Coronavirus : Interpol s’attend à une hausse dramatique de la criminalité lors de l’acheminement des vaccins

lundi, 21 décembre 2020 16:08 N.R.M

Alors que les toutes premières livraisons commencent, Jürgen Stock – Patron de l’'Organisation internationale de police criminelle a fait part de ses inquiétudes ce Lundi, dans les colonnes du magazine allemand Wirtschaftswoche.

 

Les vaccins stockés dans des endroits tenus secrets

« Nous allons assister à des vols, à des cambriolages d’entrepôts et à des attaques lors du transport des vaccins », a-t-il ajouté alors que les autorités sanitaires européennes doivent rendre leur décision ce Jour, sur l’autorisation  de mise sur le marché d’un premier vaccin.

Il s’attend en outre à une résurgence de la corruption « afin de se procurer plus rapidement le précieux remède ». Un premier vaccin, celui développé par le laboratoire allemand BioNTech associé au géant américain Pfizer, a déjà reçu le feu vert de 16 pays.

Si l’Agence européenne du médicament délivre une autorisation de mise sur le marché de ce vaccin, les premières vaccinations dans l’Union européenne pourraient démarrer dès dimanche. En Allemagne, la police fédérale est chargée d’acheminer les doses de vaccin qui seront stockées dans des endroits tenus secrets. Certains redoutent éventuellement aussi des opérations de sabotage des « anti-vaccins ».

Ce n’est pas le seul souci que pose la vaccination contre le Corona Virus

Pour certains, la contrefaçon de produits et de médicaments  en lien avec la pandémie de va croissant, a alerté il y’a quelques jours, Interpol,  au terme d’une opération de lutte contre la criminalité organisée dans le domaine sanitaire.

« L’irruption du coronavirus donne l’occasion de gagner de l’argent rapidement, les bandes criminelles tirant bénéfice d’une forte demande pour les produits d’hygiène et de protection personnelle », relève l’organisation de coopération policière internationale, basée à Lyon, dans un communiqué.

Masques contrefaits, gels hydro alcooliques de mauvaise qualité

La 13e édition de son opération annuelle de lutte contre le commerce en ligne de produits médicaux contrefaits, baptisée Pangée, a été menée dans 90 pays du 3 au 10 mars. Elle a permis d’arrêter 121 personnes et de saisir pour 14 millions de dollars de produits potentiellement dangereux, parmi lesquels des masques de protection respiratoire contrefaits, des gels hydro alcooliques de mauvaise qualité et des antiviraux actuellement non autorisés contre le coronavirus comme la chloroquine.

Environ 2.000 bannières publicitaires en lien avec le Covid-19 ont été recensées sur Internet, proposant principalement des masques contrefaits et de mauvaise qualité. Plus de 34.000 d'entre eux ont été saisis, aux côtés de « corona-pulvérisateurs », de « packs anti-coronavirus » et autres pseudo-médicaments.

« Les bandes criminelles ne reculeront devant rien pour faire de l’argent »

« Une fois encore, l’opération Pangée prouve que les bandes criminelles ne reculeront devant rien pour faire de l’argent. Le commerce illégal de tels produits en période de crise sanitaire montre qu’elles n’ont en réalité que faire du bien-être des gens, ni de leurs vies », estime Jürgen Stock, secrétaire général d’Interpol, cité dans le communiqué.

 

N.R.M

 

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le lundi, 23 novembre 2020 14:35
Cameroun-Plan triennal spécial jeunes : 1 325 projets financés à hauteur de 3,5 milliards de FCFA

Le Ministre de la Jeunesse (Minjec) a récemment achevé sa tournée nationale de remise des financements et de matériels aux…


Innocent D.H. Publié le dimanche, 22 novembre 2020 16:35
Sous-région Cemac : Les banques commerciales refusent 50 milliards de FCFA de la Beac

La frilosité des banques installées dans la sous-région vis-à-vis des injections hebdomadaires de la Banque des Etats de l’Afrique centrale…


Santé

Nicole Ricci Minyem Publié le vendredi, 20 novembre 2020 13:37
Lutte contre le Vih /Sida : Comment atteindre les objectifs 90 – 90 – 90 d’ici cinq ans

Le réseau Camerounais des associations des personnes vivant avec le Vih/Sida propose des pistes de solutions, parmi lesquelles l’amplification rapide…


Liliane N. Publié le vendredi, 20 novembre 2020 07:18
Alerte: Déjà 15 malades d’insuffisance rénale décédés faute de soins à Bertoua

Les malades d’insuffisance rénale continuent d’attendre l’action du Dr Malachie Manaouda, ministre de la Santé publique, qui a promis de…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.