28/05
Au Mali, l’imam Dicko critique « l’arrogance » de la junte et “l’orgueil” de la…
28/05
Au Sénégal, détresse et consternation après la mort de onze bébés dans un hôpital de…
28/05
Guerre en Ukraine: Scholz et Macron demandent à Poutine des "négociations directes sérieuses" avec Zelensky
28/05
Commune de Kekem: Les comptes administratif du Maire, de gestion du Receveur Municipal et gestion…
28/05
Serge Aimé Bikoï: “Le business du gouvernement camerounais met sous le boisseau la dignité humaine”
28/05
Dieudonné ESSOMBA: “ Vous ne pouvez pas défendre l'Etat unitaire et en même temps, lutter…
28/05
Minjec: Les responsables bientôt en camp de réarmement moral
28/05
Jeunes et dossiers de montage des projets: Comment s’y prendre?
27/05
Sécurité alimentaire : Comment Kinder et Buitoni peuvent-ils rebondir après leur scandale sanitaire ?
27/05
Convention Sinosteel S.A: Les populations de la Lobé et Campo rédigent une pétition
27/05
Déguerpissement des populations à Douala: Cabral Libii demande à l’Etat de restituer les terres aux…
27/05
Eliminatoires CAN 2023: voici la liste définitive des Lions indomptables convoqués par Rigobert Song
27/05
Le correspondant de Bbc afrique Frederick Takang kidnappé à Bamenda est libre
27/05
Réhabilitation du CHU de Yaoundé: Qu’est ce qui cause les lenteurs dans les travaux?
27/05
Conseil National de l’Ordre des Médecins: Le ministre de la Santé Publique une large consultation…
27/05
Modeste Mopa Fatoing: “Que cette épreuve soit pour vous, une épreuve de renaissance, de remise…
27/05
Déguerpissement des populations : les Sawas ont manifesté à Douala
25/05
Coopération Sanitaire: Le Cameroun et les États-Unis main dans la main pour améliorer l’offre en…
25/05
Douala: le corps sans vie d’un jeune homme découvert dans un immeuble au quartier Bilongue
25/05
Séjour privé de Paul Biya en Europe : Le gouvernement recadre Jean-Baptiste Placca
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Société
  • Maroua: les mototaxis ne sont plus autorisés à circuler de 23 heures à 5 heures

Maroua: les mototaxis ne sont plus autorisés à circuler de 23 heures à 5 heures

mercredi, 27 avril 2022 13:01 Liliane N.

Cette décision du préfet du département du Diamaré fait suite à de nombreux cas d’agressions mortelles enregistrés.

Jean-Marc Ekoa Mbarga le préfet du département du Diamaré a signé un arrêté le 25 avril 2022. Dans ledit arrêté, l’autorité administrative fixe des règles qui vont désormais s’appliquer à la circulation des mototaxis dans sa zone de compétence.

«La circulation des motocycles à titre onéreux est jusqu’à nouvel ordre, interdite sur toute l’étendue du département du Diamaré de 23 heures à 5 heures du matin. Tout contrevenant à la présente mesure s’expose à la saisie et à la mise en fourrière de son engin et à toute autre sanction prévue en la matière par la réglementation en vigueur», peut-on lire dans l’arrêté du préfet du Diamaré.

Le préfet du Diamaré Jean-Marc Ekoa Mbarga demande à ses collaborateurs de s’assurer du «strict» respect de ces nouvelles règles. Ces collaborateurs interpelés sont les sous-préfets des 9 arrondissements qui forment son département, les responsables des Forces de maintien de l’ordre et le délégué départemental des transports.

Même si l’arrêté du préfet du Diamaré ne précise pas le motif qui justifie la mesure sus rapportée, il convient d’indiquer qu’il y a un rapport avec les cas d’agressions mortelles qui se sont multipliées à Maroua. Il faut souligner au passage que cette ville connaît les attaques de la secte Boko Haram. On a noté que les éléments de Boko Haram se servent beaucoup plus des motos pour s’introduire dans la ville.

Liliane N.  

 

Leave a comment

Telle est la substance d’une récente circulaire du ministère des Finances (Minfi). L’instauration de ce timbre fiscal entre en droite ligne de…

Agenda

«May 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031