28/05
Au Mali, l’imam Dicko critique « l’arrogance » de la junte et “l’orgueil” de la…
28/05
Au Sénégal, détresse et consternation après la mort de onze bébés dans un hôpital de…
28/05
Guerre en Ukraine: Scholz et Macron demandent à Poutine des "négociations directes sérieuses" avec Zelensky
28/05
Commune de Kekem: Les comptes administratif du Maire, de gestion du Receveur Municipal et gestion…
28/05
Serge Aimé Bikoï: “Le business du gouvernement camerounais met sous le boisseau la dignité humaine”
28/05
Dieudonné ESSOMBA: “ Vous ne pouvez pas défendre l'Etat unitaire et en même temps, lutter…
28/05
Minjec: Les responsables bientôt en camp de réarmement moral
28/05
Jeunes et dossiers de montage des projets: Comment s’y prendre?
27/05
Sécurité alimentaire : Comment Kinder et Buitoni peuvent-ils rebondir après leur scandale sanitaire ?
27/05
Convention Sinosteel S.A: Les populations de la Lobé et Campo rédigent une pétition
27/05
Déguerpissement des populations à Douala: Cabral Libii demande à l’Etat de restituer les terres aux…
27/05
Eliminatoires CAN 2023: voici la liste définitive des Lions indomptables convoqués par Rigobert Song
27/05
Le correspondant de Bbc afrique Frederick Takang kidnappé à Bamenda est libre
27/05
Réhabilitation du CHU de Yaoundé: Qu’est ce qui cause les lenteurs dans les travaux?
27/05
Conseil National de l’Ordre des Médecins: Le ministre de la Santé Publique une large consultation…
27/05
Modeste Mopa Fatoing: “Que cette épreuve soit pour vous, une épreuve de renaissance, de remise…
27/05
Déguerpissement des populations : les Sawas ont manifesté à Douala
25/05
Coopération Sanitaire: Le Cameroun et les États-Unis main dans la main pour améliorer l’offre en…
25/05
Douala: le corps sans vie d’un jeune homme découvert dans un immeuble au quartier Bilongue
25/05
Séjour privé de Paul Biya en Europe : Le gouvernement recadre Jean-Baptiste Placca

La rareté de la petite monnaie plombe l'économie Camerounaise

vendredi, 13 mai 2022 09:40 Nicole Ricci Minyem

Dans les marchés, les stations services pour avoir de l’essence, il n’est plus aisé d’avoir 500, 2000, voire 5000 F Cfa, sans parler des pièces de 100. 

 

Pour comprendre ce phénomène, nos confrères d’Afrik inform ont tendu leur micro au Dr. Jean Bertin Djiofack - Economiste et Fondateur de Djobey Consulting Corporation qui apporte quelques éclaircissements 

L’impact de la rareté de la monnaie sur l’économie camerounaise

La rareté des ressources au sens économique du terme exprime le fait que les ressources sont produites en quantité limitée. La rareté est un problème majeur de l’économie car les gens ont des envies illimitées et des ressources par essence limitées. 

Une expression est devenue populaire au Cameroun ces trois dernières années de la bouche des commerçants lors d’un échange avec un client venu acheter une marchandise “je n’ai pas la petite monnaie”.

La petite monnaie se présente généralement sous la forme de petites pièces d’argent métallique allant de 1 à 499 Francs CFA. Au Cameroun l’on constate que ladite Petite Monnaie devient de plus en plus rare. Qu’est ce qui peut être à l’origine de la rareté des pièces de monnaie sur le marché ? Cela peut-être dû à plusieurs raisons:

De vastes réseaux de contrebande qui utilisent les pièces de monnaie en quantité illimité pour la production des bijoux

La disparition des pièces de monnaie dans l’économie Camerounaise actuelle viendrait aussi du fait d’un vaste réseau de contrebande. Depuis plusieurs années au Cameroun, on observe la rareté des pièces de monnaie sur le marché. 

La disparition de cette pièce de monnaie encore appelée monnaie métallique peut être causée par les opérateurs véreux qui en ont besoin pour produire les Bijoux. 

Certaines personnes rencontrées sur les marchés pensent que ladite petite monnaie serait très appréciée des Chinois, qui la transforment en bijoux en l’instar des chaînes en plaqué Or, Argent, Bracelet etc.… qui selon mes investigations sont exportés vers la chine

Des opérateurs véreux qui font disparaître les pièces de monnaie sur le marché pour ensuite en faire commerce

C’est ainsi que, pour se faire de l’argent certains seraient capables de la confisquer pour les vendre pour plusieurs raisons. Ces opérateurs vont disparaître les pièces de monnaie métallique pour ensuite en faire commerce, de sorte que lorsque vous vouliez des pièces de monnaie. Ça devient un bien vendu. Cela crée de la spéculation sur le marché et permet à ces opérateurs véreux de gagner de l’argent en revendant ces pièces de monnaie.

Quel est l’impact de la rareté de la monnaie sur l’économie camerounaise ?

Il existe la monnaie fiduciaire et la monnaie scripturale. Les billets et les pièces de monnaie sont fabriqués par l'État à travers la banque centrale.  Les pièces de monnaie en circulation font partie de la masse monétaire qu’on appelle monnaie fiduciaire. 

Quand ces pièces disparaissent sur le marché. C’est une partie de la masse monétaire qui sort et qu’il n’est plus en mesure de financer les activités économiques, la croissance économique en générale et le commerce au détail en particulier.

Pour le Commerce de détail, la rareté des pièces de monnaie sur le marché crée une inflation de fait. Ce qui entraîne la perte de pouvoir de la monnaie. 

En créant cette inflation, les opérateurs économiques perdent leur pouvoir de monnaie. Par exemple si vous prenez une moto  “Benskin” dans la ville à Douala, que vous devez payer à 150 Franc Cfa et à destination vous n’avez pas 150 Franc Cfa, mais 500 Franc Cfa et si le moto-taximan “Benskineur” n’a pas de petite monnaie, il vous remboursera 300 Franc Cfa. C’est vous qui perdez votre pouvoir d’achat.

Nous pouvons prendre également le cas des sociétés en charge de la distribution de l’électricité et de l’eau courante qui auront des problèmes de monnaie lorsqu’il faudra rembourser le client venu payer sa consommation; ce qui créera des files d’attente interminables. 

Une vraie parade contre les caissières qui semblent toujours vouloir arrondir les reliquats au profit de leurs entreprises ou poches.

Les conséquences de cette disparition de pièces de monnaie sont très importantes parce qu’elle crée de la spéculation, de la part des commerçants véreux qui les dissimulent et font en sorte qu’on dispose plus des divisions monétaires plus élevées que ces pièces-là. 

Elle est également plus importante parce que se faisant, on manque de moyens, pour financer le bien être. Cela oblige à acheter plutôt de grandes quantités de produits.

Certains commerçants s’approprient de la petite monnaie, afin de la revendre. Par exemple, pour que vous ayez la somme de 5 000 Franc Cfa en jetons de 100 Franc, il vous faut débourser ainsi 50 francs. 

Pour obtenir le montant de 10 000 Franc Cfa il vous faut par contre aller jusqu’à 100 F Cfa. Faites un tour au centre-ville de Douala, là, tout y est. On constate que la petite monnaie est devenue l’objet d’une quête et d’un véritable nouveau commerce. Un précieux butin permettant de tirer un maximum de profit.

Quand vous arrivez aujourd’hui dans certaine boulangerie, vous payez une baguette de pain à 125 Franc Cfa, on vous dit “On n’a pas 75 FCFA, trouver quelque chose à prendre”. Donc vous faites des achats non prévus. Ceci trouble le plan de vos dépenses financières.

L’absence des pièces de monnaie plombe le commerce, des échanges des biens et services et la possibilité de croissance économique. Il est à noter que l’absence de cette petite monnaie pourrait avoir de nombreuses conséquences sur l’économie Camerounaise. 

Leur rareté pourrait entraîner à long terme, la création d’un commerce illégal de pièces de monnaie. De plus, l’absence des pièces de monnaie sur le marché entraînerait automatiquement une inflation, en ce sens où, n’étant plus en circulation, tous les produits qu’on pouvait se procurer avec lesdites pièces, seront revus à la hausse. 

L’Etat qui fabrique la monnaie à travers la Banque Centrale, doit mettre les mesures de contrôle pour empêcher l’évasion des pièces de monnaie occasionné par des réseaux de contrebande.

Leave a comment

Le prix lui a été décerné ce 14 avril 2020 à Yaoundé par le Cabinet panafricain d’expertise, International Committee of Excellence. Pour…

Agenda

«May 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031