21/09
Pour Valsero, le débat sur la présence du drapeau ambazonien lors de son concert au…
21/09
MRC: Maurice Kamto affirme que Michelle Ndocki reste militante de son parti politique
21/09
Attaques des Forces de Défense au Noso: selon l’armée, les Ambazoniens se font armés par…
20/09
Prise illégale d’intérêts : Les avocats d'Eric Dupond-Moretti veulent faire annuler sa mise en examen
20/09
Hommages: Jean de Dieu Momo salue la mémoire des soldats morts sur le front
20/09
Littérature: “ Dans les chemins de la Liberté, Énonciation d’une pensée”
20/09
Recettes douanières : Le Port de Kribi enregistre un chiffre record de 73,56 milliards au…
20/09
Extrême-Nord Cameroun : Plus de 800 présumés ex-combattants et associés de Boko Haram retournent au…
20/09
Assainissement : Yaoundé dispose désormais de sa première station de traitement des boues de vidange
20/09
Formation professionnelle : La Société Nachtigal Hydro Power Company s'engage à appuyer les structures camerounaises
20/09
Boko Haram: 67 écoles restent fermées dans l’Extrême-Nord
20/09
Close to 9,000 bitten, 140 killed by snakes in five years in Cameroon
20/09
Meurtre des élèves de Kumba: pour le Redhac de Maximilienne Ngo Mbe, les personnes condamnées…
20/09
Un avocat accuse Maurice Kamto d'avoir marché sur le sang des soldats récemment tués par…
20/09
Hervé Emmanuel Nkom sur le concert de Valsero: «il n’y avait pas un concert au…
20/09
Cameroon: Army silent over gruesome killing of soldiers in restive Anglophone region
20/09
Crise anglophone : le père d'un soldat décède trois jours après l’assassinat de son fils…
20/09
2021 AFCON Volleyball: Lionesses make history, lift trophy for third consecutive time
20/09
Les Unes des journaux du 20 septembre 2021
19/09
“Entre deux Can à la maison” ou revue historique du football Camerounais de 1972 à…
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Economie
  • Viande de bœuf: Les prix désormais homologués

Viande de bœuf: Les prix désormais homologués

lundi, 06 septembre 2021 09:28 Nicole Ricci Minyem

Ils ont été communiqués il y a quelques jours par les acteurs de l’Interprofession bovine: Viande de bœuf avec os 2300 et sans os, 2800 frs.

 

Une décision qui vient mettre un terme à la flambée vertigineuse des prix observée ces dernières semaines dans de nombreux marchés. Autour de la table de discussion, le ministre du Commerce, ses collègues de l'Elevage, des Pêches et des Industries Animales et de l’Administration Territoriale de même que les représentants des vendeurs de bétails, leurs collègues porte - parole des bouchers; Tous visaient le même objectif: Arrêter les “prix concertés” d’achat des bêtes sur pied.    

Au-delà de l’engagement pris par sa majesté Saïbou Bouba - chef boucher de la ville aux sept collines, tous les acteurs de l’Interprofession de la filière bovine ont organisé une vaste campagne de sensibilisation et d’affichage de banderoles dans les marchés de la cité capitale.

Une occasion idoine pour mettre en garde “les petits malins” qui seraient tentés de passer outre cette décision et suivre la dynamique.

Le président du Conseil de l’interprofession bovine, Djawa Abega Mustapha, se réserve d’ailleurs le droit de les traiter comme des spéculateurs.

Il sera accompagné dans cette tâche par Alhadji Mey Ali, coordonnateur national du Conseil de l’interprofession; de Saïbou Bouba, chef boucher de Yaoundé et de André Kanmegne, président de l’Association douze millions de consommateurs (Admc).

En contrepartie, les membres de l’interprofession invitent le comité de gestion du marché à bétail, mis en place par le gouverneur du Centre et le ministre du Commerce, à mettre rapidement au travail afin d’éviter aux bouchers de payer des taxes indues, qui malheureusement, ont un impact sur le prix du bœuf.

Autre doléance, c’est la mise en place des mécanismes qui vont concourir à éviter et stopper des  pénuries artificielles orchestrées par des agents véreux qui n’ont de cesse de rechercher leurs seuls profits.

Des consommateurs soulagés

Et qui saluent cette décision conjointement prise en haut lieu mais, ils espèrent que le Gouvernement va “pousser un peu plus la réflexion afin de revoir un peu plus ses prix et rendre la viande de bœuf disponible à toutes les bourses, comme c’est par exemple le cas dans les Régions septentrionales et à l’Est du Cameroun" ; car,  arguent-ils “Même le demi kilogramme de viande reste un véritable luxe pour certaines familles qui ne peuvent en consommer que lors de grandes occasions”.

 

Nicole Ricci Minyem

 

Leave a comment

L’inauguration de ce Centre d’isolement et de prise des malades du Coronavirus a été conduite ce jeudi, 16 juillet 2020 à Douala…

Agenda

«September 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930