30/07
Bacc 2021 results: Restive South West region tops classification chart with 83.73%
30/07
Tokyo 2020 Olympics: Four times Africa champion, Hortence Mballa Atangana crashes out
30/07
Manifestation publique: une marche de soutien au président de la République interdite à Douala
30/07
Le ministre du Commerce dévoile les vrais prix du ciment Cimencam dans les villes de…
30/07
Diaspora: une camerounaise d’origine nommée sénatrice au Canada
30/07
IMF approves new triennial support to Cameroon worth FCFA 375B
30/07
Three Cameroonians napped after stealing FCFA 15M from Gabonese boss
29/07
Destruction des régions du Nord et Sud Ouest : le rapport d’Amnesty International qui accable…
29/07
Cameroon vows to wage ceaseless campaign against Boko Haram following countless attacks
29/07
Tragédie: une famille camerounaise décède dans un incendie en RCA
29/07
Vaccin anti – Covid : Déjà quatre milliards de doses injectées dans le monde
29/07
Douala : Célestine Ketcha Courtès et ses pairs apportent leur soutien au Chef de l’Etat…
29/07
Calixthe Beyala: «ces influenceuses qui risquent amener nos jeunes vers les dérives»
29/07
Un réseau de faux agents de la présidence de la République démantelé
29/07
Crise anglophone: plus de 4,200 personnes ont fui Nwa dans le Nord-Ouest en l’espace de…
29/07
En France, un lieutenant camerounais sort major de l'école de guerre de Saint Cyr
29/07
Le camerounais Basile Njei dans la liste très convoitée des médecins les plus honorés aux…
29/07
Adamawa: Four including three-year-old perish in road accident
29/07
Extrême Nord : boko haram fait de nouvelles victimes
29/07
Exactions de boko haram à l’Extrême-Nord: Beti Assomo au chevet des militaires blessés
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Société
  • Code de déontologie des fonctionnaires de la Sûreté Nationale : Le respect des Droits de l’Homme occupe une place de choix

Code de déontologie des fonctionnaires de la Sûreté Nationale : Le respect des Droits de l’Homme occupe une place de choix

mercredi, 21 juillet 2021 12:23 Nicole Ricci Minyem

Dans le Décret signé par le Chef de l’Etat le 19 Novembre 2012, nombreux sont les Articles qui déterminent les principes généraux et les valeurs éthiques, qui doivent au quotidien guider l’action de la Sûreté Nationale dans l’accomplissement de ses missions.

 

Dans le premier chapitre et le troisième Article de celui – ci, il est entre autres indiqué que : « Sous l’impulsion du Chef de Corps, la Sûreté Nationale assure le respect et la protection des Institutions, des Libertés publiques, des personnes et des biens.

 

Elle concourt, sur l’ensemble du territoire national, à l’affirmation de la souveraineté de l’Etat, au respect et à la garantie des libertés et droits fondamentaux de la personne…

 

Le fonctionnaire de la Sûreté Nationale doit se montrer disponible, courtois et respectueux envers les autorités publiques… ».

 

Article 26 : « En service comme en privé, le fonctionnaire de la Sûreté Nationale doit s’abstenir de tout acte, geste, manifestation quelconque, de toutes déclarations à caractère politique, tribal, philosophique ou religieux susceptibles de discréditer les institutions nationales et les autorités qui les incarne, de troubler l’ordre et la paix publics… ».

 

Le fonctionnaire de la Sûreté Nationale et les Populations

 

Article 27 : « Le fonctionnaire de la Sûreté Nationale respecte et protège les Droits de tous…

 

Il ne restreint ces droits que dans le cadre de la Loi et conformément à celle – ci ».

 

 Article 28 : Dans l’accomplissement de ses missions, le fonctionnaire de la Sûreté Nationale est guidé par les principes d’impartialité et de respect scrupuleux des droits fondamentaux de l’homme, en particulier le droit à la liberté de pensée, de conscience, de religion, d’expression, d’opinion, de réunion pacifique, le droit à la libre circulation et le droit au respect des biens de toute personne ».  

 

Qu’est ce qui pourrait dès lors justifier l’attitude de ces policiers à Bafoussam, face à une dame qui plus est Député de la Nation ?

 

Il est difficile de donner une réponse claire et définitive à cette question, étant donné que les avis divergent et les débats sur les réseaux sociaux, de plus en plus passionnés, vont bon train depuis 24 heures.

 

Une autre question taraude les esprits, celle de savoir sur quel Article de quelle Loi, il est indiqué qu’une Autorité Administrative peut fermer une voie publique, un jour non ouvrable parce qu’il prend part à une célébration religieuse.

 

C’est cette Loi que l’Honorable Nourane Foster aurait violé et c’est à cause de cela qu’elle a été prise à partie par plusieurs hommes en tenue.

 

Nicole Ricci Minyem    

 

 

         

 

Leave a comment

Ronald James Kind, un politicien américain représentant le troisième district du Wisconsin au Congrès depuis 1997, a appelé le Cameroun à mettre…

Agenda

«July 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031