25/05
Coopération Sanitaire: Le Cameroun et les États-Unis main dans la main pour améliorer l’offre en…
25/05
Douala: le corps sans vie d’un jeune homme découvert dans un immeuble au quartier Bilongue
25/05
Séjour privé de Paul Biya en Europe : Le gouvernement recadre Jean-Baptiste Placca
25/05
Yaoundé: la réhabilitation du CHU prévue pour 10 mois, toujours pas achevée 6 ans après
25/05
Voici le nouveau secrétaire général par intérim de la Fecafoot
24/05
Hydrocarbures : Le Cameroun projette une baisse des recettes jusqu’en 2024
24/05
Assistance des réfugiés camerounais au Tchad : Le HCR recherche 58 milliards de FCFA
24/05
Etats-Unis: une camerounaise d’origine en voie d’être nommée par le président Joe Biden au ministère…
24/05
Convention minière accordée à Sinosteel : Gabriel Dodo Ndoke appelle les uns et les autres…
24/05
Dieudonné Essomba aux autorités : « Eviter dans toute politique foncière, de priver une Communauté…
24/05
Homosexualité : Certains ont-ils le droit et la liberté d’en parler plus que d’autres ?
24/05
Honneur et Fidélité : 20 mai 2022 : vague unitaire irrésistible
24/05
Abbé Jean Armel Bissi : “Des sources concordantes attestent que l’Abbé Emilien Messina n’est pas…
23/05
Covid-19 : Le Gouvernement camerounais craint une nouvelle flambée épidémique
23/05
Boycott de la tournée européenne de Grâce Decca : Le Pr Mathias Eric Owona Nguini…
23/05
Inflation au Cameroun : Vers un dépassement du seuil communautaire de 3% en 2022, selon…
23/05
Agriculture : Le Cameroun organise la collecte des données météorologiques pour booster les productions
23/05
Port autonome de Douala: Cyrus Ngo’o victime ou pas d‘une cabale judiciaire
23/05
Déguerpissement des populations à Douala: des familles auraient perçu de l'argent selon Boris Bertolt
23/05
Médias: un homme politique critique les productions de la CRTV
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Economie
  • Un nouveau C2D de 161 millions de FCFA signé à Yaoundé

Un nouveau C2D de 161 millions de FCFA signé à Yaoundé

lundi, 04 février 2019 13:07 Mfoungo

Un nouveau contrat a été signé ce vendredi 01er février 2019 à Yaoundé entre la Plateforme de Compétences Franco-Camerounaise de volontariats (PCFCV) et le Contrat de Désendettement et de Développement (C2D) pour un partenariat technique et financier. Le montant du contrat s’élève à 161 168 635 FCFA soit 245 700€.

Le partenariat, qui s'étend jusqu’en fin 2021, ambitionne de permettre la mobilisation de volontaires franco-camerounais. il sera question de proposer aux programmes du C2D, des formes d’expertises et des volontariats de types différents pouvant être mobilisées, individuellement ou en binômes, dans le but de renforcer la mise en œuvre et l’impact des programmes d’annulation et de reconversion de la dette du Cameroun vis-à-vis de la France en projets de développement.

Avec la signature de cette convention, « les programmes et projets C2D disposent désormais d’un vivier de talents et de compétences mobilisables immédiatement en cas de nécessité, dans des domaines aussi divers que la formation professionnelle, la santé, l’agriculture, l’environnement, l’eau et l’assainissement, l’urbanisme, les technologies de l’information et de la communication, la décentralisation ou encore le développement local », affirme le président du Comité technique bilatéral (CTB-C2D), Richard Evina Obam.

La plateforme de compétences franco-camerounaise de volontariats, qui réunit en son sein l’Agence du service civique nationale de participation au développement, France volontaires et Actions de bénévoles pour la coopération et le développement (AGIRabcd), touche aux formes d’expertises et de services telles que le volontariat d’échange et de compétences, le volontariat de solidarité internationale (VSI) ainsi que l’engagement de service civique.

Né de l’initiative pour les Pays pauvres très endettés (Ppte), le C2D consiste, pour la France, à restituer à un pays le remboursement de sa dette sous la forme de subventions mobilisables pour l’amélioration des conditions de vie de ses populations.

Ses deux premiers volets, intervenus en 2006 et 2001 et considérés comme les plus importants programmes d'annulation et de reconversion de dette extérieure mis en place par l’Hexagone, ont porté sur un investissement total de l’ordre de 566 milliards FCFA.

Quant au 3ème C2D, fort de quelque 400 milliards FCFA, il est constitué d'un volet dit « normal », d’un montant d’environ 236 milliards de FCFA et d'une autre partie consacrée à l’« effort additionnel de remboursement », les différents domaines financés par cette initiative étant l'agriculture, la culture, le développement rural, l’éducation, l'environnement et les forêts, les infrastructures urbaines et routières, la recherche agricole, la conservation des sols et la santé.

Otric N.

Leave a comment

Hier jeudi 16 mai, le sous-secrétaire d'État américain aux Affaires africaines était devant le parlement américain. S'adressant aux membres de la commission…

Agenda

«May 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031