02/07
Iran : Trois séismes font cinq morts et des dizaines de blessés
02/07
Assemblée Nationale: Le ministre de la Santé Publique, le ministre de l’Agriculture et du Développement…
02/07
Assemblée Nationale: Pauline Nalova Lyonga Egbe interpellée à propos des pénalités relatives aux dépôts tardifs…
02/07
Honorable François Biba: “Les Droits d’auteurs en eaux troubles au Cameroun”
01/07
Subventions: la Fecafoot dément avoir perçu 560 millions de F du gouvernement
01/07
Fecafoot: Samuel Eto'o met fin au contrat de l'équipementier Le coq sportif
01/07
Activités Parlementaires: L’honorable Ghimbop Joséphine interpelle Paul Atanga Nji sur le temps de délivrance des…
01/07
Questions Orales: L'honorable Joshua Nambangi Osih s’est interessé au secteur Agro Pastoral
01/07
Parlement: “Intrusion de l'Etat dans la gestion active des affaires purement religieuses”
01/07
Guerre en Ukraine. Le drapeau européen déployé dans l’enceinte du Parlement à Kiev
01/07
Ntic: “L’employabilité et l’entrepreneuriat des jeunes à l’ère du numérique”
29/06
Question d’alternance: Michèle Ndocki accusée de vouloir diviser le MRC
29/06
Violences meurtrières à Akwaya: pour Maurice Kamto le gouvernement est incapable de prévenir les conflits…
29/06
Climat : Les inondations menacent près d’un quart de la population mondiale, selon une étude
29/06
L'Otan voit la Chine comme un «défi» pour ses “intérêts” et sa “sécurité”
28/06
Fièvre jaune : L’OMS veut évaluer le taux de couverture vaccinale au Cameroun
28/06
Attaques terroristes : Le Sous-préfet de Kouoptamo recadre la culture du maïs en zone urbaine
28/06
Flambée des prix : Les coûts des produits alimentaires importés augmentent de 15,3% en mai…
28/06
Valorisation des essences forestières : Le Cameroun veut réhabiliter les équipements du Centre de promotion…
28/06
Violences meurtrières à Akwaya : le ministère de la Défense parle d’une attaque terroriste
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Politique
  • Diplomatie : Israël se dit «choqué» par les propos antisémites tenus par Jean de Dieu Momo

Diplomatie : Israël se dit «choqué» par les propos antisémites tenus par Jean de Dieu Momo

lundi, 04 février 2019 13:27 Liliane N.

L’ambassade de l’Etat d’Israël à Yaoundé s’est dite « choquée » par les propos antisémites tenus par Jean de Dieu Momo, le ministre délégué auprès du ministre de la Justice, lors de l’émission télévisée "Actualité Hebdo" diffusé les dimanches sur la CRTV, la chaîne nationale.

Le dimanche 3 février 2019, au cours d’un entretien télévisé sur la CRTV, Jean de Dieu Momo a déclaré qu’en «Allemagne, il y avait un peuple qui était riche, qui avait tous les leviers économiques, c’était n’est-ce pas, les juifs et qu’ils étaient d’une arrogance… telle que les allemands se sentaient frustrés. Puis un jour est venu au pouvoir un certain Hitler qui a mis ces populations-là dans des chambres à gaz ». Le Ministre Momo établissait ainsi un parallèle avec la situation actuelle du peuple Bamiléké et les débats enflammés autour du tribalisme.

Dans un communiqué qui date de ce lundi 4 février 2019, l’Ambassade israélienne a déploré ces propos « qui constituent une grande déception au regard des relations bilatérales qui existent entre le Cameroun et Israël ». L’Etat hébreux se dit «outré par cette sortie »,  « condamne fermement ces propos » et demande des « excuses immédiates ».

Rappelons que dans une série de messages postés sur sa page Facebook entre fin octobre et début novembre, Jean De Dieu Momo avait accusé la communauté Bamiléké dont il est originaire d’être responsable de la dérive tribaliste observée après l’élection présidentielle.

Le leader du PADDEC a semblé avoir retrouvé le bon sens. La dernière publication de l’homme politique sur sa page Facebook tirait la sonnette d’alarme d’une situation extrêmement volatile et en appelle à l’apaisement. « Notre pays coure un grave danger génocidaire. Nous devons tous nous calmer et nous regarder fraternellement pour cerner les problèmes et y apporter une solution. J’en appelle à la retenu de tous », a écrit Me Momo.

L’homme politique qui a soutenu la candidature de Paul Biya lors du dernier scrutin présidentiel, « suggère des assises nationales pour nous parler de nos frustrations tribales ou régionales». Il rappelle qu’« aucune tribu ne peut gouverner seule ce pays et les Entrepreneurs Tribalisco politiciens doivent prendre conscience de graves dangers qu’ils font courir à notre peuple par leur irresponsabilité. Les frustrations sont graves de part et d’autre de ndelele à Yokadouma, d’Abongbang à Fongo Tongo, de Bertoua à Kousseri, de Bafoussam a Betare Oya ».

« Prenons conscience des inégalités dans le traitement des uns et des autres et apportons y une solution pour ne pas donner plus de visibilité aux Entrepreneurs de Guerre qui émergent dans notre société depuis quelque temps », indique Jean De Dieu Momo.

Liliane N.

Leave a comment

Le passeport camerounais est classé 92e dans le monde, sur 227 passeports répertoriés comme les plus puissants. C’est selon le classement de…

Agenda

«July 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031






Sunday, 05 June 2022 11:01