28/05
Au Mali, l’imam Dicko critique « l’arrogance » de la junte et “l’orgueil” de la…
28/05
Au Sénégal, détresse et consternation après la mort de onze bébés dans un hôpital de…
28/05
Guerre en Ukraine: Scholz et Macron demandent à Poutine des "négociations directes sérieuses" avec Zelensky
28/05
Commune de Kekem: Les comptes administratif du Maire, de gestion du Receveur Municipal et gestion…
28/05
Serge Aimé Bikoï: “Le business du gouvernement camerounais met sous le boisseau la dignité humaine”
28/05
Dieudonné ESSOMBA: “ Vous ne pouvez pas défendre l'Etat unitaire et en même temps, lutter…
28/05
Minjec: Les responsables bientôt en camp de réarmement moral
28/05
Jeunes et dossiers de montage des projets: Comment s’y prendre?
27/05
Sécurité alimentaire : Comment Kinder et Buitoni peuvent-ils rebondir après leur scandale sanitaire ?
27/05
Convention Sinosteel S.A: Les populations de la Lobé et Campo rédigent une pétition
27/05
Déguerpissement des populations à Douala: Cabral Libii demande à l’Etat de restituer les terres aux…
27/05
Eliminatoires CAN 2023: voici la liste définitive des Lions indomptables convoqués par Rigobert Song
27/05
Le correspondant de Bbc afrique Frederick Takang kidnappé à Bamenda est libre
27/05
Réhabilitation du CHU de Yaoundé: Qu’est ce qui cause les lenteurs dans les travaux?
27/05
Conseil National de l’Ordre des Médecins: Le ministre de la Santé Publique une large consultation…
27/05
Modeste Mopa Fatoing: “Que cette épreuve soit pour vous, une épreuve de renaissance, de remise…
27/05
Déguerpissement des populations : les Sawas ont manifesté à Douala
25/05
Coopération Sanitaire: Le Cameroun et les États-Unis main dans la main pour améliorer l’offre en…
25/05
Douala: le corps sans vie d’un jeune homme découvert dans un immeuble au quartier Bilongue
25/05
Séjour privé de Paul Biya en Europe : Le gouvernement recadre Jean-Baptiste Placca

Mouvement Ots: Paul Atanga Nji veut que les “fauteurs de trouble” soient interpellés

lundi, 09 mai 2022 09:55 Nicole Ricci Minyem

Dans une lettre adressée aux Gouverneurs des Régions et ayant pour objet: “ Identification des pseudos - représentants et adhérents des mouvements Ots - Ota” de procéder à l’identification formelle et à l’interpellation, le cas échéant des signataires des tracts…”.

 

Une décision que le ministre de l’Administration Territoriale justifie en ces termes: “ Des informations dignes de foi font état de la résurgence de revendications fantaisistes dans le secteur de l’éducation, émanant d’un groupuscule d’animateurs des mouvements dénommés “ On a trop supporté” Ots et “ On a trop attendu” Ota.

 

Et pourtant, du point de vue du membre du Gouvernement, les mesures prescrites par le Chef de l’État “sont déjà perceptibles pour de nombreux enseignants à travers les salaires des mois de mars et avril 2022”; Ce qui, poursuit Paul Atanga Nji “ démontre la ferme volonté du Gouvernement de régler de manière progressive les problématiques soulevées dans ce secteur névralgique malgré leur incidence financière considérable sur le budget de l’État…”; 

 

Le ministre de l’Administration Territoriale ajoute quelques autres exemples de ce qui a, de son point de vue été fait: “ La réduction considérable des délais de traitement des dossiers d’intégration et des avancements des enseignants…”.

 

Proximité avec des formations politiques et autres Ong

 

Dans sa lettre, le patron de l’Administration Territoriale ajoute que: “ Certains enseignants qui se réclament manifestement des mouvements Ots et Ota ont été surpris en pleine réunion avec des responsables de partis politiques et d’Ong. L’objet des échanges n’avait aucun rapport avec les doléances des enseignants mais plutôt des projets politiques à caractère insurrectionnel…Ces suspects sont actuellement en cours d’exploitation”. 

 

Par conséquent

 

“ Vous voudrez bien procéder dès ce jour à l'identification systématique et à l’interpellation le cas échéant des signataires des tracts véhiculés par les mouvements Ots et Ota conformément aux Lois et Règlement en vigueur…

 

Pour les enseignants absents de leur poste sans aucune raison valable, vous tiendrez la main ferme à l’application des sanctions prévues par les textes en vigueur, conformément à la lettre à vous adressée par le ministre des Enseignements Secondaires en date du 28 avril 2022…”.


Nicole Ricci Minyem 

Leave a comment

Depuis le début de la crise du coronavirus 19, de nombreux conseils sont donnés pour éviter d’entrer en contact avec le virus.…

Agenda

«May 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031