28/01
CAN 2021 : La présidence de la République prescrit des mesures pour remettre en activité…
28/01
Conservation de la faune : Partenaires techniques et financiers appelés à plus de collaboration avec…
28/01
“ Les Lions Indomptables: Ensemble pour la sixième étoile”
28/01
Poésie: “ Le Calumet de la paix avec les hommes en tenue
28/01
Littérature: “Bon vent Samuel Eto’o Fils”
28/01
Distinction: l’ancien entraîneur des Lions indomptables Claude Le Roy élevé au grade de chevalier de…
28/01
CAN 2021: les autorités interdisent désormais la vente des billets autour des stades
28/01
CAN 2021: la CAF délocalise trois matches de la compétition
27/01
Incident au stade d’Olembe: Joshua Osih apporte un soutien moral aux victimes
27/01
Crise avec Moscou : le président ukrainien salue des pourparlers «constructifs» à Paris
27/01
Yaoundé 5: Les premières retombées du séjour du Maire Augustin BALA aux États-Unis sont perceptibles
27/01
Drames d’Olembe et de Bastos: voici les mesures d’urgence prescrites par le gouvernement
26/01
Télécommunications : L’ART veut élargir ses compétences en dehors de son champ traditionnel
26/01
Opération Himo : Des emplois pour 6 300 jeunes dans la région de l’Extrême-Nord
26/01
Incident aux alentours du stade d’Olembé : Le groupe SABC profondément attristé
26/01
CAN 2021 : Orange Cameroun félicite les Lions indomptables après leur qualification pour les quarts…
26/01
Can 2021: Les actes patriotiques de Mani Bella salués par Bello Bouba Maïgari
26/01
Jean Michel Nintcheu: “Le 24 janvier 2022 - Journée de honte et de déshonneur.
26/01
Conflit Ukraine-Russie : « Si l’escalade continue, on risque le plus important conflit terrestre depuis…
26/01
Drame d’Olembe: Les Lions indomptables apportent un réconfort moral aux victimes
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Défense
  • Can TotalEnergies 2021 au Cameroun: Alea Jacta Est

Can TotalEnergies 2021 au Cameroun: Alea Jacta Est

lundi, 10 janvier 2022 08:40 Nicole Ricci Minyem

Pour Cyrille Serge Atonfack Guemo - Chef de la Division de la Communication au ministère de la Défense, “Du point de vue de son déroulement se veut donc sans accroc, la moindre broutille risquant d’être récupérée, amplifiée, déformée et généralisée, comme étant symptomatique de nos incompétences…” 

 

“ 09 janvier 2022, coup d’envoi de la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations de football. Un évènement sportif qui aura le don de mettre le Cameroun en point de mire de toutes les attentions, tout autant que notre pays sera le point d’ignition des clameurs que vont pousser des millions de passionnés à travers la planète.

 

Sur les aires de jeu de Yaoundé, Douala, Bafoussam,Limbé et Garoua, les 24 sélections nationales en lice vont rivaliser de cohésion, d’adresse et de puissance dans le seul but de conquérir le trophée de toutes les convoitises, ceci à la suite d’étapes qualitatives franchies de haute lutte. 

 

De haute lutte, comme l’aura été la conquête par le Cameroun du droit d’organiser cette 33ème édition de la Can. Notre pays avait dû triompher tantôt d’oppositions à la régulière,tantôt de rivalités beaucoup plus sournoises.

 

Ainsi embarqués dans la diplomatie du sport, une activité éminemment géopolitique qui en réalité ne renferme aucune des vertus reconnues à l’éthique sportive, c’est à force d’opiniâtreté, de ténacité et de capacités de persuasion que la candidature de notre pays aura raison des obstacles et objections maintes fois brandis par des postulants aux pedigrees beaucoup moins impressionnants. 

 

La raison d’une telle levée de bouclier résidant dans le caractère inédit de cette édition de la Can, qui se disputera à 24, ce qui suppose la mobilisation d’un ensemble de ressources financières et infrastructurelles d’un coût si élevé qu’elles seraient pour l’instant hors de la portée de la plupart des nations d’Afrique subsaharienne. 

 

Par ailleurs, en plus de se jouer en pleine période de stress sanitaire lié à la pandémie du Covid - 19, ce tournoi est susceptible d’avoir un impact considérable sur la nature des décisions à venir, relatives à la viabilité et la périodicité des compétitions continentales africaines à insérer dans le calendrier international.

 

A l’heure comme chacun peut le constater de la politisation, la financiarisation et la médiatisation à outrance de l’activité sportive, la compétition qu’abrite le Cameroun passe pour être un examen de probation des capacités africaines en matière d’organisation de rendez - vous sportifs d’envergure mondiale. 

 

Son déroulement se veut donc sans accroc, la moindre broutille risquant d’être récupérée, amplifiée, déformée et généralisée, comme étant symptomatique de nos incompétences.

 

Il est en effet dans l’intérêt de certaines parties, d’étouffer dans l'œuf d’éventuelles ambitions africaines en matière de positionnement dans le domaine du sport, mais pas que. 

 

Pour le peuple du Cameroun en général, les Forces de Défense et de Sécurité en particulier, les dés sont jetés. 

 

A l’un et aux autres de savoir s’accorder pour présenter au monde entier, les réalités d’une Afrique en miniature en paix et en sécurité, les réalités d’un peuple uni, fier de la diversité de ses composantes, et par - dessus tout un peuple hospitalier doué d’un sens de la fête et du partage à nul autre pareil.

 

Aussi au soir du dimanche 6 Février, lorsque s’éteindront les lampions de la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations de football, laudateurs et contemplateurs diront du Cameroun: Il l’a fait. Excellente Can à toutes et à tous”.   

 

N.R.M

Leave a comment

À la suite des arrestations arbitraires massives de manifestants dans plusieurs villes du Cameroun le 26 janvier, Samira Daoud, directrice adjointe du…

Agenda

«January 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31