18/09
Monument de l'Unité: L’édifice trône désormais au rond point du Mont Febe
18/09
Frais d’Ape: “Le plafond à 25000 sur l'étendue du territoire national”
18/09
Cabral Libii: “Chers camarades combattants cybernétiques - Rentrez à la base"!
18/09
Enseignement Supérieur: Quarante enseignants-chercheurs promus au Cameroun
18/09
Brésil : L’état de santé de Pelé, de retour en soins intensifs, est “stabilisé”
18/09
Nécrologie - Algérie : L’ex-président Abdelaziz Bouteflika est décédé
18/09
AFCON 2021: CAF boss says Olembe stadium will be among the best upon completion
18/09
Visite du stade Olembe: Le président de la Caf dit son satisfécit
17/09
Cameroon erects Unity Monument at Unity Boulevard
17/09
Tuerie des soldats à Bamessing/Dieudonné Essomba : «allons vite au fédéralisme»
17/09
Propos injurieux, tribalistes ou haineux: Maurice Kamto rappelle à l'ordre une fois de plus les…
17/09
Concert de Valsero au Zénith: Samuel Eto'o apporte son soutien au rappeur engagé
17/09
Douala: Residents fed up with repeated flooding
17/09
La manifestation de Maurice Kamto du 18 septembre à Paris reportée par les autorités françaises
17/09
Anglophone crisis: About 15 soldiers perish in Amba ambush in Sabga
17/09
Les Unes des journaux du 17 septembre 2021
17/09
CAN 2021: Risque de délocalisation de la poule A en raison du non achèvement des…
17/09
Marché camerounais : La Cimencam plaide pour l’augmentation du prix du sac de ciment de…
17/09
Cotisations sociales : Accord trouvé entre la CNPS et la Mairie de Douala
17/09
Autorité du Bassin du Niger : L’heure du bilan à mi-parcours des réalisations
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Economie
  • Economie : La croissance du Cameroun pourrait atteindre 4,2 % en 2019

Economie : La croissance du Cameroun pourrait atteindre 4,2 % en 2019

mardi, 07 mai 2019 09:14 Nicole Ricci Minyem

C’est la quintessence du rapport de la mission du Fond Monétaire International, rendu public il y a quelques jours au terme de la 4ème revue du programme appuyé par l’accord au titre de la facilité élargie de crédit

 

Dans le document, il est mentionné que les perspectives économiques du Cameroun demeurent favorables à moyen terme, grâce à une croissance en nette progression d’une valeur de 4,2% tout au long de l’année en cours. Contrairement en 2018, qui n’affichait que 4%.

Les raisons de progressions proviennent entre autres, de l’accroissement projetée de la production de pétrole, de l’achèvement des projets liés à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football 2021, mais également, de la mise en exploitation de grands projets d’infrastructures dans les secteurs de l’énergie et du transport, devant porter la croissance du produit intérieur brut à moyen terme à environ 5-5½ %.

D’autres éléments entrent en compte : La consolidation budgétaire pendant  la période 2019–2021 ainsi que le renforcement du rapatriement des devises. Ce qui va favoriser la reconstitution des réserves de la Banque des États de l’Afrique centrale, alors que des réformes structurelles, visant à accroître l’efficience de l’investissement, à réduire les passifs conditionnels des entreprises publiques et à favoriser le développement du secteur privé, contribueront à améliorer les perspectives de croissance à terme.

Autre information donnée par les experts du FMI  dont le séjour s’est achevé le 3 Mai dernier, l’inflation demeure faible, mais est orientée à la hausse soit 0,8% en 2017 à 2,3% en mars 2019, en raison principalement de l’augmentation des prix de l’alimentation et avec des variations considérables, selon les régions.

Jugeant l’exécution du budget en 2018 «globalement conforme au programme», l’institution financière de Bretton Woods constate aussi que les recettes et les dépenses, principalement l’investissement public, ont été plus élevées que prévu.

 

D’après les conclusions tirées de Félix Cyriaque Ebole Bola, journaliste camerounais, en dépit d’un financement considérable, les dépôts nets de l’État à la BEAC ont diminué de 0,5% du PIB, les autorités ayant effectué des paiements élevés au dernier trimestre pour des ordres de paiement non exécutés, remontant à des exercices précédents.

S’agissant des réformes structurelles, le FMI constate qu’elles avancent, « même si les progrès ont été plus lents en ce qui concerne des repères structurels déjà retardés dans le secteur financier».

La mission affirme être parvenue à un accord avec les autorités camerounaises, sur les mesures économiques et financières pouvant favoriser l’approbation de la 4ème revue de leur programme sur 3 ans (2017-2019) au titre de la FEC, permettant ainsi de procéder à un 5ème décaissement de l’ordre de 45 milliards FCFA sur un total de 396 milliards FCFA, dont 245 milliards FCFA ont été déboursés par le FMI à ce jour.

 

Nicole Ricci Minyem

Leave a comment

Ils sont visibles, partout sur la toile, les communiqués qui annoncent que les militants et sympathisants du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun…

Agenda

«September 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930