06/07
Cryptomonnaie: Emile Parfait Simb dans bientôt poursuivi en France après le Cameroun, le Canada et…
06/07
Maurice Kamto : «le MRC n’a pas été créé pour mettre en place un comptoir…
06/07
Assemblée nationale : les députés ont bloqué le débat d’orientation budgétaire
05/07
Mondial 2022: le staff technique des Lions indomptables en repérage à Doha
05/07
Un conducteur de camion enlevé au Nord-Ouest
05/07
Affaire Liyeplimal: le député Cabral Libii va déposer une plainte aux Etats-Unis
05/07
Honneur et Fidélité : Conflictualités de puissances : pendaison programmée de l’Afrique ???
04/07
Alternance au MRC : un avocat charge Michèle Ndocki
04/07
Coronavirus au Cameroun: seul le test PCR est payable pour les voyageurs
04/07
CAN féminine 2022: les Lionnes indomptables tenues en échec par la Zambie
04/07
Commune de Bikok: Le développement en marche
04/07
Explosion d’un engin explosif à Mokolo: Que s’est - il passé?
04/07
Activités parlementaires: Les conditions d’entrée, de séjour, et de sortie des étrangers au Cameroun en…
02/07
Iran : Trois séismes font cinq morts et des dizaines de blessés
02/07
Assemblée Nationale: Le ministre de la Santé Publique, le ministre de l’Agriculture et du Développement…
02/07
Assemblée Nationale: Pauline Nalova Lyonga Egbe interpellée à propos des pénalités relatives aux dépôts tardifs…
02/07
Honorable François Biba: “Les Droits d’auteurs en eaux troubles au Cameroun”
01/07
Subventions: la Fecafoot dément avoir perçu 560 millions de F du gouvernement
01/07
Fecafoot: Samuel Eto'o met fin au contrat de l'équipementier Le coq sportif
01/07
Activités Parlementaires: L’honorable Ghimbop Joséphine interpelle Paul Atanga Nji sur le temps de délivrance des…
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Economie
  • Entreprises
  • Adoption de la cryptomonnaie en RCA : Le Gicam suggère la prudence et des mesures réglementaires

Adoption de la cryptomonnaie en RCA : Le Gicam suggère la prudence et des mesures réglementaires

dimanche, 22 mai 2022 13:23 Innocent D.H.

La suggestion est contenue dans une récente note du Groupement interpatronal du Cameroun dans laquelle le Gicam donne son point de vue par rapport à la loi du 22 avril 2022 régissant la cryptomonnaie en République centrafricaine, faisant de cet Etat, le deuxième à légaliser le Bitcoin après le Salvador.

 

Selon le Gicam, cette loi a un caractère révolutionnaire et emporte un certain nombre de conséquences pour la RCA. Pour l’organisation des patrons la plus influente du Cameroun, sa posture se justifie par l’exposition médiatique du pays relative à cette information, car il est probable que de nombreuses personnes s’intéressent désormais à la RCA. Ce qui peut ainsi augurer des jours meilleurs pour l’industrie touristique.

En outre, bien que la République centrafricaine soit un pays à l’économie et à l’influence assez modestes sur la scène mondiale, le pays a sans doute accru son capital de sympathie dans la communauté des « cryptophiles » dont une bonne partie pourrait investir en RCA.

Toutefois, le Gicam fait savoir que, de nombreux défis doivent être relevés pour que la cryptomonnaie devienne une réalité en RCA. L’organisation des patrons précise : « En effet, en se souvenant que la RCA est membre de la Cemac et partage le franc CFA en commun avec six autres pays de la sous-région Afrique centrale, ce pays est donc soumis à la Convention régissant l’Union monétaire de l’Afrique centrale (UMAC) qui dispose, entre autres, que : l’unité monétaire légale des Etats membres de l’Union est le Franc de la Coopération financière en Afrique centrale (FCFA) ».

Le Gicam relève que, même si le problème de la conformité aux normes communautaires était réglé, et que les institutions d’opérationnalisation étaient mises en place (Agence nationale de régulation de transaction électronique-ANTE et Trust), la nouvelle loi centrafricaine sera de peu d’effet à court et même moyen termes. La principale raison, le taux de pénétration de l’Internet dans le pays est seulement de 11,3% en janvier 2022, dans un pays qui du reste à un taux d’alphabétisation en énergie électrique reste aussi un luxe pour les populations.

L’organisation suggère ainsi des mesures réglementaires face au choix de la RCA dans un contexte où la plupart des pays observent encore « la prudence face au développement de cette technologie », indique le Gicam.

Innocent D H     

  

Leave a comment

L'encours de la dette du secteur public au Cameroun est évalué au 30 juin 2021 à 10 687 milliards de FCFA et…

Agenda

«July 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031






Sunday, 05 June 2022 11:01