16/06
Explosion à Beyrouth : Des ONGs réclament une enquête internationale à l’ONU
16/06
Crise sécuritaire : Deux policiers et deux gendarmes tués à Otu
16/06
Cybercriminalité : 05 personnes interpellées pour le piratage du numéro de téléphone du gouverneur de…
16/06
Grabuge autour du Scsi : Le MRC pointe un doigt accusateur contre le Gouvernement
16/06
Scandale du Baccalauréat : La ministre des Enseignements secondaires sur le banc des accusés
16/06
Cameroun : 100 milliards de FCFA de plus pour la lutte contre le Covid-19
16/06
Le Cameroun lance une campagne nationale de promotion du bois d'origine légale
16/06
Le procès du jeune interpellé pour outrage au chef de l’Etat est prévu le 17…
16/06
Football : La CAF confirme que c'est le Cameroun qui organise la CAN 2021
16/06
Agitation à l’ambassade du Cameroun à Bruxelles : Eric Jacquemin va devoir s’expliquer
15/06
Le gouvernement épinglé après les épreuves controversées du Baccalauréat ESG 2021
15/06
Médicaments illicites du Covid-19 : Les trafiquants semblent avoir le vent en poupe au Cameroun
15/06
Survie Cameroun : Le rapport de Christian Penda Ekoka qui enfonce Maurice Kamto
15/06
Crise anglophone : De présumés Ambaboys attaquent un poste de police à Muea (Sud-Ouest)
15/06
Don volontaire du sang : Plus de 70 poches de sang collectées à Garoua par…
15/06
Le chiffre d’affaires des PME camerounaises chute de 80% au 2nd semestre 2020
15/06
Cameroun-Loi de finances rectificative : Les explications du Directeur général du Budget
15/06
Investissements en Guinée Conakry : Le milliardaire camerounais Paul Kammogne Fokam honoré
15/06
Yaoundé : Les présumés auteurs du cambriolage de la Direction Générale des Impôts arrêtés
15/06
Cameroun : Les Unes des journaux ce 15 juin 2021
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Politique
  • Diplomatie
  • Crise sécuritaire au Cameroun : Les Etats-Unis imposent des restrictions aux présumés complices des ambazoniens

Crise sécuritaire au Cameroun : Les Etats-Unis imposent des restrictions aux présumés complices des ambazoniens

mardi, 08 juin 2021 09:26 Nicole Ricci Minyem

Dans un communiqué  rendu public ce lundi, Antony. J.Blinken, secrétaire d’Etat précise que les « États-Unis sont profondément préoccupés par la poursuite des violences dans les régions anglophones du Cameroun… ».

 

« Nous continuons d'appeler le gouvernement camerounais et les groupes armés séparatistes à mettre fin à la violence et à engager un dialogue sans conditions préalables pour résoudre pacifiquement la crise.

Il est important que les enfants puissent aller à l'école et que l'aide humanitaire puisse être fournie. Nous exhortons toutes les parties prenantes concernées au Cameroun et dans la diaspora à s'engager de manière constructive et à rechercher une résolution pacifique de la crise.

Nous condamnons ceux qui sapent la paix en se livrant ou en incitant à la violence, aux violations et abus des droits humains et aux menaces contre les défenseurs de la paix ou les travailleurs humanitaires… ».

Politique de restriction

Faisant peut être suite aux exigences de 62 Parlementaires Camerounais qui avaient émis certaines demandes, à l’endroit du gouvernement américain, lorsqu’il a été avéré que ceux qui financent les ambazoniens sont tranquillement installés aux Etats-Unis, entre autres pays dans lesquels ils sollicitent le statut d’exilé politique.

Leurs compères qui sont encore présents sur le triangle national et qui sont fortement soupçonnés d’être responsables des crimes commis dans le Nord et le Sud Ouest n’auront plus facilement accès facile en Amérique :

« Je mets en place une politique imposant des restrictions de visa aux personnes soupçonnées d'être responsables ou complices de l'entrave à la résolution pacifique de la crise dans les régions anglophones du Cameroun.

Cette décision reflète notre engagement à faire avancer un dialogue pour résoudre pacifiquement la crise anglophone et soutenir le respect des droits humains.

Les États-Unis soutiennent fermement le peuple camerounais et nous restons déterminés à travailler ensemble pour faire progresser la démocratie et la prospérité mutuelle pour nos deux pays ».

Une décision fortement saluée par les Camerounais

Mais plus encore par les Populations qui vivent dans ces deux régions car, depuis que le Gouvernement Camerounais s’est engagé à reconstruire les structures détruites par des hommes sans foi ni loi, elles démontrent au quotidien leur engagement à accompagner les actions menées.

Ce sont elles encore qui dénoncent les terroristes qui pensent poursuivre leur règne de terreur ; prouvant ainsi que le dialogue qui a été organisé au Cameroun en 2019 se poursuit ;

Toutefois, ces Populations meurtries, attendent toujours que les résolutions prises à l’issue desdites assises soient enfin implémentées. C’est ce qui pourrait mettre un terme à toutes les exactions dont elles sont victimes.

 

Nicole Ricci Minyem   

 

 

Leave a comment

Ils sont passés outre les injonctions de l’autorité administrative et ont décidé de battre le macadam pour revendiquer la victoire de leur…

Agenda

«June 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930