28/05
Au Mali, l’imam Dicko critique « l’arrogance » de la junte et “l’orgueil” de la…
28/05
Au Sénégal, détresse et consternation après la mort de onze bébés dans un hôpital de…
28/05
Guerre en Ukraine: Scholz et Macron demandent à Poutine des "négociations directes sérieuses" avec Zelensky
28/05
Commune de Kekem: Les comptes administratif du Maire, de gestion du Receveur Municipal et gestion…
28/05
Serge Aimé Bikoï: “Le business du gouvernement camerounais met sous le boisseau la dignité humaine”
28/05
Dieudonné ESSOMBA: “ Vous ne pouvez pas défendre l'Etat unitaire et en même temps, lutter…
28/05
Minjec: Les responsables bientôt en camp de réarmement moral
28/05
Jeunes et dossiers de montage des projets: Comment s’y prendre?
27/05
Sécurité alimentaire : Comment Kinder et Buitoni peuvent-ils rebondir après leur scandale sanitaire ?
27/05
Convention Sinosteel S.A: Les populations de la Lobé et Campo rédigent une pétition
27/05
Déguerpissement des populations à Douala: Cabral Libii demande à l’Etat de restituer les terres aux…
27/05
Eliminatoires CAN 2023: voici la liste définitive des Lions indomptables convoqués par Rigobert Song
27/05
Le correspondant de Bbc afrique Frederick Takang kidnappé à Bamenda est libre
27/05
Réhabilitation du CHU de Yaoundé: Qu’est ce qui cause les lenteurs dans les travaux?
27/05
Conseil National de l’Ordre des Médecins: Le ministre de la Santé Publique une large consultation…
27/05
Modeste Mopa Fatoing: “Que cette épreuve soit pour vous, une épreuve de renaissance, de remise…
27/05
Déguerpissement des populations : les Sawas ont manifesté à Douala
25/05
Coopération Sanitaire: Le Cameroun et les États-Unis main dans la main pour améliorer l’offre en…
25/05
Douala: le corps sans vie d’un jeune homme découvert dans un immeuble au quartier Bilongue
25/05
Séjour privé de Paul Biya en Europe : Le gouvernement recadre Jean-Baptiste Placca
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Coronavirus
  • Covid-19 : La protection est meilleure après le vaccin et une infection, révèlent deux études

Covid-19 : La protection est meilleure après le vaccin et une infection, révèlent deux études

vendredi, 01 avril 2022 11:12 Nicole Ricci Minyem

Toujours pas infecté par le Covid - 19 après plus de deux ans de pandémie, vous pensez faire partie de “l’élite”, comme on le voit parfois sur les réseaux sociaux ? 

En réalité, vous n’êtes peut-être pas les mieux protégés contre le  coronavirus. Cette palme revient, selon deux études publiées dans le Lancet Infectious Diseaeses, aux personnes qui ont à la fois été vaccinées et infectées.

L’idée était de savoir qui, de la vaccination ou de l’infection, donnait la meilleure protection. La réponse n’est pas forcément binaire, mais ces études soulignent qu’un ancien malade du Covid a tout intérêt à se faire vacciner pour renforcer l’immunité déjà acquise par son infection passée.

Le risque de réinfection baisse de 66 %

 

Le premier de ces travaux se base sur les données de santé de plus de 200.000 brésiliens, dont le pays a été l’un des plus frappés au monde par la pandémie de Covid. Sur cet échantillon, une partie des individus ont été infectés sans être vaccinés. 

Chez ceux qui ont survécu à la maladie, une partie a reçu un vaccin – Pfizer/BioNTech, AstraZeneca, Sinovac ou Johnson & Johnson/Janssen – et l’autre non.

Or, “ces quatre vaccins s’avèrent donner une protection supplémentaire et conséquente aux personnes déjà infectées par le Covid-19 auparavant”, remarque l’un des auteurs, Julio Croda. 

Cette protection est plus ou moins importante : les risques d’hospitalisation ou de décès sont réduits de 90 % avec Pfizer/BioNTech et AstraZeneca, d’environ 80 % avec Sinovac, mais d’un peu plus de moitié seulement avec Johnson & Johnson.

La seconde étude, réalisée à partir de données suédoises, va dans le même sens. Elle montre que les anciens malades du Covid gardent une immunité élevée jusqu’à une vingtaine de mois. Mais elle indique aussi que ces personnes voient le risque de réinfection baisser encore plus – de deux tiers, environ – si elles ont été vaccinées après leur première infection.

Ces deux études ont toutefois une faiblesse : elles couvrent une période qui précède l’émergence du variant Omicron, nettement plus contagieux et résistant aux vaccins que ses prédécesseurs.

 

Et qui a contaminé de nombreuses personnes vaccinées, parfois même trois fois. Toutefois, elles laissent penser que “l’immunité hybride, acquise en étant à la fois exposé à une infection et à la vaccination, (…) pourrait donner une protection durable, y compris contre de nouveaux variants”, estime le chercheur indien Pramod Kumar, qui n’a pas participé à ces études.

Leave a comment

C’est ce qui ressort de la traditionnelle adresse du Chef de l’Etat à la jeunesse au soir de la 55ème édition de…

Agenda

«May 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031