28/05
Au Mali, l’imam Dicko critique « l’arrogance » de la junte et “l’orgueil” de la…
28/05
Au Sénégal, détresse et consternation après la mort de onze bébés dans un hôpital de…
28/05
Guerre en Ukraine: Scholz et Macron demandent à Poutine des "négociations directes sérieuses" avec Zelensky
28/05
Commune de Kekem: Les comptes administratif du Maire, de gestion du Receveur Municipal et gestion…
28/05
Serge Aimé Bikoï: “Le business du gouvernement camerounais met sous le boisseau la dignité humaine”
28/05
Dieudonné ESSOMBA: “ Vous ne pouvez pas défendre l'Etat unitaire et en même temps, lutter…
28/05
Minjec: Les responsables bientôt en camp de réarmement moral
28/05
Jeunes et dossiers de montage des projets: Comment s’y prendre?
27/05
Sécurité alimentaire : Comment Kinder et Buitoni peuvent-ils rebondir après leur scandale sanitaire ?
27/05
Convention Sinosteel S.A: Les populations de la Lobé et Campo rédigent une pétition
27/05
Déguerpissement des populations à Douala: Cabral Libii demande à l’Etat de restituer les terres aux…
27/05
Eliminatoires CAN 2023: voici la liste définitive des Lions indomptables convoqués par Rigobert Song
27/05
Le correspondant de Bbc afrique Frederick Takang kidnappé à Bamenda est libre
27/05
Réhabilitation du CHU de Yaoundé: Qu’est ce qui cause les lenteurs dans les travaux?
27/05
Conseil National de l’Ordre des Médecins: Le ministre de la Santé Publique une large consultation…
27/05
Modeste Mopa Fatoing: “Que cette épreuve soit pour vous, une épreuve de renaissance, de remise…
27/05
Déguerpissement des populations : les Sawas ont manifesté à Douala
25/05
Coopération Sanitaire: Le Cameroun et les États-Unis main dans la main pour améliorer l’offre en…
25/05
Douala: le corps sans vie d’un jeune homme découvert dans un immeuble au quartier Bilongue
25/05
Séjour privé de Paul Biya en Europe : Le gouvernement recadre Jean-Baptiste Placca
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Politique
  • Après le MRC, Maurice Kamto signe son grand retour sur le petit écran avec en débat des sujets phares du pays

Après le MRC, Maurice Kamto signe son grand retour sur le petit écran avec en débat des sujets phares du pays

jeudi, 12 mai 2022 13:02 Liliane N.

Le président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun Maurice Kamto a signé son grand retour hier 11 mai 2022, sur un plateau spécial de la chaîne de télévision Vox Africa.

 

Après le retour dans les débats médiatiques du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), Maurice Kamto a signé son grand retour hier soir sur un plateau spécial de la chaîne de télévision Vox Africa. Le président du MRC n’a évoqué que des sujets phares du pays, parmi lesquels celui l’élection présidentielle de 2018 dont il continue de se proclamer vainqueur.

« L'histoire dit aussi que c'est Paul Biya qui a gagné en 2018, mais je dis qu´il n´a pas gagné. Je continue à dire que j'ai gagné l'élection présidentielle en 2018 », a-t-il déclaré.

Le président du MRC Maurice Kamto a également été conduit à s’exprimer sur les militants du MRC qui restent incarcérés. Certaines langues affirment que ce dernier a été abandonné par leur leader.

« Les Camerounais ont besoin de martyrs. Mais le martyrologue doit quand même faire quelque chose de plus. Ceux qui sont restés ont été condamnés pour des allégations liées à la grande mutinerie à la prison centrale », a-t-il déclaré.

Pour ce qui est de son engagement politique, Maurice Kamto a affirmé qu’il n’a jamais milité dans un parti avant le sien créé en 2012.

« Je n'ai milité dans aucun parti politique », a-t-il ajouté.

Concernant ceux qui ont quitté le MRC, Maurice Kamto a indiqué que son parti n’est pas une formation politique qui fait dans le partage des postes.  

« Le MRC n'a pas été créé pour mettre en place un comptoir et partager les postes aux gens, mais il a été créé parce que nous voulons une alternance démocratique au sommet de l´État et pour proposer une alternative aux Camerounais. Pour le reste, chacun est libre de ses opinions… De 2018 à 2022, deux cadres importants ont quitté le MRC. Monsieur Djamen Célestin et monsieur Folefack. Je ne parle pas de ceux qui sont venus pour la circonstance, ensuite ce sont dit un coup, qu'ils repartaient dans les médias pour faire la communication et qui aujourd'hui ont créé aussi un parti politique parce que c'était un coup de vent. C'est tellement éphémère qu'on ne peut pas insister là-dessus », a-t-il déclaré.

 

Liliane N.

Leave a comment

La République de Turquie conduite par son Ambassadeur au Cameroun S.E Ayse Sarac vient de faire un don de denrées alimentaires aux…

Agenda

«May 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031