Coronavirus : Quand les parlementaires banalisent les mesures du gouvernement

samedi, 21 mars 2020 10:50 Stéphane NZESSEU

C’est impuissant que le Premier Ministre a pris part aux différentes séances d’ouverture des travaux des deux chambres du parlement ce vendredi. L’Assemblée Nationale et le SENAT ont effectué ce jour leur plénière d’ouverture. En pleine crise de coronavirus, quelques jours après la prise de mesures urgentes demandées par le Chef de l’Etat, Cavaye Yeguié Djibril et Marcell Niat Djifendi viennent d’outrepasser ces décisions pour tenir les sessions d’ouverture des deux chambres.

 

L’image est expressive. Joseph Dion NGUTE assis au sein de l’hémicycle, le regard fixant dans un arrière ton de colère ces parlementaires qui par leur présence au sein de cet Hémicycle ce vendredi mettent le Cameroun en danger.

En effet, trois jours avant, sur instruction du Chef de l’Etat, il a été obligé de prendre des mesures urgentes pour pallier à la menace du Covid-19. Au rang de ces prescriptions, la mise en quarantaine des passagers de vols venant de l’étranger et particulièrement des pays atteints par le virus, mais aussi l’interdiction d’un rassemblement de plus de 50 personnes.

Joseph Dion NGUTE se trouve ainsi doublement humilié par les responsables de l’Assemblée Nationale. D’abord par la désobéissance manifeste de Cavaye Yeguié Djibril qui est arrivé par un vol dans lequel se trouvait trois personnes infectés du Coronavirus. Mais du fait de sa position, il n’a pas daigné accepté la mise en quarantaine pour observation. Mettant ainsi en danger tout son personnel d’astreint mais aussi les autres parlementaires avec qui il est entré en contact le lundi suivant.

  Opinion : Le PCRN exige le test négatif du Président de l’Assemblée nationale  

La deuxième humiliation c’est bien cette convocation des travaux de l’Assemblée Nationale et du Sénat alors que des mesures d’urgences ont été décidées pour éviter la propagation du virus. Mais il est impuissant. La séparation des pouvoirs est opérationnelle. Le parlementaire exerce son indépendance à l’exécutif et témoigne sa soumission à la Constitution.

Certes à l’entrée des différents bâtiments, quelques agents aux portes, gel hydro alcoolique à la main, ils en imbibent légèrement les mains de certains parlementaires. Au SENAT, on a distribué quelques masques aux Sénateurs. Mais le message est passé, les parlementaires n’ont pas respectés les consignes du gouvernement.

Polémique autour de la réélection de Cavaye Yeguié Djibril à la présidence de l’Assemblée nationale  

D’après le député UDC KOUPIT ADAMOU, « c’est tout simplement parce que la Constitution a réglé le mécanisme de fonctionnement du parlement et ne pas convoquer les assises comme prévu serait tombé sous le coup de la violation des règles constitutionnelles de la République ».

Mais ce qu’ils ne veulent pas admettre ces honorables, c’est qu’il y avait une autre manière de faire. Car avec cette rencontre de ce jour à 166 députés dans une salle ou des Sénateurs au nombre de 100 dans leur salle de plénière. Ceci sans compter le personnel d’appui qui donne une assistance à l’organisation des travaux. Le parlement à passer le message de la désinvolture en situation de crise. Espérons que cela ne constituera pas une jurisprudence, un préalable.

 

Stéphane NZESSEU

 

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le mardi, 21 juillet 2020 08:08
Produits pétroliers : Le Cameroun lance un appel d’offres international de 465 000 tonnes

Le ministre camerounais de l’Eau et de l’Energie (Minee), Gaston Eloundou Essomba vient de lancer un avis d’appel d’offres pour…


Innocent D.H. Publié le vendredi, 17 juillet 2020 15:52
Transport aérien : Le Président Paul Biya ordonne la privatisation de la Camair-Co

C’est la quintessence d’une correspondance adressée le 14 juillet dernier au Premier ministre, Chef du Gouvernement par le Secrétaire général…


Santé

Liliane N. Publié le jeudi, 09 juillet 2020 14:44
Le camerounais Arthur Zang invente un système intelligent de production d’oxygène médical

La nouvelle invention d’Arthur Zang qu’il a baptisée Oxynnet peut bien servir en cette période crise sanitaire. Arthur Zang vient…


N.R.M Publié le mercredi, 24 juin 2020 11:25
Lupus Érythémateux Systémique : « Ces malades qui meurent »

C’est à travers une lettre ouverte que Ghislaine Mangoua Kamcheu, présidente de l’association « J’ai un Lupus », maladie auto-immune,…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.