27/07
Mrc : Quand le choix politique de Michèle Ndocki pousse Mamadou Mota dans ses derniers…
27/07
Appropriation de l’outil informatique : L’IAI-Cameroun encourage les jeunes de la région du Nord
27/07
Réduction de la mortalité maternelle et infantile : 250 000 chèques atteints dans le Nord…
27/07
JO Tokyo 2020: élimination en série pour la team Cameroun
27/07
Jeux Olympiques de Tokyo : Quelques résultats en cette mi journée
27/07
Carrière: Valérie Ayena, la Miss Cameroun 2013 bientôt au cinéma aux côtés d’Epule Jeffrey
27/07
Jean De Dieu Momo: «La BAS a été créée dans le MRC»
27/07
Affaire Nourane Foster: le Parti de Cabral Libii va écrire au président de la République
27/07
MRC: le général Valsero menace Michelle Ndocki
27/07
Tirage au sort de la CAN 2021: Samuel Eto'o, Yaya Toure, Georges Weah et Didier…
27/07
Douala: quatre présumés trafiquants d’ossements humains aux arrêts
27/07
Cameroon: Limbe Fire leaves 25 families, including IDPs homeless
27/07
Coopération : L'Allemagne construit deux postes frontières au profit de la police camerounaise
27/07
Région du Sud : 5 chefs traditionnels dans le collimateur de la justice pour exploitation…
27/07
Apurement de la dette : L’ART envisage la saisie des comptes de l'entreprise Nexttel
27/07
Terrorisme: Cinq militaires, un civil tués dans une nouvelle attaque de Boko Haram à Zigue
26/07
Tokyo 2020 Olympics: One of Cameroon’s medal hopeful, Wilfried Seyi knocked out
26/07
Far North: Population on run after fresh deadly Boko Haram attack in Sagmé
26/07
Far North: Boko Haram, military confrontation claims at least 15 lives
26/07
Attaques terroristes à l’Ouest Cameroun : Un nouveau dispositif sécuritaire envisagé
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Société
  • Faits divers
  • Cameroun : Les brigands utilisent des gels et des masques pour dépouiller dans les transports communs

Cameroun : Les brigands utilisent des gels et des masques pour dépouiller dans les transports communs

jeudi, 08 avril 2021 20:18 Stéphane Nzesseu

L’ingéniosité des brigands est très fertile au Cameroun. Même la tristesse et le deuil que sème le Covid 19 au sein des populations n’a aucun effet sur la méchanceté qui anime ces derniers. Aujourd’hui, c’est avec les gels hydro alcooliques qu’ils commettent leurs forfaits.

 

C’est aujourd’hui de notoriété, emprunter un taxi de ville à Douala est un risque important. Le risque de se faire agresser est grand. En journée comme dans la nuit. Même si ces hors la loi sont plus friands de l’obscurité pour commettre leurs forfaits. Et dans le cadre de cette nouvelle trouvaille, peu importe l’heure ou la partie de la journée, les « gars » sont d’attaques. Comment opèrent-ils ?

La nouvelle technique semble très simple. Au préalable, les bandits ont comme d’habitude un taxi bien entretenu, un véhicule qui très souvent a déjà un ou deux passagers à bord. Et pour brouiller les pistes, on retrouve presque toujours une femme dans le véhicule. Il faut le savoir, les citoyens sont de plus en plus prudents quand ils voient un taxi pleins d’hommes à une certaine heure de la journée et selon les coins de la ville. Mais quand il y a une femme, plutôt bien vêtue, les gens sont quand même moins regardant. Et les bandits le savent.

Ils préparent le véhicule. Ensuite, ils conditionnent une bouteille de gel ; qui en réalité n’est pas du gel hydro alcoolique ordinaire, mais un gel qui contient une substance particulière. Une sorte de drogue dont on ne sait exactement la spécificité. Le mode opératoire : lorsque vous entrez dans le taxi, ils vous embarquent dans une affaire de respect de mesures barrières et vous propose de vous donner un peu de gel hydro alcoolique sous le fallacieux prétexte qu’il ne faut pas contaminer l’intérieur du véhicule. L’argument de poids c’est que le ministère des transports exige que chaque transporteur ait du gel et qu’il s’assure que chaque passager en reçoive pour assainir les mains.

Une fois que vous avez mis le gel, il suffit de cinq minutes pour que sans vous en rendre compte, vous êtes endormi. Et C’est alors qu’ils peuvent vous dépouiller en toute tranquillité. Par la suite, ils vont vous abandonner dans un coin de manière discrète. Et quand enfin les effets sont passés, et que vous revenez à vous, loin de votre destination et abandonné à vous-même, c’est là que vous vous rendez compte que vous venez de subir une agression.

Pour éviter de tomber dans leurs pièges (autant que c’est possible) le mieux est d’éviter de recevoir ce gel dans le taxi.

 

Stéphane NZESSEU

Leave a comment

L’homme qui a pendant longtemps nargué les autorités camerounaises, en s’auto proclamant président de l’état fictif de l’ambazonie s’est vue refuser une…

Agenda

«July 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031