28/05
Au Mali, l’imam Dicko critique « l’arrogance » de la junte et “l’orgueil” de la…
28/05
Au Sénégal, détresse et consternation après la mort de onze bébés dans un hôpital de…
28/05
Guerre en Ukraine: Scholz et Macron demandent à Poutine des "négociations directes sérieuses" avec Zelensky
28/05
Commune de Kekem: Les comptes administratif du Maire, de gestion du Receveur Municipal et gestion…
28/05
Serge Aimé Bikoï: “Le business du gouvernement camerounais met sous le boisseau la dignité humaine”
28/05
Dieudonné ESSOMBA: “ Vous ne pouvez pas défendre l'Etat unitaire et en même temps, lutter…
28/05
Minjec: Les responsables bientôt en camp de réarmement moral
28/05
Jeunes et dossiers de montage des projets: Comment s’y prendre?
27/05
Sécurité alimentaire : Comment Kinder et Buitoni peuvent-ils rebondir après leur scandale sanitaire ?
27/05
Convention Sinosteel S.A: Les populations de la Lobé et Campo rédigent une pétition
27/05
Déguerpissement des populations à Douala: Cabral Libii demande à l’Etat de restituer les terres aux…
27/05
Eliminatoires CAN 2023: voici la liste définitive des Lions indomptables convoqués par Rigobert Song
27/05
Le correspondant de Bbc afrique Frederick Takang kidnappé à Bamenda est libre
27/05
Réhabilitation du CHU de Yaoundé: Qu’est ce qui cause les lenteurs dans les travaux?
27/05
Conseil National de l’Ordre des Médecins: Le ministre de la Santé Publique une large consultation…
27/05
Modeste Mopa Fatoing: “Que cette épreuve soit pour vous, une épreuve de renaissance, de remise…
27/05
Déguerpissement des populations : les Sawas ont manifesté à Douala
25/05
Coopération Sanitaire: Le Cameroun et les États-Unis main dans la main pour améliorer l’offre en…
25/05
Douala: le corps sans vie d’un jeune homme découvert dans un immeuble au quartier Bilongue
25/05
Séjour privé de Paul Biya en Europe : Le gouvernement recadre Jean-Baptiste Placca
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Société
  • Lilian Celin Kamga annonce des "mesures de représailles ciblées" contre les familles des membres de la BAS au Cameroun

Lilian Celin Kamga annonce des "mesures de représailles ciblées" contre les familles des membres de la BAS au Cameroun

mercredi, 11 mai 2022 16:50 Nicole Ricci Minyem

L’une des promesses faites par le secrétaire général du Front des Bams Anti-Bas créé pour sévir contre les ressortissants de l’Ouest qui vont s’en prendre à Grâce Decca 

 

Les membres de la brigade anti sardinads et leurs complices, engagés à semer le chaos au Cameroun par tous les moyens, n’ont eu de cesse d’envoyer des menaces à l’artiste musicienne Grâce Decca, sous prétexte qu’elle n’a pas pris position contre la guerre qui sévit dans les régions du Nord et du Sud Ouest ; guerre que certains parmi eux financent au passage, afin de chasser le Président de la République du pouvoir et y installer celui qui, de leur point de vue, répond parfaitement à leur aspirations.

“Une démocratie” dont ils maîtrisent seuls les contours et qui leur donnent la prétention de croire qu’ils peuvent imposer leur point de vue à tout un Peuple ;

Ayant pratiquement échoué au Nord et au Sud Ouest et certains étant aujourd’hui jugés aux Etats - Unis car des preuves ont été données qu’ils sont ceux qui financent les ambazoniens, ils espèrent allumer un autre feu de tension, d’où cette volonté de s’attaquer à l’icône de la musique Camerounaise.

Ces éléments de la Bas seraient en grande majorité des ressortissants de la région de l’Ouest Cameroun, d’où la naissance de cette entité, dont voici la quintessence du communiqué rédigé le 10 mai dernier à Bafoussam :

“Il est porté  à la connaissance du public qu’un Front des bamilékés opposés aux agissements de la Bas vient d’être mis sur pied, pour combattre les actes antidémocratiques et sauvages de ce groupuscule de désoeuvrés en perdition dans l’Union Européenne.

Les membres de la Bas originaires de la région de l'Ouest, n’ont reçu aucun mandat, d’aucune autorité fût - elle traditionnelle, pour agir au nom des bamilékés.

Il est désormais établi que leurs agissements ternissent l’image de toute une communauté et vont à l’encontre du vivre ensemble indispensable pour le maintien de la paix dans notre pays…”.

En conséquence,

“Le Front des Bams Anti-Bas, créé pour les besoins de la cause, met en garde tout ressortissant de la région de l’Ouest, qui s’aventurera à perturber de quelque manière que ce soit, non seulement la tournée en France de l’Artiste musicienne Grâce Decca, mais aussi et désormais, de tout artiste Camerounais souhaitant se produire dans la diaspora.

Des mesures de représailles ciblées, sans état d’âme, seront engagées contre les membres de leurs familles au Cameroun, quel que soit le lieu de leurs résidences…”.

 

Nicole Ricci Minyem

Leave a comment

La décision a été approuvée par le Conseil d’administration dont le président est le Dr Aboubakar. Le Conseil d’administration de l’Université de…

Agenda

«May 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031