03/12
Stade Olembe et ses annexes: un nouveau report pour la livraison de l'infrastructure
02/12
Besoins énergétiques des entreprises : Accord trouvé entre le Gicam et Eneo pour la couverture…
02/12
Sécurisation des actes d'état civil : Le Bunec lance la phase de numérisation et d'indexation…
02/12
Flambée des coûts des intrants : La Sosucam assure que le sucre sera disponible
02/12
Nord Cameroun : Cimencam en passe d’obtenir un permis pour l’exploitation du marbre
02/12
Lutte contre le Sida/Chantal Biya: «la marche vers l’éradication du Sida est encore longue»
02/12
Séquestration de Maurice Kamto à Douala: Albert Dzongang parle de ce qu'il a vécu
02/12
Récompense: l’écrivaine Djaïli Amadou Amal sacrée Femme d’influence culturelle 2021
01/12
MRC: Maurice Kamto séquestré à Douala, selon son parti politique
01/12
Election à la Fecafoot: la candidature de Maboang Kessack réhabilitée et Samuel Eto’o débouté
30/11
Attaque meurtrière d'Ekondo Titi: le président de la République affirme que ces actes lâches ne…
29/11
Art et culture : Le festival Ecrans noirs remet un prix spécial au président Paul…
29/11
Coopération : La Corée du Sud promet 4 milliards FCFA pour construire 3 campus numériques…
29/11
Expertise publique : La Cour suprême engage les inspecteurs et contrôleurs d’Etat à plus d'objectivité
29/11
Données des sociétés d'assurance : La Beac veut créer une plateforme numérique pour faciliter la…
29/11
Commémoration de la Journée Africaine de la Statistique: ONU Femmes - partenaire du système statistique…
29/11
Le gouvernement condamne les agressions des Homosexuels
29/11
Tuerie d’Ekondo Titi: le gouvernement va traquer les auteurs
29/11
Tuerie d’Ekondo Titi: les missions diplomatiques présentes au Cameroun condamnent
28/11
Coupe d’Afrique des Nations 2021 : La Caf dévoile le prix des billets d’accès au…
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Politique
  • Institutionnel
  • Echos de la Chambre Basse du Parlement: “Gouvernance de l'Organisation et de la Promotion du Secteur du Livre au Cameroun”

Echos de la Chambre Basse du Parlement: “Gouvernance de l'Organisation et de la Promotion du Secteur du Livre au Cameroun”

jeudi, 25 novembre 2021 08:14 Nicole Ricci Minyem

C’est cette Loi que Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt - ministre des Arts et de la Culture a présenté et défendu devant les membres de la Commission des Affaires culturelles présidée par l’honorable Douvaoussa.

 

Pendant 2 heures et 40 minutes, il a parlé des ambitions que le département ministériel dont il a la charge nourrie en introduisant au sein du Parlement Camerounais, un tel projet de Loi

 

Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt - ministre des Arts et de la Culture

 

“Nous avons échangé sur le rôle des différents maillons, que sont les éditeurs, les imprimeurs, les diffuseurs, les distributeurs, les libraires et les bibliothécaires. 

 

Cette Loi va permettre la dynamisation, la professionnalisation et surtout l’industrialisation d’une filière Camerounaise de livres; Elle va contribuer par ailleurs à assurer la promotion et la préservation de notre patrimoine littéraire.

 

Elle va également permettre tout simplement de l’édition, de la lecture, de la lutte contre l’analphabétisme et surtout, l’édition en langue nationale des livres et sa traduction en langues officielles. 

 

C’est une Loi qui va en outre réaffirmer le principe des agréments, en même temps qu' elle va permettre l’internalisation issue des Conventions Internationales déjà signées par le Cameroun, à l’instar de l’Accord de Florence, le Traité de Marrakech, le Traité de Nairobi…”. 

 

Etat des lieux 

 

En Afrique subsaharienne en général et au Cameroun en particulier,  le fait de lire apparaît comme un luxe; Car, comment expliquer que 92 % des enfants qui achèvent leur cycle primaire ne savent pas vraiment lire et écrire ? 

 

Les structures, très rares, qui permettent aux amoureux de la lecture d’assouvir leur passion sont payantes et malheureusement, y obtenir un abonnement est un luxe que très peu de personnes peuvent se permettre à cause du niveau très bas des populations. Ce qui éloigne de nombreux jeunes de cette activité. 

 

Quant aux librairies, elles représentaient un maigre lot de consolation, du fait des prix exorbitants des livres. Bref, rien n’était fait pour vulgariser le livre, alors que plus on lit, plus on améliore son expression et sa compréhension.


Nicole Ricci Minyem     

Leave a comment

Le pays resté un îlot de paix pendant plusieurs années est en train de s'embraser suite à des manifestations post-électorales initiées sur…

Agenda

«December 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031