11/06
Insécurité : « Le Cameroun a une longue expérience dans la gestion de ses crises…
11/06
Cameroun : 30% des décès maternels sont dus aux avortements clandestins
11/06
Hécatombe de la falaise de Dschang : Des familles toujours dans l'attente des corps
11/06
Cameroun - Minfi : Un imposteur empoche 333.600.000 Fcfa
11/06
Cameroun : Les Unes du vendredi 11 juin 2021
11/06
Financement de l’Entrepreneuriat Territorialisé : Les concertations se multiplient
10/06
Convention : Cimencam et trois structures publiques pour construire 2 000 logements
10/06
Nord : Oumarou Ousmanou porté au poste de président du Conseil régional après le décès…
10/06
Cameroun-Microfinance : Vision Finances double son capital à 4 milliards de FCFA
10/06
Région du Sahel : Macron annonce la fin de l’opération Barkhane
10/06
Lutte contre le Covid-19 : Une camerounaise met sur pied un nouveau traitement
10/06
Cameroun : Les biens de Pascal Monkam placés sous administration séquestre
10/06
Gifle contre Emmanuel Macron : L'agresseur condamné à 4 mois ferme avec mandat de dépôt
10/06
Organisation de la CAN 2021 : L’Algérie dément vouloir remplacer le Cameroun
10/06
Exploitation minière de Kana : Le responsable de China mining aurait tiré sur l’un de…
10/06
Mayo-Darlé : Les artisans exploitants des sables et graviers reçoivent du matériel d’exploitation
10/06
Journaux en kiosque ce 10 juin 2021
10/06
Lutte contre le terrorisme et l’insécurité : Les comités de vigilance du Mayo Danay équipés
10/06
CAN 2021 : Lady Ponce ne cesse de désapprouver l'hymne retenu pour la compétition
10/06
Kambele : Les activités minières suspendues

« Tarocratie », Cyrille Bojiko recrute Ekambi Brillant et Aveiro Djess

mardi, 11 mai 2021 15:49 Stéphane Nzesseu

Les deux artistes et le patron du groupe Balafon se sont retrouvés ce dimanche autour d’un bon plat de taro. Ils ont tenu à immortaliser cette séance de bizutage en règle des deux artistes qui désormais peuvent arborer fièrement leur qualité de « tarocrates » confirmés.

 

Bras de chemise retroussés, le coude gauche bien en appui sur la table, le PDG du groupe Balafon donne la cadence. C’est de notoriété, Cyrille Bojiko est un « tarocrate assermenté ». Il ne s’en cache plus. A chaque fois que l’occasion se présente, le digne fils des Bamboutos se donne à cœur joie à l’exercice des deux doigts dans la sauce jaune. A ses côtés, le jeune Aveiro Djess qui suit l’exemple du maître du jour. Il a pris de l’avance en venant à la table ronde avec une tenue aux manches déjà raccourcies. Lui aussi, le coude gauche en appui sur la table, il a les doigts trempés dans le plat de sauce manifestement bien « obstaclés ». Mais on peut bien percevoir que le chantre du « Nyama » n’a pas fini de prendre les cours pour cette autre « nyama ». C’est quelque chose que de « falla le nyama », mais il faudrait encore savoir « tchop la nyama ». Et pour cette « nyama » Aveiro Djess doit plutôt suivre le rythme et la musique du Big Boss Cyrille Bojiko.

 

Le troisième aspirant « tarocrate » n’est nul autre que le patriarche Sawa, Ekambi Brillant. Toujours tiré à quatre épingles, même l’occasion de cette belle table bien garnie ne lui a pas donné de « baisser la garde ». Mais il a été obligé de sacrifier au rituel des manches raccourcies. Ça c’est inévitable, même pour le grand Ekambi Brillant. Pas question d’utiliser autres couverts que ses propres doigts, et même Mot’a Muenya n’y échappera pas. C’est dans la joie et la bonne ambiance que les trois et d’autres qui les accompagnaient vont passer par toutes les étapes de l’initiation à la « tarocratie ».

 

De plus en plus au Cameroun on est d’accord que la couleur jaune de la dernière bande du drapeau national aurait peut-être été inspirée par la couleur de la sauce jaune. Cette sauce qui compose le plat de « taro ». C’est évident que depuis quelques mois, la popularisation de cette recette culinaire camerounaise fédère et rassemble. De tous les coins du pays, de toutes les tribus, et de tous les peuples, on s’exerce à la consommation dans les règles du « taro ». Comme on peut le voir sur cette image, l’Ouest, le Centre et le Littoral sont unis autour de ce nouvel emblème national, le plat de « taro ».

 

Stéphane NZESSEU

Leave a comment

L’élu du Mayo-Sava a rendu l’âme ce 21 janvier 2019 des suites de maladie. Le département du Mayo Sava, dans l’extrême–Nord du…

Agenda

«June 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930