06/07
Cryptomonnaie: Emile Parfait Simb dans bientôt poursuivi en France après le Cameroun, le Canada et…
06/07
Maurice Kamto : «le MRC n’a pas été créé pour mettre en place un comptoir…
06/07
Assemblée nationale : les députés ont bloqué le débat d’orientation budgétaire
05/07
Mondial 2022: le staff technique des Lions indomptables en repérage à Doha
05/07
Un conducteur de camion enlevé au Nord-Ouest
05/07
Affaire Liyeplimal: le député Cabral Libii va déposer une plainte aux Etats-Unis
05/07
Honneur et Fidélité : Conflictualités de puissances : pendaison programmée de l’Afrique ???
04/07
Alternance au MRC : un avocat charge Michèle Ndocki
04/07
Coronavirus au Cameroun: seul le test PCR est payable pour les voyageurs
04/07
CAN féminine 2022: les Lionnes indomptables tenues en échec par la Zambie
04/07
Commune de Bikok: Le développement en marche
04/07
Explosion d’un engin explosif à Mokolo: Que s’est - il passé?
04/07
Activités parlementaires: Les conditions d’entrée, de séjour, et de sortie des étrangers au Cameroun en…
02/07
Iran : Trois séismes font cinq morts et des dizaines de blessés
02/07
Assemblée Nationale: Le ministre de la Santé Publique, le ministre de l’Agriculture et du Développement…
02/07
Assemblée Nationale: Pauline Nalova Lyonga Egbe interpellée à propos des pénalités relatives aux dépôts tardifs…
02/07
Honorable François Biba: “Les Droits d’auteurs en eaux troubles au Cameroun”
01/07
Subventions: la Fecafoot dément avoir perçu 560 millions de F du gouvernement
01/07
Fecafoot: Samuel Eto'o met fin au contrat de l'équipementier Le coq sportif
01/07
Activités Parlementaires: L’honorable Ghimbop Joséphine interpelle Paul Atanga Nji sur le temps de délivrance des…
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Economie
  • Finances
  • Emprunt obligataire 2022-2029 : Le Cameroun lève une enveloppe totale de 235 milliards de FCFA sur le marché unifié de la Cemac

Emprunt obligataire 2022-2029 : Le Cameroun lève une enveloppe totale de 235 milliards de FCFA sur le marché unifié de la Cemac

lundi, 30 mai 2022 19:27 Innocent D.H.

Dans un communiqué rendu public le 27 mai 2022, le ministre des Finances (Minfi), Louis Paul Motazé, annonce que l’État du Cameroun a levé une enveloppe totale de 235 milliards de FCFA à la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale (Bvmac) basée à Douala, la capitale économique du Cameroun.

 

Dans le communiqué, Louis Paul Motazé souligne néanmoins qu’il s’agit d’un « résultat provisoire », en attendant « la validation de la Cosumaf » (ce qui devrait être une formalité, le régulateur du marché financier sous-régional n’ayant jamais refusé une surallocation).

Les investisseurs ont fait à l’État du Cameroun une offre de 239 milliards de FCFA au total, pour une demande initiale de 200 milliards de FCFA, informe le Minfi. Ce qui correspond à un taux de couverture de la demande de 119%. L'on apprend que l’engouement manifesté par les investisseurs a aiguisé les appétits de l’État, qui, comme promis lors du road-show à Libreville, Douala, Brazzaville et Yaoundé, a finalement retenu une enveloppe de 235 milliards de FCFA, sous réserve de l’autorisation de surallocation obtenue auprès du régulateur.

A en croire le ministre Louis Paul Motaze, « Ce résultat satisfaisant, obtenu dans un contexte économique difficile, marqué notamment par l’incertitude des marchés financiers, le relèvement des taux directeurs des banques centrales et le renchérissement du coût du crédit, témoigne de la confiance des investisseurs en la signature du Cameroun, qui honore toujours à bonne date ses engagements financiers ».

Il convient de rappeler qu'avant même l’ouverture des souscriptions le 16 mai 2022, les quatre arrangeurs recrutés par le Cameroun pour conduire cette opération de levée de fonds avaient déjà garanti des prises fermes d’un montant total de 180,5 milliards de FCFA. Au final, cette enveloppe sera réduite, au regard du règlement de cet appel public à l’épargne, qui accorde la priorité aux souscriptions des personnes physiques et autres investisseurs institutionnels, en cas de sursouscription de l’emprunt.

C'est donc avec succès que le Cameroun clôture le 6ème emprunt obligataire de l’histoire de ses finances publiques, avec en prime une sursouscription chaque fois. Rémunéré à 6,25%, pour une maturité de 7 ans, dont un différé de 2 ans, ce nouvel emprunt obligataire servira à financer les projets d’infrastructures dans le pays.

Innocent D H

Leave a comment

C’était à l’occasion de la « Semaine de l’investisseur », organisée du 12 au 15 octobre à Douala, place boursière de la…

Agenda

«July 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031






Sunday, 05 June 2022 11:01