un nouvel hôpital sous tente. ‎

Le manuel porte notamment sur la conception structurelle, les ‎mesures de prévention et de lutte anti-infectieuse, et les systèmes ‎de ventilation. ‎

C’est un guide pratique vital pour gérer l’augmentation ‎exponentielle du nombre de cas à laquelle certains pays doivent ‎faire face aujourd’hui.‎

Ces installations présenteront aussi des avantages à plus long ‎terme pour les systèmes de santé, une fois la crise passée. ‎

 

Outre les établissements de prise en charge des patients, il est aussi ‎vital pour les pays de disposer en quantité suffisante de tests de ‎diagnostic, d’équipements de protection ainsi que d’autres ‎fournitures médicales.‎ 

Veiller à la libre circulation des produits de santé essentiels est ‎indispensable pour sauver des vies et atténuer les impacts socio-‎économiques de la pandémie.‎

J’ai discuté un peu plus tôt aujourd’hui avec les ministres du ‎commerce des pays du G20 des moyens de lutter contre la pénurie ‎chronique d’équipements de protection individuelle et d’autres ‎fournitures médicales essentielles.‎

Nous appelons les pays à collaborer avec les entreprises pour ‎augmenter la production ; pour assurer la libre circulation des ‎produits sanitaires essentiels ; et pour veiller à la distribution ‎équitable de ces produits, en fonction des besoins.‎

Une attention particulière doit être accordée aux pays à revenu ‎faible et intermédiaire en Afrique, en Asie et en Amérique latine.‎ 

 

En outre, l’OMS travaille intensément avec plusieurs partenaires ‎pour accroître massivement l’accès aux produits vitaux tels que les ‎tests de diagnostic, les EPI, l’oxygène médical, les ventilateurs, ‎entre autres.‎

Nous savons que de nombreux pays mettent en œuvre des ‎mesures qui restreignent le déplacement des individus. ‎

Il est vital, lors de la mise en œuvre de telles mesures, de respecter ‎la dignité et le bien-être de tous.‎

Il est aussi important que les gouvernements informent ‎régulièrement leurs concitoyens de la durée envisagée de ces ‎mesures, et fournissent une aide aux personnes âgées, aux réfugiés, ‎et aux autres groupes vulnérables. ‎

Les gouvernements doivent assurer la protection des personnes qui ‎ont perdu leur source de revenu, ont désespérément besoin de ‎nourriture, et auxquelles les services d’assainissement de base, ‎entre autres services essentiels, font défaut. ‎ 

Les pays doivent travailler main dans la main avec les ‎communautés pour construire un climat de confiance, favoriser la ‎résilience et préserver la santé mentale. ‎

 

Il y a deux mois, l’OMS a publié le Plan de préparation et de riposte ‎stratégique, en lançant un appel initial pour recueillir ‎US $675 millions pour aider les pays à se préparer et à faire face à ‎la COVID-19. ‎

Nous sommes très reconnaissants aux nombreux pays et ‎fondations qui nous ont apporté leur aide ; plus de ‎US $622 millions ont été reçus à ce jour, et nous aimerions ‎remercier le Centre d’aide humanitaire et de secours du Roi Salman ‎pour sa contribution de US $10 millions.‎ 

Nous continuons à être encouragés par les signes de solidarité ‎mondiale pour affronter et venir à bout de cette menace ‎commune.‎

L’engagement des pays du G20 à collaborer pour améliorer la ‎production et l’approvisionnement équitable en produits essentiels ‎montre que le monde est uni.‎

Hier, j’ai envoyé un tweet avec un seul mot : humilité. Certains ‎m’ont demandé pourquoi.‎ 

La COVID-19 nous rappelle combien nous sommes vulnérables, ‎combien nous sommes liés les uns aux autres et dépendants les uns ‎des autres.‎

Dans l’œil du cyclone que représente la COVID-19, les outils de la ‎science et de la santé publique sont essentiels, mais l’humilité et la ‎compassion le sont tout autant.‎

En faisant preuve de solidarité, d’humilité et en puisant le meilleur ‎en chacun d’entre nous, nous pouvons vaincre ce fléau ensemble - ‎et c’est ce que nous allons faire ». ‎

 

N.R.M

 

Leave a comment

Economie

Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.