30/07
Bacc 2021 results: Restive South West region tops classification chart with 83.73%
30/07
Tokyo 2020 Olympics: Four times Africa champion, Hortence Mballa Atangana crashes out
30/07
Manifestation publique: une marche de soutien au président de la République interdite à Douala
30/07
Le ministre du Commerce dévoile les vrais prix du ciment Cimencam dans les villes de…
30/07
Diaspora: une camerounaise d’origine nommée sénatrice au Canada
30/07
IMF approves new triennial support to Cameroon worth FCFA 375B
30/07
Three Cameroonians napped after stealing FCFA 15M from Gabonese boss
29/07
Destruction des régions du Nord et Sud Ouest : le rapport d’Amnesty International qui accable…
29/07
Cameroon vows to wage ceaseless campaign against Boko Haram following countless attacks
29/07
Tragédie: une famille camerounaise décède dans un incendie en RCA
29/07
Vaccin anti – Covid : Déjà quatre milliards de doses injectées dans le monde
29/07
Douala : Célestine Ketcha Courtès et ses pairs apportent leur soutien au Chef de l’Etat…
29/07
Calixthe Beyala: «ces influenceuses qui risquent amener nos jeunes vers les dérives»
29/07
Un réseau de faux agents de la présidence de la République démantelé
29/07
Crise anglophone: plus de 4,200 personnes ont fui Nwa dans le Nord-Ouest en l’espace de…
29/07
En France, un lieutenant camerounais sort major de l'école de guerre de Saint Cyr
29/07
Le camerounais Basile Njei dans la liste très convoitée des médecins les plus honorés aux…
29/07
Adamawa: Four including three-year-old perish in road accident
29/07
Extrême Nord : boko haram fait de nouvelles victimes
29/07
Exactions de boko haram à l’Extrême-Nord: Beti Assomo au chevet des militaires blessés
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Défense
  • Le ministère de la Défense s'explique sur la mort d'un civil survenu à Bamenda 3 (Nord-Ouest)

Le ministère de la Défense s'explique sur la mort d'un civil survenu à Bamenda 3 (Nord-Ouest)

mercredi, 07 juillet 2021 11:03 Liliane N.

Le ministère de la Défense indique que le civil Ngoran Djibring Dubila a été malheureusement atteint par des tirs de dissuasion au cours d’un contrôle de routine.   

Il y a de cela deux jours, des images montrant des Forces de Défense et de Sécurité ouvrant le feu sur un véhicule à Bamenda dans la région du Nord-Ouest, ont inondé la toile. Le véhicule en question appartenait à un civil répondant au nom de Ngoran Djibring Dubila. Ayant été touché par les balles des FDS, son décès a ému les jeunes de la région. Ils sont descendus dans la rue pour dénoncer la brutalité militaire dans ladite région. Ils ont même mis le feu au poste de contrôle de la police d'où Dubila Djibril a été tué.

Quelques jours après ce malheureux événement qui s’est produit le 4 juillet 2021, le ministère de la Défense par le biais de son porte-parole le Capitaine de vaisseau Cyrille Serge Atonfack apporte des éclaircis sur ce qui s’est passé. De la version des faits de l’armée, Ngoran Djibring Dubila a été mortellement atteint au cours d’un contrôle de routine. Il a eu une attitude suspecte qui a poussé les FDS à ouvrir le feu, pour essayer de le dissuader de s‘enfuir.

«…Dans l’après-midi du dimanche 4 juillet 2021, aux environs de 14h30, le poste de contrôle mixte de Below-Foncha situé dans l’arrondissement de Bamenda 3, département de la Mezam, région du Nord-Ouest a été le théâtre d’un incident inhabituel. En effet, lors d’un contrôle de routine, un usager suspect, le nommé Ngoran Djibring Dubila, conducteur de marque Toyota, type Land cruiser de couleur blanche, immatriculé CE 250 BF, pris de panique, a engagé une brutale manœuvre automobile de dérobade, au moment précis où il lui était demandé d’immobiliser son véhicule. Dans sa fuite, il a été stoppé par des tirs de dissuasion qui l’ont malheureusement atteint. La famille du défunt a procédé à son inhumation dans la matinée du lundi 5 juillet 2021 au cimetière municipal de Ngomgham (Bamenda 2)», peut-on lire dans le communiqué de presse de l’armée.

Aussi, selon le ministère de la Défense, indique que le défunt civil faisait l’objet d’une condamnation de 3 ans d’emprisonnement ferme pour des faits d’apologie de sécession et menaces sous condition. Il fait également savoir, qu’il a été établi que Ngoran Djibring Dubila était le principal relais local des leaders sécessionnistes de la diaspora dans le secteur Nkwen (Bamenda 3).

Liliane N.

 

 

Leave a comment

C’est dans un post sur sa page Facebook que le Ministre délégué auprès du ministre de la défense, Jean de Dieu Momo…

Agenda

«July 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031