28/05
Au Mali, l’imam Dicko critique « l’arrogance » de la junte et “l’orgueil” de la…
28/05
Au Sénégal, détresse et consternation après la mort de onze bébés dans un hôpital de…
28/05
Guerre en Ukraine: Scholz et Macron demandent à Poutine des "négociations directes sérieuses" avec Zelensky
28/05
Commune de Kekem: Les comptes administratif du Maire, de gestion du Receveur Municipal et gestion…
28/05
Serge Aimé Bikoï: “Le business du gouvernement camerounais met sous le boisseau la dignité humaine”
28/05
Dieudonné ESSOMBA: “ Vous ne pouvez pas défendre l'Etat unitaire et en même temps, lutter…
28/05
Minjec: Les responsables bientôt en camp de réarmement moral
28/05
Jeunes et dossiers de montage des projets: Comment s’y prendre?
27/05
Sécurité alimentaire : Comment Kinder et Buitoni peuvent-ils rebondir après leur scandale sanitaire ?
27/05
Convention Sinosteel S.A: Les populations de la Lobé et Campo rédigent une pétition
27/05
Déguerpissement des populations à Douala: Cabral Libii demande à l’Etat de restituer les terres aux…
27/05
Eliminatoires CAN 2023: voici la liste définitive des Lions indomptables convoqués par Rigobert Song
27/05
Le correspondant de Bbc afrique Frederick Takang kidnappé à Bamenda est libre
27/05
Réhabilitation du CHU de Yaoundé: Qu’est ce qui cause les lenteurs dans les travaux?
27/05
Conseil National de l’Ordre des Médecins: Le ministre de la Santé Publique une large consultation…
27/05
Modeste Mopa Fatoing: “Que cette épreuve soit pour vous, une épreuve de renaissance, de remise…
27/05
Déguerpissement des populations : les Sawas ont manifesté à Douala
25/05
Coopération Sanitaire: Le Cameroun et les États-Unis main dans la main pour améliorer l’offre en…
25/05
Douala: le corps sans vie d’un jeune homme découvert dans un immeuble au quartier Bilongue
25/05
Séjour privé de Paul Biya en Europe : Le gouvernement recadre Jean-Baptiste Placca

Sortie de faillite : La Cicam a besoin de 48 milliards de F CFA

samedi, 22 janvier 2022 23:03 Innocent D.H.

Pour sortir de la faillite, l'entreprise du secteur du textile, la Cotonnière industrielle du Cameroun (Cicam) a besoin de 48,2 milliards de F CFA. C'est en effet, ce que révèle la Commission technique de réhabilitation des entreprises du secteur public et parapublic (CTR) dans son rapport 2020.

 

Selon le rapport sus-évoqué, l’étude réalisée au ministère des Finances par le Cabinet camerounais d’études et d’audit comptable (CAEAC) conditionne la viabilité de la Cicam au concours financier de l’État. Celui-ci est décomposé comme suit : l’annulation de la dette publique notamment les dettes fiscales, sociales et actionnaires évaluées à 9,6 milliards ; l’apurement des dettes bancaires et commerciales de la Cicam évaluées à 12,6 milliards (qui passe soit, par remboursement par l’État de cette dette, soit son préfinancement ou sa capitalisation partielle ou entière).

Outre ces charges, il faut ajouter les besoins en financement de l’entreprise évalués à 26 milliards de FCFA jusqu’en 2025 dont 19 milliards pour l’investissement et la maintenance des équipements et 7 milliards pour le cycle d’exploitation.

La CTR reconnaît qu'en attendant ces ressources financières, la Cicam est une entreprise en faillite. Selon la commission technique, l'entreprise a atteint à nouveau le seuil critique pour la poursuite de son exploitation en raison de l’accumulation des déficits chaque année. L’on assiste à la dégradation des fonds propres (-72,45 % en 2020). Aussi, elle a connu l’arrêt des turbines spécialisées dans la production des tissus imprimés et des serviettes depuis le 21 juillet 2021. Au cours de la période sous revue, l’entreprise créée en 1965 et dotée d’un capital de 1,15 milliard de FCFA affiche un résultat négatif de 3 552 388 545 FCFA, apprend-on de sources crédibles.

Innocent D H

Leave a comment

Après le GDN, certains émettent des doutes sur la mise en applications des résolutions sorties de ces assises. Ce sujet et bien…

Agenda

«May 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031