28/05
Au Mali, l’imam Dicko critique « l’arrogance » de la junte et “l’orgueil” de la…
28/05
Au Sénégal, détresse et consternation après la mort de onze bébés dans un hôpital de…
28/05
Guerre en Ukraine: Scholz et Macron demandent à Poutine des "négociations directes sérieuses" avec Zelensky
28/05
Commune de Kekem: Les comptes administratif du Maire, de gestion du Receveur Municipal et gestion…
28/05
Serge Aimé Bikoï: “Le business du gouvernement camerounais met sous le boisseau la dignité humaine”
28/05
Dieudonné ESSOMBA: “ Vous ne pouvez pas défendre l'Etat unitaire et en même temps, lutter…
28/05
Minjec: Les responsables bientôt en camp de réarmement moral
28/05
Jeunes et dossiers de montage des projets: Comment s’y prendre?
27/05
Sécurité alimentaire : Comment Kinder et Buitoni peuvent-ils rebondir après leur scandale sanitaire ?
27/05
Convention Sinosteel S.A: Les populations de la Lobé et Campo rédigent une pétition
27/05
Déguerpissement des populations à Douala: Cabral Libii demande à l’Etat de restituer les terres aux…
27/05
Eliminatoires CAN 2023: voici la liste définitive des Lions indomptables convoqués par Rigobert Song
27/05
Le correspondant de Bbc afrique Frederick Takang kidnappé à Bamenda est libre
27/05
Réhabilitation du CHU de Yaoundé: Qu’est ce qui cause les lenteurs dans les travaux?
27/05
Conseil National de l’Ordre des Médecins: Le ministre de la Santé Publique une large consultation…
27/05
Modeste Mopa Fatoing: “Que cette épreuve soit pour vous, une épreuve de renaissance, de remise…
27/05
Déguerpissement des populations : les Sawas ont manifesté à Douala
25/05
Coopération Sanitaire: Le Cameroun et les États-Unis main dans la main pour améliorer l’offre en…
25/05
Douala: le corps sans vie d’un jeune homme découvert dans un immeuble au quartier Bilongue
25/05
Séjour privé de Paul Biya en Europe : Le gouvernement recadre Jean-Baptiste Placca
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Coronavirus
  • Covid 19: L’impact de la pandémie dans divers secteurs

Covid 19: L’impact de la pandémie dans divers secteurs

jeudi, 17 mars 2022 13:57 Nicole Ricci Minyem

La pandémie de Covid-19 a profondément perturbé les économies et retardé le progrès social de tous les pays du monde. Elle a surtout exposé la fragilité des systèmes de santé et son incapacité à s’adapter et à répondre efficacement aux crises inattendues.

 

Contexte et justification 

 

Au Cameroun, certains médecins et autres spécialistes de la Santé Publique estiment que “la riposte à cette pandémie doit être transformée en opportunité de renforcement du système de santé, d’amélioration de la préparation aux futures crises sanitaires, et surtout d’affirmer sa participation aux mécanismes mondiaux, régionaux et nationaux d’expression de la solidarité et de la coopération internationale… “. 

 

De plus, 

 

L’Organisation mondiale de la santé (OMS), en collaboration avec d’autres partenaires et les Gouvernements ont soutenu les efforts mondiaux qui ont abouti à la mise au point rapide des vaccins efficaces contre le Covid-19. La facilité Covax a ainsi été établie, afin de garantir l’accès équitable à ces vaccins à tous les pays du monde. 

 

Au niveau régional, L’initiative de l’Union Africaine a également été créée avec pour ambition de couvrir au moins 60% de la population africaine d’ici 2022 grâce à un mécanisme de mise en commun des coûts et demande des vaccins entre les États membres. 

 

Au niveau national, le Cameroun a mis à profit la coopération bilatérale avec d’autres partenaires étatiques et les institutions internationales pour un meilleur accès aux financements et aux doses des vaccins.

 

Quelques rappels 

 

Le Cameroun a reçu les premières doses des vaccins le 11 avril 2021, grâce à la coopération bilatérale avec la République Populaire de Chine.

 

La vaccination a été introduite dans le dispositif de riposte dès le 12 avril 2021 en urgence avec un niveau de préparation minimal compte tenu du contexte épidémiologique du mois d’avril 2021, marqué par la 2e vague de la pandémie.

 

Par la suite, le Cameroun a reçu des doses des vaccins supplémentaires de la facilité Covax et de l’Initiative de l’Union Africaine qui lui permet aujourd’hui de répondre à la demande actuelle des vaccins en comptant sur les allocations croissantes ultérieures.

 

Dans la phase initiale de la vaccination, les groupes cibles prioritaires composés d’agents de santé, des personnes vivant avec les comorbidités et des personnes âgées de 50 ans et plus, ont été ciblées de façon exclusive.

 

Par la suite, le Gouvernement a décidé d’élargir l’offre de la vaccination aux personnes âgées de 18 et plus, sans pour autant changer l’ordre de priorité susmentionnée.

 

Pour cela, 244 centres de vaccination ont été sélectionnés pour offrir quotidiennement les services de vaccination dans tous les 190 Districts de santé et, trois tours de campagne d’intensification de la vaccination avec déploiement des équipes mobiles dans toutes les Régions ont été organisées.

 

Au 28 février 2022, 1 273 012 doses ont été administrées pour 1 074 355 personnes ayant reçu au moins une dose de vaccin, soit 7.8% de la population cible et 813 063 personnes complètement vaccinées, soit 5.9% de la population cible. 2.9% de la population totale du Cameroun sont complètement immunisées.

 

N.R.M

Leave a comment

Dans un communiqué datant du 20 mars 2020, l’Association des professionnels des établissements de crédit du Cameroun (Apeccam) fait cette proposition parmi…

Agenda

«May 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031