28/05
Au Mali, l’imam Dicko critique « l’arrogance » de la junte et “l’orgueil” de la…
28/05
Au Sénégal, détresse et consternation après la mort de onze bébés dans un hôpital de…
28/05
Guerre en Ukraine: Scholz et Macron demandent à Poutine des "négociations directes sérieuses" avec Zelensky
28/05
Commune de Kekem: Les comptes administratif du Maire, de gestion du Receveur Municipal et gestion…
28/05
Serge Aimé Bikoï: “Le business du gouvernement camerounais met sous le boisseau la dignité humaine”
28/05
Dieudonné ESSOMBA: “ Vous ne pouvez pas défendre l'Etat unitaire et en même temps, lutter…
28/05
Minjec: Les responsables bientôt en camp de réarmement moral
28/05
Jeunes et dossiers de montage des projets: Comment s’y prendre?
27/05
Sécurité alimentaire : Comment Kinder et Buitoni peuvent-ils rebondir après leur scandale sanitaire ?
27/05
Convention Sinosteel S.A: Les populations de la Lobé et Campo rédigent une pétition
27/05
Déguerpissement des populations à Douala: Cabral Libii demande à l’Etat de restituer les terres aux…
27/05
Eliminatoires CAN 2023: voici la liste définitive des Lions indomptables convoqués par Rigobert Song
27/05
Le correspondant de Bbc afrique Frederick Takang kidnappé à Bamenda est libre
27/05
Réhabilitation du CHU de Yaoundé: Qu’est ce qui cause les lenteurs dans les travaux?
27/05
Conseil National de l’Ordre des Médecins: Le ministre de la Santé Publique une large consultation…
27/05
Modeste Mopa Fatoing: “Que cette épreuve soit pour vous, une épreuve de renaissance, de remise…
27/05
Déguerpissement des populations : les Sawas ont manifesté à Douala
25/05
Coopération Sanitaire: Le Cameroun et les États-Unis main dans la main pour améliorer l’offre en…
25/05
Douala: le corps sans vie d’un jeune homme découvert dans un immeuble au quartier Bilongue
25/05
Séjour privé de Paul Biya en Europe : Le gouvernement recadre Jean-Baptiste Placca
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Economie
  • Serge Espoir Matomba : «les Camerounais peuvent vivre sans consommer plus de 3 bouteilles de bière par jour»

Serge Espoir Matomba : «les Camerounais peuvent vivre sans consommer plus de 3 bouteilles de bière par jour»

jeudi, 12 mai 2022 18:27 Liliane N.

Le premier secrétaire du Peuple uni pour la rénovation sociale Serge Espoir Matomba suggère la limitation de la consommation de la bière, dans les débits de boisson.

L’ancien candidat à l’élection présidentielle de 2018 Serge Espoir Matomba souhaite que la consommation de la bière dans les débits de boisson, soit limitée. La raison avancée est que le Cameroun a veut besoin des hommes sobres et lucides.  

«La fermeture des bars et débits de boissons pendant l'application des mesures barrières nous a démontré que les Camerounais peuvent vivre sans consommer plus de 3 bouteilles de bière par jour. Lorsque je serai Président, je veillerai à ce que la consommation dans ces lieux d'ivresse respecte les normes préconisées par les professionnels de santé. Soit, pas plus de 10 verres standard par semaine et 2 verres standard par jour et par individu. Notre pays a besoin des Hommes sobres et lucides», a écrit Serge Espoir Matomba sur sa page Facebook.

Cette sortie de Serge Espoir Matomba, survient au moment où les syndicats des débits de boissons et bars (Syndebarcam) ont saisi par voie de correspondance le ministre du Commerce, pour dénoncer une hausse des prix des bières et autres boissons hygiéniques.

« Les distributeurs qui sont nos principaux fournisseurs sont jusqu’à date, incapable de nous donner une explication sur cet état de fait. Plus grave, certains en profitent pour nous vendre quand ils en ont en majorant les prix du cassier pratiquement de 1000 FCFA », indique le président du Syndicat des bars.

Dans un communiqué disponible sur sa page Facebook, la Fondation camerounaise des consommateurs (Focaco) affirme que cette hausse des prix « est nulle et de nul effet! ». Car « les bières, les eaux minérales et les boissons hygiéniques sont des produits dont les prix sont soumis à la procédure d’homologation préalable conformément à l’Arrêté N°00095 /MINCOMMERCE du 14 janvier 2022. »

Selon la Focaco, l’augmentation annoncée des prix par le Syndebarcam est « arbitraire, unilatérale, illégale et passible de poursuite judiciaire ».

« Cette attitude cavalière du Syndebarcam est la résultante de la politique de tolérance administrative mise en place par le Gouvernement camerounais qui reçoit en plein visage l’effet boomerang avec malheureusement pour conséquence la violation des droits des consommateurs», affirme Alphonse Ayissi Abena, le président exécutif Focaco.

Liliane N.

 

Leave a comment

Depuis le début de la crise du coronavirus 19, de nombreux conseils sont donnés pour éviter d’entrer en contact avec le virus.…

Agenda

«May 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031