06/07
Cryptomonnaie: Emile Parfait Simb dans bientôt poursuivi en France après le Cameroun, le Canada et…
06/07
Maurice Kamto : «le MRC n’a pas été créé pour mettre en place un comptoir…
06/07
Assemblée nationale : les députés ont bloqué le débat d’orientation budgétaire
05/07
Mondial 2022: le staff technique des Lions indomptables en repérage à Doha
05/07
Un conducteur de camion enlevé au Nord-Ouest
05/07
Affaire Liyeplimal: le député Cabral Libii va déposer une plainte aux Etats-Unis
05/07
Honneur et Fidélité : Conflictualités de puissances : pendaison programmée de l’Afrique ???
04/07
Alternance au MRC : un avocat charge Michèle Ndocki
04/07
Coronavirus au Cameroun: seul le test PCR est payable pour les voyageurs
04/07
CAN féminine 2022: les Lionnes indomptables tenues en échec par la Zambie
04/07
Commune de Bikok: Le développement en marche
04/07
Explosion d’un engin explosif à Mokolo: Que s’est - il passé?
04/07
Activités parlementaires: Les conditions d’entrée, de séjour, et de sortie des étrangers au Cameroun en…
02/07
Iran : Trois séismes font cinq morts et des dizaines de blessés
02/07
Assemblée Nationale: Le ministre de la Santé Publique, le ministre de l’Agriculture et du Développement…
02/07
Assemblée Nationale: Pauline Nalova Lyonga Egbe interpellée à propos des pénalités relatives aux dépôts tardifs…
02/07
Honorable François Biba: “Les Droits d’auteurs en eaux troubles au Cameroun”
01/07
Subventions: la Fecafoot dément avoir perçu 560 millions de F du gouvernement
01/07
Fecafoot: Samuel Eto'o met fin au contrat de l'équipementier Le coq sportif
01/07
Activités Parlementaires: L’honorable Ghimbop Joséphine interpelle Paul Atanga Nji sur le temps de délivrance des…
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Défense
  • Crise anglophone : un enseignant tué au Nord-Ouest

Crise anglophone : un enseignant tué au Nord-Ouest

lundi, 30 mai 2022 12:32 Liliane N.

D’après notre source l’enseignant d’anglais Françis Lukong a été tué par des hommes armés parce qu’il a pris part aux festivités du 20 mai.

Encore un enseignant tué dans le cadre de la crise anglophone. Kidnappé et torturé à Bamenda, Francis Lukong a finalement été tué par des hommes armés. Selon notre source digne de foi, l’enseignant a connu ce sort parce qu’il a pris part aux activités de la fête de l’unité qui s’est célébrée le 20 mai dernier.  

D’après la même source, une vidéo qui a circulé sur la toile a montré l’enseignant tué aux côtés de deux autres seigneurs de la craie en plein défilé. Le défunt a-t-on appris, militait dans les rangs du Rassemblement démocratique du peuple camerounais. Rendu à ce jour, l’identité des assassins de Francis Lukong n’a toujours pas été révélée.

Il convient de rappeler que depuis le début de la crise anglophone, les enseignants de même que les autres fonctionnaires sont des cibles des groupes armés qui affrontent l’armée dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. La mort de Francis Lukong vient juste rallongée la liste des enseignants qui ont perdu la vie dans le cadre de ladite crise.

Liliane N.

 

 

Leave a comment

Présents aux rencontres fraternelles et familiales qui ont eu lieu le 05 juin 2019, ils ont tenu à donner leur parole. Les…

Agenda

«July 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031






Sunday, 05 June 2022 11:01