14/01
La France demande une enquête sur l’assassinat du Sénateur Henry Kemende
14/01
Ecole publique de Nloevoé: Le chef d’établissement aurait giflé l’une de ses collaboratrice
14/01
Désinformation: il n y’a pas eu de nombreux blessés après une fusillade à Buea
14/01
CAN 2021: à l'Ouest, cette journée de travail écourtée pour permettre aux fonctionnaires d'aller au…
14/01
Présidence de la CPP: la Cour suprême déboute le ministre Atanga Nji et donne raison…
13/01
CAN 2021: le Cameroun bat l’Ethiopie et s’offre une place pour les 8es de finale
13/01
Actes présidentiels: Maurice Aurélien Sosso bénéficie de deux autres années de service
13/01
Activité des partis politiques: Le Mouvement pour la renaissance du Cameroun invite les Camerounais à…
13/01
“L'Eau: Cette denrée précieuse devenue si rare”
13/01
Coronavirus : Du grabuge autour du variant français mis en lumière l’institut hospitalo-universitaire
13/01
Echos de CAN : Les Lions indomptables prêts à affronter les Walya d'Ethiopie aujourd'hui
13/01
Stades vides à la CAN: le député Cabral Libii suggère à la CAF la suspension…
13/01
Extrême-Nord : Les oiseaux granivores menacent la production des céréales
13/01
CAN Total Energies 2021 : La campagne d’affichage d’UCB toujours bloquée à Yaoundé
13/01
CAN 2021 : Sécurité renforcée à Buea
12/01
CAN 2021: les super favoris Algérie et Egypte tenus en échec à la 1ère journée
12/01
La Cédéao sanctionne durement le maintien de la junte au pouvoir au Mali.
12/01
Assassinat du Sénateur Henry Kemegne: le député Jean Michel Nintcheu tout en larmes
12/01
CAN 2021: le gouvernement demande au peuple de se rendre dans les stades
12/01
Audiences: Le Président de l’Union des Comores et son épouse respectivement reçus par Paul et…
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Politique
  • Elections législatives et municipales : Les partis de l'opposition en ordre de bataille

Elections législatives et municipales : Les partis de l'opposition en ordre de bataille

lundi, 25 février 2019 09:03 Liliane N.

Certains de ces partis politiques à l’instar de l’Union démocratique du Cameroun envisagent mettre sur le terrain des brigades de sensibilisation.

 

Les partis politiques d'opposition qui ont pris part à l'élection présidentielle de 2018 ont décidé de tourner la page. Aujourd'hui ils ont décidé de se mettre en ordre de bataille pour les élections législatives et municipales prévues cette année. Cyrille Sam Mbaka le premier vice-président national de l’Union démocratique du Cameroun (Udc) parle de la mise sur pied des brigades de sensibilisation.

« Nous sommes un parti politique qui a toujours participé aux élections et nous allons donc y prendre part cette année encore. L’Union démocratique du Cameroun  est un vieux parti, qui a déjà une routine, et souhaite que le maximum de jeunes vote. Nous avons des brigades de sensibilisation qui seront déployées sur le terrain et iront vers les populations, et notamment les jeunes donc, afin d’expliquer au plus grand nombre l’importance du vote. Il sera également question de dire aux électeurs qu’avec la décentralisation, il y aura plus d’enjeux au niveau des Communes. L'Udc a toujours travaillé dans le sens de la décentralisation. Nous avons été un acteur majeur de la Tripartite, dont la  décentralisation a découlé. Nos projets vont dans ce sens ».

A l’Union nationale pour la démocratie et le progrès (Undp), les potentiels candidats aux élections législatives et municipales sont déjà connus, d’après Maidadi Saidou membre du bureau politique de ce parti. « L'Union nationale pour la démocratie et le progrès n’a jamais attendu la convocation du corps électoral pour préparer les élections. Les structures de base notamment les sections sont sensibilisées pour encadrer les populations et les faire inscrire sur les listes électorales. Ce n’est pas un hasard si les zones bien contrôlées par notre parti sont celles qui inscrivent le plus de citoyen.

Les potentiels candidats sur instruction du président national ont commencé à envoyer leurs prétentions de candidatures au niveau de la fédération. Des commissions d’investiture se mettront bientôt en œuvre pour investir nos listes. Quel que soit la date de convocation du corps électoral, notre parti n’est pas surpris. Et depuis quelques temps, aucune de nos listes n’est rejetée que ce soit par Elecam ou par le Conseil constitutionnel. Ce qui témoigne du sérieux du travail préliminaire fait par le parti avant lesdites élections », déclare Maidadi Saidou.

L'Honorable Robert Bapooh Lipot le Secrétaire général de l’Union des populations du Cameroun (Upc) indique pour sa part que sa formation politique sera aussi de la partie. Et à l’heure actuelle l'Upc multiplie des descentes et des concertations sur le terrain à travers les conférences des cadres du parti.

Liliane N.

 

  

Leave a comment

Les 13 mesures du gouvernement camerounais. Elles ont été édictées ce Mardi, par le Premier ministre, chef du gouvernement qui dans son…

Agenda

«January 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31