11/06
Insécurité : « Le Cameroun a une longue expérience dans la gestion de ses crises…
11/06
Cameroun : 30% des décès maternels sont dus aux avortements clandestins
11/06
Hécatombe de la falaise de Dschang : Des familles toujours dans l'attente des corps
11/06
Cameroun - Minfi : Un imposteur empoche 333.600.000 Fcfa
11/06
Cameroun : Les Unes du vendredi 11 juin 2021
11/06
Financement de l’Entrepreneuriat Territorialisé : Les concertations se multiplient
10/06
Convention : Cimencam et trois structures publiques pour construire 2 000 logements
10/06
Nord : Oumarou Ousmanou porté au poste de président du Conseil régional après le décès…
10/06
Cameroun-Microfinance : Vision Finances double son capital à 4 milliards de FCFA
10/06
Région du Sahel : Macron annonce la fin de l’opération Barkhane
10/06
Lutte contre le Covid-19 : Une camerounaise met sur pied un nouveau traitement
10/06
Cameroun : Les biens de Pascal Monkam placés sous administration séquestre
10/06
Gifle contre Emmanuel Macron : L'agresseur condamné à 4 mois ferme avec mandat de dépôt
10/06
Organisation de la CAN 2021 : L’Algérie dément vouloir remplacer le Cameroun
10/06
Exploitation minière de Kana : Le responsable de China mining aurait tiré sur l’un de…
10/06
Mayo-Darlé : Les artisans exploitants des sables et graviers reçoivent du matériel d’exploitation
10/06
Journaux en kiosque ce 10 juin 2021
10/06
Lutte contre le terrorisme et l’insécurité : Les comités de vigilance du Mayo Danay équipés
10/06
CAN 2021 : Lady Ponce ne cesse de désapprouver l'hymne retenu pour la compétition
10/06
Kambele : Les activités minières suspendues
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Politique
  • Diplomatie
  • « Le putsch est accepté quand il apporte le ‘’bizness’’ a ‘’Missié’’ Macron », Manasse Aboya Endong

« Le putsch est accepté quand il apporte le ‘’bizness’’ a ‘’Missié’’ Macron », Manasse Aboya Endong

mardi, 27 avril 2021 21:16 Stéphane Nzesseu

Le Professeur de science politique adopte un ton moqueur. Il ironise sur cette attitude anarchiste de la France qui est prête à sacrifier les sacro-saints principes de la Démocratie sur l’autel de ses intérêts dans un pays en guerre.

 

C’est historique ce qui se déroule devant les yeux du monde depuis quelques jours. Et sans surprise, les médias français font un black-out sur cette incongruité. La France, la grande France, pays des droits de l’homme, modèle de Démocratie, grande donneuse de leçon sur la gouvernance et le respect des institutions politiques cautionne au vu et au su de tous un coup d’Etat militaire au Tchad. Le pays d’Emmanuel Macron soutient un Général qui a pris le pouvoir par la force en brisant toutes les barrières de la légalité. Montrant ainsi le vrai visage de la démocratie que l’occident prône à l’endroit des pays africains.

 

Manassé Aboya Endong a une très belle formule pour illustrer ce tableau sombre de la démocratie. « Le putsch est accepté quand il rapporte le bizness à Missié Macron. A ce moment on convoque la stabilité et l'intégrité physique du territoire. S'il n'y a pas de bizness, le gros français sort : démocratie, droits de l'homme, élections transparentes, respect de l'opposition, etc. Deux discours, deux logiques, c'est ça Missié Macron! ». Une peinture qui n’est pas du tout abstraite. C’est la véritable coloration des relations internationales aujourd’hui. Quand on fait cette observation, il est clair que ce n’est pas pour cette soi-disant démocratie que la Lybie avait été bombardée, Khadafi tué, Sadam Huissein assassiné, et d’autres forfaits que ces Etats coloniaux commettent de par le monde. Le problème c’est que jusqu’ici, il semblait difficile de présenter aux yeux des plus sceptiques la véracité de cette mascarade internationale.

 

Au nom de la démocratie on tue ici, au nom de la démocratie on soutient des putschistes. Au nom de cette même démocratie on négocie avec des dictatures comme l’Arabie Saoudite, le Qatar et d’autres monarchies. La moquerie n’a que trop duré. Désormais, il est clair que ces pays ne peuvent plus donner de leçons de démocratie à personne. La voix de la France est devenue inaudible en Afrique centrale.

 

Stéphane NZESSEU

Leave a comment

Le gouvernement camerounais entend obtenir de l’Hexagone, le renouvellement de l'initiative de suspension du service de sa dette pour le compte de…

Agenda

«June 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930