20/05
Fête de l'unité: le Chef de l'État préside la grande parade au Boulevard du 20…
19/05
Jean Michel Nintcheu: Joshua Osih «est un sous-traitant corrompu du RDPC au sein du SDF»
19/05
Fête de l’unité: le SDF Centre veut boycotter le défilé
18/05
Cameroun : Le Gouvernement en discussion avec les entreprises en vue de l'augmentation du Smig
18/05
Recettes des péages routiers : Le Cameroun mobilise 2,1 milliards de FCFA de recettes au…
18/05
Emprunt obligataire 2022 : Le Cameroun disposé à mobiliser plus que les 200 milliards de…
18/05
Exportations vers la RCA : Le Cameroun clarifie sa décision de renforcer les contrôles
18/05
Fête de l'Unité: l'usage du téléphone interdit durant le défilé
17/05
Expropriation des terres à Bali: les chefs duala en colère écrivent aux autorités
17/05
Opération de déguerpissement: Me Christian Ntimbane Bomo condamne ce qui se passe à Douala
17/05
Région de l'Extrême-Nord : Plus de 100 nouveaux déplacés internes enregistrés à Mokolo selon l'ONU
17/05
Humanitaire : Yannick Noah s’engage dans la lutte contre le paludisme
16/05
Owona Nguini trouve incroyable l’analyse de Dieudonné Essomba sur la crise anglophone
16/05
Le président de la Conférence épiscopale du Cameroun Mgr Andrew Nkea demande la libération de…
16/05
Journée Internationale de la Paix et du Vivre Ensemble: Unis dans la différence et dans…
16/05
Migration vers les farines locales: Les femmes de Yaoundé 5 se forment
16/05
Ni Courtisan Ni Flagorneur: Le pouvoir du Verbe et de la Verve
15/05
Crise anglophone: deux redoutables factions d’Ambazoniens annoncent le blocage de l’axe Mamfe-Ekok
15/05
Célestin Bedzigui : «les députés de l'opposition à l'Assemblée nationale sont-ils au niveau?»
14/05
Court séjour privé: le président de la République a quitté Yaoundé
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Economie
  • Climat favorable aux affaires en 2019: le Cameroun dans le top 30 des pays africains

Climat favorable aux affaires en 2019: le Cameroun dans le top 30 des pays africains

mardi, 08 janvier 2019 15:24 Liliane N.

Le pays de Paul Biya est classé 27ème.

Notre confrère Forbes a publié la liste des pays où le climat des affaires sera favorable cette année. Il ressort que le Cameroun est 27e sur 30 dans le classement. Les critères ayant permis de faire l’évaluation sont au nombre de 15. Il s’agit de l’innovation, des taxes, de la corruption, de la liberté (personnelle, économique et monétaire), de la bureaucratie et la protection des investisseurs, la disponibilité de la main d’œuvre, les infrastructures, la taille du marché pour ne parler que de ça.

A titre de rappel,  dans le dernier rapport de Doing Business, publié le 31 octobre 2018 et concernant le climat des affaires, le Cameroun a fait un recul de trois places avec une note de 47,78 sur 100 points possibles. Il faut noter que ledit rapport a été dressé sur la base de dix indicateurs qui sont, la création d’entreprises, l’obtention d’un permis de construire, le raccordement à l’électricité, le transfert de propriété, l’obtention de prêts, la protection des investisseurs minoritaires, le paiement des taxes et impôts, le commerce transfrontalier, l’exécution des contrats et règlement de l’insolvabilité.

Le Cameroun occupe donc la 186e place sur 190 pour ce qui est du commerce transfrontalier. Pour le paiement des taxes et impôts, il est à la 182e position, et sur le transfert de propriété il est à la 176e place. L’obtention du permis de bâtir reste encore problématique car, le pays est classé 132e. L’accès à l’électricité lui vaut un rang de 129e. L’enregistrement de la propriété : 176e. La protection des investisseurs minoritaires: 140e. Le paiement des taxes: 182e. La résolution de l’insolvabilité : 127e.

Toutefois les moins mauvaises performances du pays sont dans l’obtention des prêts: 73e place et 92e pour la création des entreprises. Le rapport de la Banque mondiale, révèle que le Cameroun a quand même implémenté deux réformes. La première a trait à la facilité de création d’entreprise. «Le Cameroun a facilité la création d'une entreprise en publiant en ligne les avis de constitution de société via le guichet unique», explique la Banque mondiale. En matière d’exécution des contrats (166e), le rapport Doing Business relève que, «le Cameroun a facilité l'exécution des contrats en adoptant une loi réglementant tous les aspects de la médiation en tant que mécanisme alternatif de résolution des conflits».

Pour revenir au classement du magazine Forbes, il faut noter que c’est l’Ile Maurice qui est en tête des premiers pays africains. L’Afrique du Sud est 59e à l’échelle mondiale et 2e au niveau continental. Le Maroc 3e en Afrique et 62e mondial. Les Seychelles, la Tunisie, le Bostwana, le Rwanda, le Kenya et le Ghana, l’Egypte ferme le top 10 africain. Le pays qui arrive 1er au plan mondial est le Royaume uni. Il devance la Suède, Hong Kong, les Pays-Bas, la Nouvelle Zélande et le Canada.

Liliane N.

Leave a comment

Le prix lui a été décerné ce 14 avril 2020 à Yaoundé par le Cabinet panafricain d’expertise, International Committee of Excellence. Pour…

Agenda

«May 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031