14/01
La France demande une enquête sur l’assassinat du Sénateur Henry Kemende
14/01
Ecole publique de Nloevoé: Le chef d’établissement aurait giflé l’une de ses collaboratrice
14/01
Désinformation: il n y’a pas eu de nombreux blessés après une fusillade à Buea
14/01
CAN 2021: à l'Ouest, cette journée de travail écourtée pour permettre aux fonctionnaires d'aller au…
14/01
Présidence de la CPP: la Cour suprême déboute le ministre Atanga Nji et donne raison…
13/01
CAN 2021: le Cameroun bat l’Ethiopie et s’offre une place pour les 8es de finale
13/01
Actes présidentiels: Maurice Aurélien Sosso bénéficie de deux autres années de service
13/01
Activité des partis politiques: Le Mouvement pour la renaissance du Cameroun invite les Camerounais à…
13/01
“L'Eau: Cette denrée précieuse devenue si rare”
13/01
Coronavirus : Du grabuge autour du variant français mis en lumière l’institut hospitalo-universitaire
13/01
Echos de CAN : Les Lions indomptables prêts à affronter les Walya d'Ethiopie aujourd'hui
13/01
Stades vides à la CAN: le député Cabral Libii suggère à la CAF la suspension…
13/01
Extrême-Nord : Les oiseaux granivores menacent la production des céréales
13/01
CAN Total Energies 2021 : La campagne d’affichage d’UCB toujours bloquée à Yaoundé
13/01
CAN 2021 : Sécurité renforcée à Buea
12/01
CAN 2021: les super favoris Algérie et Egypte tenus en échec à la 1ère journée
12/01
La Cédéao sanctionne durement le maintien de la junte au pouvoir au Mali.
12/01
Assassinat du Sénateur Henry Kemegne: le député Jean Michel Nintcheu tout en larmes
12/01
CAN 2021: le gouvernement demande au peuple de se rendre dans les stades
12/01
Audiences: Le Président de l’Union des Comores et son épouse respectivement reçus par Paul et…

Crise anglophone : Paul Biya annonce un "Grand dialogue national"

mardi, 10 septembre 2019 20:34 Otric N.

Le Chef de l’Etat veut mobiliser toutes les ressources pour mettre un terme à la guerre qui sévit dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest depuis plus de trois ans.

 

« J’ai décidé de convoquer, dès la fin du mois en cours, un grand dialogue national ». Cette phrase est à n’en point douter la principale à retenir du discours de Paul Biya à la Nation, ce 10 septembre 2019. Le Président de la République informe que ce dialogue tant attendu, « permettra, dans le cadre de notre Constitution, d’examiner les voies et moyens de répondre aux aspirations profondes des populations du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, mais aussi de toutes les autres composantes de notre Nation ».    

« Le dialogue dont il est question, concernera principalement la situation dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Mais il est évident qu’en cela même il touchera à des questions d’intérêt national, telles que l’unité nationale, l’intégration nationale, le vivre ensemble, il ne saurait intéresser uniquement les populations de ces deux régions », précise Paul Biya.

 

Thèmes à aborder

Ce dialogue aura donc vocation à « réunir, sans exclusive, les filles et les fils de notre cher et beau pays, le Cameroun, autour de valeurs qui nous sont chères : la paix, la sécurité, la concorde nationale et le progrès ».

« Il s’articulera également autour de thèmes susceptibles d’apporter des réponses aux préoccupations des populations du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, ainsi qu’à celles des autres régions de notre pays : le bilinguisme, la diversité culturelle et la cohésion sociale, la reconstruction et le développement des zones touchées par le conflit, le retour des réfugiés et des personnes déplacées, le système éducatif et judiciaire, la décentralisation et le développement local, la démobilisation et la réinsertion des ex-combattants, le rôle de la diaspora dans le développement du pays, etc. ».

 

Le premier ministre à la manœuvre

Présidé par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, ce dialogue réunira une palette diverse de personnalités : parlementaires, hommes politiques, leaders d’opinion, intellectuels, opérateurs économiques, autorités traditionnelles, autorités religieuses, membres de la diaspora, etc. Seront également invités des représentants des Forces de Défense et de Sécurité, des groupes armés et des victimes.

« Tout le monde ne pourra, et c’est compréhensible, prendre effectivement part à ce dialogue, mais chacun aura l’occasion d’y contribuer », fait savoir Paul Biya.

En amont de la tenue effective du dialogue, le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, mènera de larges consultations, afin de recueillir les avis les plus divers, qui serviront de sources d’inspiration pour la conduite des débats. Des Délégations seront également envoyées dans les prochains jours à la rencontre de la diaspora, afin de lui permettre d’apporter sa contribution à ces réflexions sur la résolution de la crise.

 

Otric N.

 

Leave a comment

Tous ceux à qui le micro a été tendu, ont évoqué les moments forts de cette cérémonie solennelle mais, ce qui aura…

Agenda

«January 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31