Covid 19 : Peut-on parler de 2e vague au Cameroun ?

mardi, 03 novembre 2020 11:19 Stéphane Nzesseu

Depuis que la France et certains pays occidentaux ont repris avec le confinement de leurs citoyens, le Cameroun tient à rappeler à ses habitants que cette maladie n’est jamais partie et qu’il est bon de redoubler de vigilance.

 

Qu’entend – on par 2e vague ?

 

Il est difficile de donner une définition claire et précise à ce qu’on appelle 2e vague dans cette crise de Covid 19. On peut se dire que tout ceci se comporterai comme une les vagues sur la mer. C’est à dire que le nombre des infections augmente, puis baisse, puis augmente à nouveau. Un peu comme le font les cycles de vagues. Mais il faut reconnaître que « ce n'est pas particulièrement scientifique : la définition d'une vague est arbitraire », a déclaré à la BBC le Dr Mike Tildesley, de l'université de Warwick.

Pour d’autres, toute hausse peut être assimilée à une deuxième vague. Mais il s'agit souvent d'une première vague irrégulière. C'est ce qui se passe dans certains pays occidentaux. Ils considèrent que cette nouvelle hausse, qui survient après qu’on ait remarqué une baisse considérable, peut être considéré comme une deuxième vague. Ce qui est questionnable.

Puisqu’il faut bien se dire que, pour qu’on parle vraiment d’une deuxième vague, il faut que la première vague soit complètement terminée, le virus véritablement maîtrisé et les cas substantiellement terminés. Or ce n’était pas vraiment le cas dans tous ces pays qui parlent de deuxième vague. Toutefois, ces Etats estiment que, pour qu'une deuxième vague commence, il faudrait une augmentation soutenue des infections.

 

Mais est ce que le Cameroun rempli ces critères ?

 

En considérant les chiffres que viennent de communiquer le ministre de la santé, il est clair qu’il n’y a pas d’augmentation de cas à partir d’un moment précis. D’ailleurs, on constate même qu’il n’y a pratiquement pas eu de cas depuis plusieurs mois. Et le communiqué du ministre de la communication vient conforter cette position. René Emmanuel SADI nous apprend en somme que le coronavirus n’a jamais été vaincue, ou encore maîtrisé jusqu’ici. De ce point de vue, il n’est pas possible de parler de 2e vague pour ce qui concerne le Cameroun. Le gouvernement souhaite juste raviver l’attention des citoyens sur le fait que la crise continue de circuler au milieu de nous. Même si, il faut se l’avouer, il semble quasi inoffensif pour nos concitoyens.

 

Stéphane NZESSEU

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le lundi, 23 novembre 2020 14:35
Cameroun-Plan triennal spécial jeunes : 1 325 projets financés à hauteur de 3,5 milliards de FCFA

Le Ministre de la Jeunesse (Minjec) a récemment achevé sa tournée nationale de remise des financements et de matériels aux…


Innocent D.H. Publié le dimanche, 22 novembre 2020 16:35
Sous-région Cemac : Les banques commerciales refusent 50 milliards de FCFA de la Beac

La frilosité des banques installées dans la sous-région vis-à-vis des injections hebdomadaires de la Banque des Etats de l’Afrique centrale…


Santé

Nicole Ricci Minyem Publié le vendredi, 20 novembre 2020 13:37
Lutte contre le Vih /Sida : Comment atteindre les objectifs 90 – 90 – 90 d’ici cinq ans

Le réseau Camerounais des associations des personnes vivant avec le Vih/Sida propose des pistes de solutions, parmi lesquelles l’amplification rapide…


Liliane N. Publié le vendredi, 20 novembre 2020 07:18
Alerte: Déjà 15 malades d’insuffisance rénale décédés faute de soins à Bertoua

Les malades d’insuffisance rénale continuent d’attendre l’action du Dr Malachie Manaouda, ministre de la Santé publique, qui a promis de…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.