24/10
Olivier Bilé: L'Afrique ne sera pas un champ d’expérimentation de vaccins aux agendas cachés
24/10
Hommage: L’honorable Cabral Libii salue la mémoire du Professeur Théophile Yimgaing Moyo
24/10
Mvogo Bogo Rigobert Achille: A jamais dans les mémoires
24/10
Turquie : Erdogan ordonne l’expulsion des ambassadeurs mobilisés pour la libération de l’opposant Kavala
24/10
Utilisation des données: Essentielles à l’élaboration et à la planification des politiques
24/10
Coopération Cameroun -Nigéria
24/10
Infrastructure hydraulique: La remise à niveau a été faite par le comité international de la…
24/10
Jean lambert...Nang: Desperate Can
24/10
Marafa Hamidou Yaya: Le choix de l’action - mes dix ans au Minat
23/10
Climat : L’Arabie saoudite vise la neutralité carbone d’ici à 2060
23/10
Can Total des Nations Total Energies 2021: L’accord Cadre désormais signé
23/10
Stationnement inapproprié des camions: Albert Dzongang menace d’organiser un sit - in à Douala
23/10
Lutte contre le Covid -19 : l’Arabie Saoudite accompagne le Cameroun
23/10
Centre Hospitalier Régional d'Ebolowa: La mise en service est pour bientôt
23/10
Mairie de Douala 5ème: Un jeune homme perd la vie dans les eaux de Makepe…
23/10
Commune d'Afanloum: Angèle Meyanga au côté des populations
23/10
“Unesco Youth ICT BoostCamp for Central Africa”: Le Cameroun vit sa première édition
23/10
Covid -19 et attaque mondiale: Quand la menace sur la liberté d’expression a des répercussions…
23/10
Nécrologie: Théophile Yimgaing Moyo n’est plus
22/10
Problème d’hémodialyse à l’hôpital général de Yaoundé: le premier ministre saisi par le collectif des…

Kambele 3: Un riverain aurait été froidement assassiné

lundi, 11 octobre 2021 11:31 Nicole Ricci Minyem

Le malheureux incident se serait déroulé sur un site minier appartenant à l’entreprise “Manching mining”.  

 

Un “ meurtre” qui a suscité le courroux des populations qui sont descendues dans les trous, détruisant tout sur leur passage à l’instar des engins utilisés par ladite société pour chercher de l’or

 

Les événements se seraient déroulés le 9 Octobre dernier 

 

“Le défunt serait entré par effraction sur le site dans l'après-midi. Un chinois et un militaire auraient tiré sur lui, le tuant avant d’ensevelir son corps sous des monceaux de terre. Ayant eu vent de l’information, les populations ont voulu en avoir le cœur net et après avoir constaté le décès du riverain ont entamé un vaste mouvement de grève; descendant dans les trous et détruisant tout sur leur passage, notamment les engins utilisés pour extraire de l’or…”. 

 

Cependant, poursuit la source non officielle, “ Des militaires ont été envoyés de ce côté afin de faire entendre raison aux grévistes; Ce qu’ils ont finalement réussi à faire après moult négociations. On ne peut toutefois pas dire ce qu’il est advenu de ceux qui ont tiré. Certainement, les enquêtes, si elles sont ouvertes, vont nous permettre de connaître la suite donnée à cette autre sombre histoire, qui a entraîné le décès brutal d’un jeune Camerounais”.  

 

Un événement qui n’est pas isolé   

 

Car, si les petits exploitants d’or ( ceux qui utilisent la manière artisanale) ne meurent pas dans les trous des sites miniers creusés et abandonnés par les grandes entreprises industrielles suite aux éboulements de terrain, ils sont simplement et froidement abattus ou, dans une moindre mesure grièvement blessés par balles car considérés comme des voleurs. 

 

Des grèves qui n’apportent aucun résultat 

 

Confrontés à la puissance financière de ceux qui sont installés sur leurs terres, exploitant de vastes étendues qui sortent assez souvent des superficies auxquelles ils ont droit, ils n’ont pas les moyens de se plaindre, encore moins de changer la donne car, face à chaque crise, il leur est opposé une et une seule réponse: “ C’est Yaoundé qui nous donne les autorisations et si vous voulez vous plaindre, allez le faire à Yaoundé”. 

 

Alors, même s’il est avéré que le riverain abattu “ est entré par effraction” sur le site octroyé à cette société d’exploitation minière, méritait - il la mort?  

 

Avait - on le droit de lui tirer dessus, comme un vulgaire individu qui n’a aucun droit alors qu’il est chez lui, dans son pays?

 

Même s’il est avéré que nombreux sont les riverains qui passent des deals avec des exploitants miniers car ne possédant pas le matériel d’exploitation adéquat, s’offrant ainsi en “ holocauste” à ceux qui les spolient de leurs richesses, il n’en demeure pas moins que la quasi majorité des populations de Kambele 3 et de ses environs n’ont parfois pas d’autres moyens de subsistance et se trouvent donc contraints d’aller chercher leur “ pitance” dans les trous béants qui d’ailleurs constituent un énorme scandale environemental. 

 

Vivement les résultats de l’enquête, afin que les sanctions prévues par la Loi Camerounaise tombent lourdement sur ceux qui ont ôté la vie à un Camerounais. 



Nicole Ricci Minyem

Leave a comment

A travers son porte-parole, Stéphane Dujarric, Antonio Guterres a réagi à l’annonce de Paul Biya. Le président de la République, Paul Biya,…

Agenda

«October 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031