30/07
Bacc 2021 results: Restive South West region tops classification chart with 83.73%
30/07
Tokyo 2020 Olympics: Four times Africa champion, Hortence Mballa Atangana crashes out
30/07
Manifestation publique: une marche de soutien au président de la République interdite à Douala
30/07
Le ministre du Commerce dévoile les vrais prix du ciment Cimencam dans les villes de…
30/07
Diaspora: une camerounaise d’origine nommée sénatrice au Canada
30/07
IMF approves new triennial support to Cameroon worth FCFA 375B
30/07
Three Cameroonians napped after stealing FCFA 15M from Gabonese boss
29/07
Destruction des régions du Nord et Sud Ouest : le rapport d’Amnesty International qui accable…
29/07
Cameroon vows to wage ceaseless campaign against Boko Haram following countless attacks
29/07
Tragédie: une famille camerounaise décède dans un incendie en RCA
29/07
Vaccin anti – Covid : Déjà quatre milliards de doses injectées dans le monde
29/07
Douala : Célestine Ketcha Courtès et ses pairs apportent leur soutien au Chef de l’Etat…
29/07
Calixthe Beyala: «ces influenceuses qui risquent amener nos jeunes vers les dérives»
29/07
Un réseau de faux agents de la présidence de la République démantelé
29/07
Crise anglophone: plus de 4,200 personnes ont fui Nwa dans le Nord-Ouest en l’espace de…
29/07
En France, un lieutenant camerounais sort major de l'école de guerre de Saint Cyr
29/07
Le camerounais Basile Njei dans la liste très convoitée des médecins les plus honorés aux…
29/07
Adamawa: Four including three-year-old perish in road accident
29/07
Extrême Nord : boko haram fait de nouvelles victimes
29/07
Exactions de boko haram à l’Extrême-Nord: Beti Assomo au chevet des militaires blessés

Grabuge autour du Scsi : Le MRC pointe un doigt accusateur contre le Gouvernement

mercredi, 16 juin 2021 11:33 Nicole Ricci Minyem

Selon Joseph Emmanuel Ateba, secrétaire national à la communication du Mrc, tout ce qui se dit et se fait autour de l’opération Suvival Cameroun n’a pour unique objectif que de distraire les militants et donateurs de cette formation politique :    

 

« Celui à qui profite le crime est soit l'assassin, soit le commanditaire. L'unique bénéficiaire de la crise autour de l'initiative SCSI est le régime de Yaoundé pour l'avoir combattu avec violence à sa naissance et tout au long de son exécution.

Entretenir une crise autour de SCSI a pour objet d’étouffer son succès éclatant contrairement à la gestion des centaines de milliards destinés à la lutte contre la covid-19 qui ont fini dans les comptes bancaires de quelques individus.

À cet effet je demande aux militants et sympathisants du MRC, à tous les donateurs et bénévoles de ne plus se laisser distraire et d'être fiers d'avoir contribué d'une manière ou d'une autre à une initiative qui restera dans les anales de notre pays comme un modèle d'humanisme et de solidarité ».

Lire aussi :  Affaire Survie Cameroun: Richard Bona renouvelle sa confiance à Maurice Kamto

Le tort revient toujours aux autres

Une particularité du Mouvement pour la renaissance du Cameroun, dont le leader, les militants n’assument jamais rien ; tout ce qu’ils rencontrent comme échec demeure la faute des autres.

Le rapport publié il y a quelques heures par Christian Penda Ekoka, longtemps exigé avec insistance par ceux qui estiment que le bug informatique présenté par Kamto Maurice comme une vérité absolue est pourtant clair. Les responsabilités des uns et des autres sont établies et, il a été présenté dès l’entame de cette opération comme le coordonnateur.

Peut-il lui aussi être considéré comme membre du « Régime de Yaoundé » ? Alors qu’il y a très peu de temps, il était présenté à tous comme le coordonnateur de l’opération Survie Cameroun.

Lire aussi :  Célestin Djamen parlant de Survie Cameroun : « J'avais prédit ce qui arrive aux Talibans lobotomisés »

Sur la toile également, l’on n’a pas manqué de voir des captures d’écran, présentant des échanges parfois houleux entre militants et défendeurs très passionnés du Mouvement pour la renaissance du Cameroun discuter à propos du détournement qui a eu cours au cours tout au long de ce processus soi disant mis en place pour soutenir et apporter du réconfort aux personnes exposées au Covid 19.

Le détournement des fonds alloués à la lutte contre le corona virus, dont se seraient rendus coupables quelques membres du Gouvernement doit-il, peut-il justifier celui qui aurait eu cours lors de l’opération Survie Cameroun ? Que chacun assume ses responsabilités et en payent les conséquences.

Lire aussi :  Voici l’erreur politique de trop de Maurice Kamto, selon un militant du RDPC

 

Nicole Ricci Minyem  

 

 

 

Leave a comment

Au cours de son point de presse ce jeudi avec la presse, le porte-parole du Quai d’Orsay a dit la position de…

Agenda

«July 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031