28/01
CAN 2021 : La présidence de la République prescrit des mesures pour remettre en activité…
28/01
Conservation de la faune : Partenaires techniques et financiers appelés à plus de collaboration avec…
28/01
“ Les Lions Indomptables: Ensemble pour la sixième étoile”
28/01
Poésie: “ Le Calumet de la paix avec les hommes en tenue
28/01
Littérature: “Bon vent Samuel Eto’o Fils”
28/01
Distinction: l’ancien entraîneur des Lions indomptables Claude Le Roy élevé au grade de chevalier de…
28/01
CAN 2021: les autorités interdisent désormais la vente des billets autour des stades
28/01
CAN 2021: la CAF délocalise trois matches de la compétition
27/01
Incident au stade d’Olembe: Joshua Osih apporte un soutien moral aux victimes
27/01
Crise avec Moscou : le président ukrainien salue des pourparlers «constructifs» à Paris
27/01
Yaoundé 5: Les premières retombées du séjour du Maire Augustin BALA aux États-Unis sont perceptibles
27/01
Drames d’Olembe et de Bastos: voici les mesures d’urgence prescrites par le gouvernement
26/01
Télécommunications : L’ART veut élargir ses compétences en dehors de son champ traditionnel
26/01
Opération Himo : Des emplois pour 6 300 jeunes dans la région de l’Extrême-Nord
26/01
Incident aux alentours du stade d’Olembé : Le groupe SABC profondément attristé
26/01
CAN 2021 : Orange Cameroun félicite les Lions indomptables après leur qualification pour les quarts…
26/01
Can 2021: Les actes patriotiques de Mani Bella salués par Bello Bouba Maïgari
26/01
Jean Michel Nintcheu: “Le 24 janvier 2022 - Journée de honte et de déshonneur.
26/01
Conflit Ukraine-Russie : « Si l’escalade continue, on risque le plus important conflit terrestre depuis…
26/01
Drame d’Olembe: Les Lions indomptables apportent un réconfort moral aux victimes
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Défense
  • Fin d’année 2021 et nouvel an 2022: Sachons rester lucides et vigilants

Fin d’année 2021 et nouvel an 2022: Sachons rester lucides et vigilants

lundi, 27 décembre 2021 10:44 Nicole Ricci Minyem

Le Capitaine de Vaisseau Cyrille Serge Atonfack Guemo - Chef de la Division de la Communication au Mindef, tout en souhaitant de joyeuses fêtes à ses concitoyens, les invite à faire montre de responsabilité face à la crise sanitaire qui sévit dans le monde afin que la Coupe d’Afrique des Nations que le Cameroun va abriter se déroule dans les meilleures conditions 

 

“ Voici Noël! Ô! Quel beau jour! Jésus est né! Quel grand amour!

Depuis les tous premiers instants de ce 25 décembre, la chansonnette est partout poussée avec passion par nos chers enfants d’aujourd’hui et même, elle est fredonnée, le cœur plein d’espérance, par les enfants d’hier que nous sommes. 

 

Passion pour ceux qui s’attendent à la générosité, source de joie, du Père Noël, espérance pour ces autres qui attachent des vertus…à la nativité. Ingénus ou matures, tous aspirent à la paix, tellement combattue par les temps qui courent, qu’on en vient à devoir la défendre avec les armes de la guerre.

Sacré paradoxe.

Avec la fête de Noël, le Cameroun vient de franchir la troisième étape d’une période festive tout à fait exceptionnelle, période inaugurée par le tour du pays de Mollah, la mascotte de la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations de football. Le périple était suivi de près par le départ en vacances scolaires du premier trimestre.

 

Ferveur religieuse liée à la célébration de la Nativité, bonheur d’entrer dans l’An nouveau, effervescence sportive de la Can, sont des événements qui ponctuent et vont ponctuer à tour de rôle, les semaines cruciales à venir.

 

Des moments de ressourcement, de socialisation et de fraternisation que chacun d’entre nous mériterait de savourer dans leur plénitude, le préalable exigeant toutefois que l’on s’en donne la peine.

En restant notamment lucide au volant de son véhicule dont on gardera le contrôle à l’arrêt et en mouvement, évitant ainsi d’en faire un engin routier de destruction massive.

Lucide de même devant les monticules de victuailles et de flopées de mousse alcoolisées, indigestion et ébriété faisant partie des causes d’accidents parfois graves.

Mais par ces temps de griserie ambiante, au moins deux aspects interpellent notre totale lucidité. Il s’agit de notre santé, laquelle ne devrait aucunement être sacrifiée sur l’autel de la convivialité, au risque de voir le Covid - 19 et sa kyrielle d’avatars en profiter pour proliférer, au détriment non pas seulement de la santé des individus. C’est le Cameroun tout entier qui subirait le préjudice du laisser - aller collectif.  

 

A quelques jours en effet, du coup d’envoie du grand raout footballistique africain jouissant d’un retentissement planétaire, l'état sanitaire de notre pays ou plutôt le comportement sanitaire de sa population est sous étroite surveillance.

Des conclusions qui en seront tirées vont dépendre aussi bien de la fréquentation de la destination Cameroun, que le taux de remplissage de nos stades. 

 

Ne serait - il pas alors infiniment regrettable que nos si belles enceintes sportives en viennent à sonner creux, au moment justement de trépigner au gré des bonds et rebonds du ballon rond, par négligence du respect des mesures barrières? Convenons donc que ce serait - là une situation des plus incongrues au pays des Lions Indomptables. 

 

Le Cameroun est aussi attendu à l’épreuve de la protection physique des personnes et des biens, hospitalité se devant de rimer avec sécurité. Or, ce dernier domaine fait l’objet d’une âpre dispute entre d’une part nos pouvoirs publics qui en sont garants, et d’autre part des groupuscules anarchistes violents, dont les actes d'intimidation entendent répandre la psychose, dans le dessein de paralyser l’activité sociale.

Un état de chose espéré par quelques sordides officines de notation, trop contentes de pouvoir enfin dépeindre le Cameroun aux couleurs d’épouvante. 

 

Et si jusqu’à présent l’entreprise de démolition du Cameroun continue de faire faillite, nous le devons à la majorité de nos concitoyens restés imperturbablement lucides au milieu des écueils et des chants des sirènes!!! A toutes et à tous, joyeux Noël…".    

 

N.R.M

Leave a comment

Une correspondance signée le 24 mars dernier du ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence de la République donne l’accord au ministre…

Agenda

«January 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31