21/09
Pour Valsero, le débat sur la présence du drapeau ambazonien lors de son concert au…
21/09
MRC: Maurice Kamto affirme que Michelle Ndocki reste militante de son parti politique
21/09
Attaques des Forces de Défense au Noso: selon l’armée, les Ambazoniens se font armés par…
20/09
Prise illégale d’intérêts : Les avocats d'Eric Dupond-Moretti veulent faire annuler sa mise en examen
20/09
Hommages: Jean de Dieu Momo salue la mémoire des soldats morts sur le front
20/09
Littérature: “ Dans les chemins de la Liberté, Énonciation d’une pensée”
20/09
Recettes douanières : Le Port de Kribi enregistre un chiffre record de 73,56 milliards au…
20/09
Extrême-Nord Cameroun : Plus de 800 présumés ex-combattants et associés de Boko Haram retournent au…
20/09
Assainissement : Yaoundé dispose désormais de sa première station de traitement des boues de vidange
20/09
Formation professionnelle : La Société Nachtigal Hydro Power Company s'engage à appuyer les structures camerounaises
20/09
Boko Haram: 67 écoles restent fermées dans l’Extrême-Nord
20/09
Close to 9,000 bitten, 140 killed by snakes in five years in Cameroon
20/09
Meurtre des élèves de Kumba: pour le Redhac de Maximilienne Ngo Mbe, les personnes condamnées…
20/09
Un avocat accuse Maurice Kamto d'avoir marché sur le sang des soldats récemment tués par…
20/09
Hervé Emmanuel Nkom sur le concert de Valsero: «il n’y avait pas un concert au…
20/09
Cameroon: Army silent over gruesome killing of soldiers in restive Anglophone region
20/09
Crise anglophone : le père d'un soldat décède trois jours après l’assassinat de son fils…
20/09
2021 AFCON Volleyball: Lionesses make history, lift trophy for third consecutive time
20/09
Les Unes des journaux du 20 septembre 2021
19/09
“Entre deux Can à la maison” ou revue historique du football Camerounais de 1972 à…
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Défense
  • Extrême-Nord: Plus de mille ex-membres de Boko Haram rejoignent le Centre de désarmement en août 2021

Extrême-Nord: Plus de mille ex-membres de Boko Haram rejoignent le Centre de désarmement en août 2021

mercredi, 01 septembre 2021 15:28 Ariane Foguem

Selon le directeur du centre de désarmement de Meri, le gouvernement camerounais aurait transformé des bâtiments publics, dont un centre de promotion de la femme et de la famille à Mora, en résidences temporaires pour les accueillir.

Le Centre régional de désarmement, de démobilisation et de réintégration de Meri, dans la région de l’Extrême-Nord frontalière du Nigeria qui trois semaines plutôt comptait 750 ex-combattants de la secte islamiste Boko Haram, aujourd’hui en a à peu près 1500.

Selon le trihebdomadaire L’œil du Sahel, pour le seul mois d’août 2021, 1005 ex-membres composés majoritairement de femmes et d’enfants se seraient rendu aux autorités camerounaise, soit 237 cette semaine.

L’un d’entre eux, Alidou Faizar, 33 ans, se confiant à Voanews dit avoir quitté un campement de Boko Haram dans la forêt de Sambisa, située à la frontière entre le Cameroun et le Nigeria.  Il dit qu'il est fatigué des meurtres et des pillages et que Boko Haram avait promis d'améliorer ses conditions de vie lorsqu'il a rejoint le groupe il y a trois ans, mais qu'il est aujourd'hui plus pauvre et qu'il a mauvaise conscience pour les crimes qu'il a commis. Il ajoute que la paix n'a pas de prix.

Pour accommoder ce grand nombre d’ancien membres de Boko Haram qui sont pour la plupart ressortissants du Nigeria, l’on apprend du directeur du Centre régional de désarmement, de démobilisation et de réintégration de Meri, Oumar Bichair que le gouvernement camerounais a dû transformer des bâtiments publics, dont un centre de promotion de la femme et de la famille à Mora, en résidences temporaires, le Centre étant déjà à pleine capacité.

« Notre centre provisoire de Meri est déjà saturé. Nous avons été amenés à les recevoir uniquement à Mora et sur deux sites au niveau de mon bureau. Le préfet a réquisitionné les centres de promotion de la femme et de la famille de Mora pour mettre à notre disposition environ 200 ex-combattants et associés », a déclaré Oumar Bichaïr au micro de la CRTV.

Il n’est pas exclu que d’autres ex-combattants déposent les armes et s’ajoutent au plus de mille qui sont actuellement à l’Extrême nord. Pour désengorger le centre de Meri, Oumar Bichair a ajouté que le gouverneur de la région a suggéré à ses collègues de l'État de Borno au Nigeria, considéré comme l'épicentre du groupe djihadiste, de prendre des dispositions pour que les anciens militants d’origine nigériane y retournent volontairement.

Le comité national de désarmement, de démobilisation et de réintégration a été créé en novembre 2018 pour accueillir et faciliter la réinsertion sociale des ex-combattants de Boko Haram et des groupes armés sévissant dans les régions anglophones.

 

 Ariane Foguem

Leave a comment

La deuxième personne souffrant du Coronavirus au Cameroun a été contaminée par le français déclaré malade. Déjà deux personnes contaminées au Coronavirus…

Agenda

«September 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930